sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Serodiscordance ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   Lun 12 Mar - 2:15

Je ne pense pas qu'il y ait actuellement des statistiques précises sur la surcontamination. Des études qui prennent en compte la charge virale et le taux de CD4 et les l'apparition des resistances. Une telle étude serait sans doute assez complexe à mener compte tenu de la fiabilité des témoignages et de la diversité des situation.
Les médecins entendent de plus en plus souvent dans leur cabinets des personnes séropositives parler des libertés qu'elles prennent avec la prévention et donc des risques. Liberté et risuqes, eux même assez peu définis et définissables (Pénétration avec ou sans éjaculation, situation initiale, autre pratiques...). Je pense que dans un grand nombre de cas les médecins prennent acte de ces libertés/risques et constatent relativement peu de dégats. Mon propre médecin n'a pas l'air de s'alarmer de ces libertés et semble dire que les traitements régulent dans la plupart des cas la situation et suffisent à endiguer ce qui pourrait découler d'une surcontamination.
Aucune information cependant dans le cas où un des partenaire n'est pas traité.
Néanmoins, la surcontamination existe. Il y a des cas avérés et alors les conséquences peuvent être sérieuses.
La protection devrait être la règle, bien sur mais... on en a déjà parlé ici... après bien des années de sexualité souvent dévastée, la possibilité de se libérer des contraintres est un vrai souffle d'air.
Pour ma part et pour en revenir au sujet initial. J'ai aussi connu une longue relation discordante. L'echec de la relation est due sans doute à cette sexualité mortifiée mais aussi aux conséquences psychologiques, à la différence de perception du temps de la vie, aux perspectives.
Aujourd'hui je choisi la concordance et ma sexualité est comme le dit Delfe, 100 fois plus épanouissante.
Mais j'ai aussi la nette conscience de la réduction du champ des possibles et la sensation de ghettoisation et d'enfermement y compris dans le rapport plus personnel avec le virus. Ce qui ne se partage pas avec l'autre mais qui est dans le rapport intime entre moi et lui : mon histoire, l'avant, les promesses de la vie, l'après, la perte ou le deuil...
Je crois qu'il y a quelque chose de non réglé dans cette situation et je suis toujours à la recherche d'un équilibre sans doute utopique. ( la recherche ou l'équilibre???)
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   Lun 12 Mar - 19:46

Recherche ou équilibre ?
mais n'est point une quète de Graal ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cartonex

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 56
Localisation : asnieres