sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 mini revue de presse vih semaine du 10/10/2006

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: mini revue de presse vih semaine du 10/10/2006   Sam 14 Oct - 13:39

10/10/2006 PRÈS DE LA MOITIÉ DES HÉMOPHILES CONTAMINÉS PAR LE VIH OU LE VHC http://fr.news.yahoo.com
Près de la moitié des hémophiles sont infectés soit par le virus du sida, soit par celui de l'hépatite C, soit par les deux, selon une étude concernant 4.018 des quelque 6.000 hémophiles vivant en France, publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).Sur 4.018 patients, 1.480 (37%) sont infectés par virus de l'hépatite C (VHC), 385 (environ 10%) par le VIH. Parmi eux, 381 sont contaminés par ces deux virus.Les taux d'infection sont plus élevés (19,5% pour le VIH, 51% pour le VHC) parmi les quelque deux mille patients de l'étude souffrant d'une hémophilie sévère.Au sein de la cohorte de 4.018 hémophiles traités dans 38 centres spécialisés en France et suivis de 1994 à 2005, 62 décès ont été signalés en onze ans (dont 15 dus au VIH et 15 au VHC), un chiffre "révélateur d'une sous-déclaration", selon les chercheurs de l'InVS (Institut de veille sanitaire) et du réseau FranceCoag.Ce réseau a pris en 2003 le relais du Suivi thérapeutique national des hémophiles initié en 1994 dans les suites de l'affaire du sang contaminé.Le recrutement des patients inclus dans l'étude avait donc commencé après le décès d'une grande partie des hémophiles contaminés par le VIH dans les années 80, rappellent Alexandra Doncarli (InVS) et ses collègues.Les chercheurs relèvent, qu'au sein de la cohorte de 4.018 hémophiles étudiée, aucune contamination n'a été observée depuis la mise en oeuvre de mesures visant à éviter la transmission du VIH et du VHC (respectivement en 1985 et en 1987), exception faite de 4 patients infectés par transmission de la mère au foetus ou traités à l'étranger.Plus de 450 patients hémophiles (11% du total) traités souffrent d'une complication grave : le traitement n'agit plus car il est neutralisé par le système immunitaire du patient.La moitié des hémophilies sévères A et B est découverte avant l'âge d'un an, le diagnostic est plus tardif pour les formes modérées ou mineures.D'après les fréquences observées dans d'autres pays, la France devrait compter de 3.900 à 6.600 patients hémophiles, relèvent les chercheurs, estimant que leur étude inclut "environ deux tiers" d'entre eux.
http://fr.news.yahoo.com/10102006/202/pres-de-la-moitie-des-hemophiles-contamines-par-le-vih.html

10/10/2006 PREMIER ÉTAT DES LIEUX DU SUIVI DE LA POPULATION HÉMOPHILE EN FRANCE (COHORTE FRANCECOAG), 1994-2005 http://www.invs.sante.fr
Premier état des lieux du suivi de la population hémophile en France (Cohorte FranceCoag), 1994-2005
http://www.invs.sante.fr/display/?doc=beh/2006/39/index.htm

11/10/2006 L'ADMINISTRATION BUSH ESPÈRE FIXER DES CONDITIONS À LA SUBVENTION DES ASSOCIATIONS DE LUTTE CONTRE LE SIDA http://fr.news.yahoo.com
L'administration Bush espérait renverser mardi une décision de justice qui autorise les organisations à but non lucratif qui luttent contre le Sida à demander des subventions sans promettre de s'opposer à la prostitution et au trafic sexuel.Au moins un groupe, DKT International, a refusé de signer une telle promesse parce qu'il distribue des préservatifs aux prostitués et travailleurs sexuels au Vietnam.L'année dernière, DKT avait poursuivi l'Agence américaine pour le développement international, soutenant que leurs droits à la liberté d'expression étaient violés par une loi de 2003 qui requerrait explicitement une opposition à la prostitution et au trafic sexuel afin d'être éligible à un programme de 15 milliards de dollars (12 milliards d'euros).En mai, un juge de district s'était rangé du côté de l'association, estimant que les conditions de financement demandaient un alignement sur les positions du gouvernement. Mais le département de la Justice, dans son appel de mardi, a jugé que ces conditions préalables "se rapportaient hautement" à l'objectif général de lutte contre la propagation du Sida et du virus HIV.L'affaire doit maintenant être portée devant la Cour d'Appel du District of Columbia, l'Etat de Washington. La date de l'audience au tribunal n'a pas encore été fixée.
http://fr.news.yahoo.com/11102006/5/l-administration-bush-espere-fixer-des-conditions-la-subvention-des.html


11/10/2006 PHILIPPE DOUSTE-BLAZY, PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION D'UNITAID
http://citegay.fr
Le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy a été nommé hier à Genève président d'UNITAID, structure internationale créée pour l'achat de médicaments et dont les fonds proviennent principalement de la taxe sur les billets d'avions à laquelle agréent plusieurs pays, dont la France, initiatrice du projet avec le Brésil notamment. Philippe Douste-Blazy, qui avait joué les VRP de ce projet international humaniste comme les affectionne le Président Chirac, présidera le conseil d'administration qui réunit les cinq pays fondateurs de la centrale d'achat : France, Brésil, Chili, Norvège, Grande-Bretagne. Dix neuf états ont approuvé en son principe d'UNITAID a déclaré le ministre français des Affaires étrangères. Outre les pays fondateurs, un accord de principe a été formulé par le Chili, le Cambodge, le Cameroun, le Congo, Chypre, le Gabon, la Guinée, la Côte d'Ivoire, la Jordanie, le Luxembourg, Madagascar, le Mali, l'île Maurice, le Nicaragua, la Norvège et la Corée du Sud. UNITAIDS souhaite désormais des actions rapides dans la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme et adressera rapidement les premiers appels d'offre aux laboratoires pharmaceutiques. En marge de cette nomination, Jean-Luc Romero a adressé un appel à Philippe Douste-Blazy et au nouveau secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à condamner, dans les plus brefs délais, les restrictions discriminatoires à la liberté de circulation des personnes séropositives de part le monde.
http://citegay.fr/actualites.htm

10/10/2006 LA TUBERCULOSE MULTIRÉSISTANTE EST AUX PORTES DE L'UNION EUROPÉENNE http://www.lemonde.fr
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Croix-Rouge ont appelé, mardi 10 octobre, les gouvernements de l'Union européenne à lutter contre l'augmentation alarmante des cas de tuberculose multirésistante, notamment dans les pays d'Europe orientale et d'Asie centrale."La résistance aux médicaments à laquelle nous sommes aujourd'hui confrontés constitue sans doute le défi le plus grave en matière de tuberculose en Europe depuis la seconde guerre mondiale", a déclaré Markku Niskala, secrétaire général de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. "C'est pourquoi nous engageons instamment les dirigeants européens à réagir énergiquement sans le moindre délai, faute de quoi la crise risque d'échapper à notre contrôle", a-t-il encore averti.Le même jour, l'OMS, la Croix-Rouge et une vingtaine d'autres agences et ONG ont donc annoncé la création d'une alliance afin d'améliorer la lutte et de pousser les gouvernements à s'engager davantage. [...]Le problème est encore aggravé par l'augmentation accélérée de la prévalence du virus du sida, notamment en Russie et en Ukraine, car la baisse des défenses immunitaires qu'il provoque favorise l'apparition de la tuberculose. Des études en Lettonie ont notamment montré que 18 % des cas de tuberculoses pharmaco-résistantes sont provoqués par la variante ultra-résistante du bacille. "Les zones les plus dangereuses de tuberculose pharmaco-résistante sont toutes situées à la périphérie de l'Union européenne", a souligné Mario Raviglione, qui dirige à l'OMS le service antituberculose. "Les investissements dans la lutte contre cette maladie doivent être à la hauteur de la menace et figurer en tête de liste des priorités européennes, en particulier dans les pays donateurs. Les Européens devraient avoir à cœur de résoudre leurs propres problèmes, surtout lorsque ceux-ci revêtent une telle gravité", a-t-il souligné.Actuellement, la plus grande part de l'assistance technique en matière de lutte contre la tuberculose dans la région européenne au sens de l'OMS (Europe orientale et Asie centrale) est assurée par les Etats Unis. La tuberculose tue près de 5 000 personnes chaque jour dans le monde, et est la première cause de décès parmi les malades du sida.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-821694@51-821696,0..html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
mini revue de presse vih semaine du 10/10/2006
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revue de Presse Royale 1
» Revue De Presse Invité : Pierre Jovanovic 5 mai 2010
» Conseils pour l'exercice de revue de presse en 3e ?
» Revue de presse de Pierre Jovanovic sur RIM
» 4e : faire faire une revue de presse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: