sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 psychologie !......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: psychologie !......   Ven 26 Jan - 18:05

Un sujet qui j'espére ne manquera pas de vous interessé.

Quand le morale est au plus bas comment l'exprimer vous ?

Certaines personnes quand elles sont enclins à la déprime l'exprime de maniére différente : l'agressivité, les larmes, l'isolement ou pire encore drogue, alcool, etc ..........

Maintenant à vous de jouer comment exprimez vous votre déprime ? vous en rendez vous compte ? et surtout comment essayez vous de sortir de cet état ?

Un bon moyen je pense qui permettra de nous connaitre les uns les autres de nous cerner mais aussi une trés bonne autoanalyse de soi.

A vos claviers tous le monde j'espére que ce sujet vous motivera bisous a tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: psychologie !......   Ven 26 Jan - 18:25

Ayant lancé le sujet je vais commencer peut être cela vous parlera.


En quelques années, j'ai connu beaucoup de galére deux ans de suite six mois d'arret maladie entrainant des difficultés financiére (50 % du salaire) et d'autres évenements dans ma vie privée qui n'ont rien arrangé à la situation, une colocataire qui s'en va du jour au lendemain laissant bien sur toute les dettes domicilié à mon adresse, les factures s'entassent, les créanciers me harcélent, huissiers, gendarmes tous le défilé chez moi.
Difficilement je me sors de cette situation je me bats tant bien que mal non seulement pour ne pas me retrouver à la rue mais aussi pour garder le peu que j'ai et je déménage pour qu'on me laisse tranquille et avoir moins de frais financier.

L'année suivant licenciement je suis fatigué nerveusement physiquement je peut plus faire mon métier et rebelote papiers mal remplis, mauvaise relations entre les services problémes financier encore trois mois sans salaire c la totale.

Tant bien que mal je remonte la situation je garde tous pour moi d'un naturel de battant et optimiste je remonte la pente.

Arrivé au bout du tunnel la cotorep me propose de faire remise a niveau par le biais de l'afpa, pensant a une bonne idée je suis les conseils de la tutrice qui me propose leur financement me certifiant que je gagnerais beaucoup plus qu'aux assedics. La réalité tombe sur un bout de papier 500 euros pour vivre a peine assez d'argent pour payer les factures courantes c l'hécatombe et pour ne pas en rajouter sur la quinzaine de personnes du groupe que nous formions quasiment tous nous ne sommes pas payé en tant et en heure plusieurs mois passe je fais intervenir service sociaux pour m'aider plusieurs mois sans pouvoir honorer mon loyer là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Je suis pas d'un naturel a me laissé abattre mais la j'étais nerveusement fatigué, fatigué de me battre, de crier, de pleurer, j'ai honte de moi vis a vis des autres, pour la premiére fois de ma vie j'abandonne et je ne fais plus rien pour essayer d'arranger la situation j'ai plus la force.

Enfermé chez moi je broie du noir, je vois pratiquement personne, et je finis par me mettre en tete qu'il n'y a qu'une solution pour arréter le sort qui s'acharne : "en finir" cela deviens une obsession j'y pense jour et nuit sans passé à l'acte mais un éclair de lucidité me fera réagir.

Je prend rendez vous avec mon assistante sociale et lui dis textuellement : "par pitié aidé moi, me laissez pas comme ça je vais faire une connerie"

Depuis maintenant six mois je vois une psychanaliste avec qui je peut parler de tous, mon passé douloureux à la base, mon présent et toute mes souffrances, chaques mois je ressors allégé, apaisé. J'ai pu confier et comprendre avant toute choses que j'étais un humain ordinaire et non un surhomme que j'avais mes faiblesses aussi mais surtout que j'étais trop dure avec moi meme. "pourquoi est ce nous tombons ? c'est pour mieux nous relever". Je me sens bien j'ai la pêche et j'aurais ma revanche avec la vie croyez moi.

Voici mon histoire !............ et vous de voir si vous voulez raconter la votre.

bisous a tous et bonne route.
Revenir en haut Aller en bas
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: psychologie !......   Sam 27 Jan - 22:51

Vaste et douloureux sujet ...

Il faut je crois d'abord différencier la dépression et le passage à vide momentané. En effet, la dépression est quelque chose qui peut arriver à n'importe qui, tout comme le passage à vide, à la différence que la dépression dure et ralentit fortement dans son train de vie, son rythme de vie et modifie sa perception des choses.
Je ne parle pas la donc du passage à vide momentané.


Il m’est encore difficile d'évoquer tout ça c’est pourquoi je choisis d’en parler en termes "généralistes".

Une dépression peut s'abattre en effet sur n'importe qui. Suite à un choc émotionnel (accident, rupture sentimentale,, perte d'un proche, à des conflits professionnels (pression, manque d'assurance dans un poste, manque de communication), à la sensibilité accrue de certains sujets et à ce que je nomme le « cérébralisme » de certain-e-s,le fait de constamment se poser (trop? ) des questions.
Par contre, j'ai pu constater une chose au travers de mes contacts dans les divers services psychiatriques ou j'ai séjourné et ou j'ai pu échanger avec d'autres dépressifs: à chaque fois, la personne est confrontée à des angoisses qui sont plus ou moins surmontables, et parfois, un accompagnement d'idées suicidaires. De plus, les personnes sensibles sont très exposées aux dépressions. Car nous nous retrouvons démunis, à fleur de peau, sans la moindre défense face à ce qui nous tombe dessus.

(La prise de psychotropes ou même de l'alcool n'est pas toujours anodine et est souvent liée aux vies des dépressifs longue durée, parce que recherche de mieux être , atténuation et anesthésie des souffrances.)
Nous n'arrivons pas à isoler le problème et à concentrer notre énergie sur un autre point de la vie de tous les jours.On est abattus, chaque matin se lever pour exister est une lutte.Et on est pas tous égaux la encore sur la remontée, un tas de facteurs environnementaux entrent en jeu, age, entourage, solitude, accumulation de traumatismes, etc...
L'isolement est caractéristique aussi, on s'éloigne des autres, on se replie.
Bien souvent, les dépressifs vivent dans le passé, et non dans le présent.
C'est mon cas je ressasse ce que j'aurai du faire, ou pas.
Le futur est donc mal "conditionné", puisqu'il est bâti sur des doutes, des craintes, des pensées et des idées instables.
Depuis 4 ans , je n'ai avancé qu'en dents de scie , à l'aide de psychothérapies entamées et non achevées et prise de médicaments. J'en ai testé un certain nombre : Xanax, lysanxia, Lexomil, Séropram, Deroxat, Stablon , zyprexa , tiapridal etc....
Je ne suis pas sortie d'affaire mais je m'y emploie en tachant de me focaliser sur un des pôles de vivances qui m'est le plus accessible pour le moment: retrouver une "vie" sociale par le travail. Je dois avancer pas par pas, tout doucement reprendre confiance en moi.Le reste suivra ..


_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: psychologie !......   Jeu 1 Fév - 2:59

Le moral en berne, c'est arrivé souvent ces dernières années.
Mon boulôt ne m'apporte plus rien mais il me permet de vivre. Sur le plan social, je m'en sors bien.
Mais la vie amoureuse a connu des bas très bas. Alors je plonge et avec le virus, je dirais que les choses se présentent de la façon suivante.

le champ des possibles reste infini mais il s'est infiniment réduit.

Le champ des possibles, c'est, même lorsque qu'on en fait pas usage, tout ce que la vie tient en réserve pour nous, c'est toutes les promesse qu'elle a faite, c'est tout ce qu'on a un jour désiré, tenu dans ses mains, touché du doigt, aimé et qui risque de nous être ôté à jamais.
Pour moi l'angoisse existencielle, le vide, c'est ça. La peur de ne plus rien pouvoir saisir, de laisser filer la vie entre les doigts, de tomber dans le puit.

Je crois que malgré ça, une sensibilité à fleur, une vision lucide et précise de la dimension tragique de l'existence, ou peut être à cause de ça, j'ai une sorte d'aptitude au bonheur.
J'ai réussi pour le moment à échapper aux addictions, drogues, alcool, dont j'ai fait un usage plutôt modéré.
Quand vraiment tout se dérobe, je cherche un soutien psy mais surtout, j'écris ou bien je sculpte où encore je trouve dans la musique un exutoire, un refuge, l'expression de mes souffrances.
La musique a cette capacité d exprimer ce qu'il en est véritablement de la vie sans le secours d'aucun mot.
Elle n'est le reflet, la somme des souffrances et des émotions vécues par ceux qui l'écrive ou la font.
J'aime beaucoup les musiques tristes et lentes, tragique. Les mouvements lents des symphonies de Mahler, les airs d'opéra. J'écoute à doses non homéopathique ce qui est douloureux à l'être pour en éprouver le mal, lui donner consistence et donner consistence au temps et déverser le trop plein comme un liquide.
C'est peut être la manifestation la plus évidente de mon déséquilibre mais aussi ce qui ce qui me fait tenir debout.
Allez comprendre
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grenadine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 59
Localisation : ile de france
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : seule
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: psychologie !......   Jeu 1 Fév - 23:19

Quand le moral est au plus bas ... Je cherche l'oubli ; dans le travail comme d'habitude (enfin habituellement je fais mon travail parcequ'il me passionne et non pas parcequ'il m'aide à oublier) ; mais aussi dans les cachets, à défaut d'autre chose.
J'aimerais tellement pouvoir regarder la réalité en face, à peu près sereine... Mais pour l'instant c'est mission impossible.
A quand le bout du tunel ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: psychologie !......   Ven 2 Fév - 13:30

Crying or Very sad oui vaste sujet....le moral au plus bas ? ça doit faire quelque chose comme 15 ans que je le traine plus ou moins bien ....heureusement pour moi y a le net ..ça ne remplace pas mes disparus mais ça me permet de vider un peu mon sac...heureusement j'ai quelques rares amis surs....et grenadine avec qui je patine dans le tunnel ... Mais un jour viendra petite grenadine....sois en sure ....:magie:
Revenir en haut Aller en bas
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: psychologie !....   Ven 2 Fév - 15:38

Et vi nous somme tous un peu pareil... différentes façons de se protéger... Hier matin mon boss (très psychologue en fait) me faisait la réflexion suivante : Tu te caches derrière ta bonne humeur permanente, ton besoin de t'occuper des autres pour t'oublier un peu... Et encore plus quand je suis dans le creux de la vague... C'est un peu mon cas en ce moment. Je suis en attente d'exams (écho, mamo, exams divers), parce qu'on a p'tet vu un tit kekchose (pfffffff) les toobs s'appellent entre eux. Je suis là en spectatrice en attendant le verdict. C'est vrai quand on me dit "Mais te prends pas la tête" "Tu sais pas" patin/couffin... Mais je ne peux m'empêcher d'y penser quand mm... C'est humain... Et la tête qui turbine, à s'imaginer le pire (alors que je suis d'une nature très optimiste habituellement... Alors ce matin j pris ma matinée, j'ai posé de nouveaux rideaux, j'ai peinds un meuble, j'ai chanté à tut tête dans l'appart (mon voisin d'à coté à frapper lol). Le tout c'est de trouver un exutoire. Et d'essayer de rester la tête hors de l'eau (pratiquer l'apnée Smile ). La vie nous offre des grands bonheurs et les barbouille d'angoisses dont on se passerait volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: psychologie !......   Ven 2 Fév - 20:34

Chanter à tue tête, ça c'est un truc !! et la bricole, ma foi, c'est bien l'envie de vivre qui se manifeste...
J'ai connu cette attente et j'ai refait ma chambre et c'est vrai qu'aprés elle a bien servie. le plus dur sur ce genre de truc Tatiana, c'est l'attente, ne pas savoir, imaginer le pire.... le reste on supporte...
Et comme disais Maya, ce n'est pas la même chose d'être mal ou triste parce que en galère ou sous le coup d'une mauvaise nouvelle.
Ce n'est pas pareil que cette tendance au sombre, ce manque d'appetit pour la vie, ce sepia qui prend tout et que certains trainent toute leur vie.
dans le premier cas, le travail se fait et les humeurs s'arrangent d'elle même aprés un temps de deuil ou quand les choses vont mieux. Le second cas, c'est plus difficile, heureusement il y a des psys, leurs medocs et aussi tout ce qu'on peut tenter pour se faire du bien ou pour extriper son blues, écriture, dessin, marche ... chacun son truc.
Moi j'ai eu une grande période mélancolique, puis par étape, travail sur moi (psy), recul sur la vie, petits plaisirs ... à une époque je me disais que si au moins un truc m'avait fait sourire dans la journée c'était bien.... et puis la maladie, la séropositivé puis un petit cancer. Et là je me suis dit que vraiment vivre était une grande chance, que vivre dans un pays ou on peut être soigné en est aussi une ... et j'ai queque part décidé d'être "du bon côté de la vie" et de PROFITER !! Je crois aussi que j'ai appris l'auto derision ... et ça fait du bien de rire de ... soi !
Bien sûre j'ai parfois le blues, bien sûre les complications amoureuses avec le HIV, me font peur ..........
Mais un verre partagé avec quelqu'un que j'aime bien, un coup de fil, un film, un bouquin ( la musique c'est presque tout le temps, du trés leger au trés sombre), une heure de dessin, une balade à la mer, danser toute seule dans ma cuisine , une bonne douche ....... et ça repart, je ne veux plus laisser la tristesse me miner. L'angoisse j'ai appris à la gèrer et à surtout ne pas la laisser monter.....Mais ça jeunes gens c'est l'avantage du grand âge... on apprend ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: psychologie !......   Ven 2 Fév - 20:58

j'ai une façon de voir les choses qui je sait au sein de mes proches parait deconcertant en toute circonstances sauf cas vraiment extrem que je relate plus haut dans cette trame je suis je reste un optimiste à 100 %
meme quand tous va mal je trouve le moyen d'en retirer de l'optimisme et du positif j'ai recemment passé deux entretiens bon ok j'ai pas été retenu la premiére réaction des proches tu n'est pas trop déçu ? le morale ?....
et bien figurez vous que non je ne suis pas déçu car j'ai aussi pu voir que j'avais pleins de choses positives : concernant mon cv ma personnalité j'ai réussi a surprendre des recruteurs et j'en est eut de nombreux compliments en retour et ça à mes yeux c'est vraiment tous benef et valorisant.
en ce moment je suis un programme dans un groupe avec d'autres personnes vivant avec un handicap si on devais faire une echelle de gravité on dirais que je suis le patient le plus gravement malade meme si je vais trés bien et le plus étonnant aux yeux des formateurs c'est que je suis l'élément dynamique souriant toujours de bonne humeur je remonte le morale aux autres donne des conseils en fonctions de mes connaissances et vécus j'ai la péche et une philosophie de la vie qui surprend tous le monde.
ma meilleur amie que certains parmis vous on rencontré me dis souvent mais comment tu fais pour pas flancher, toujours garder le sourrire, meme dans des moments difficile.

voila ma réponse parce que je crois en la vie parce que je crois que dans tous les événements ou claque que l'on se prend dans notre vie il y a pas que du négatif mais pleins de choses positive à en retirer pour avancer, continuer évoluer.
imaginons je vous met une claque le négatif vous avez mal le positif la prochaine fois vous allez pas vous faire avoir.
faut pas avoir peur de decortiquer les petits aléas de notre vie et pour compenser nos douleurs trouver juste un petit coin de bonheur en cherchant de l'optimisme.
je sais c pas si facile a faire mais une fois qu'on a trouvé la petite recette c que du bonheur et que du bénéf essayez vous me direz.
Revenir en haut Aller en bas
grenadine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 59
Localisation : ile de france
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : seule
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: psychologie !......   Ven 2 Fév - 23:21

C'est vrai Madie qu'on n'y voit pas grand chose dans ce tunnel... Mais que d'y être ensemble réchauffe le coeur. Ce petit rien qui change tout et qui s'appelle l'amitié... tchin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: psychologie !......   

Revenir en haut Aller en bas
 
psychologie !......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psychologie des foules
» Psychologie animale
» Psychologie de la colère
» Psychologie du soldat
» Psychologie/Etre heureux: Plaidoyer pour plus d'altruisme par Matthieu Ricard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: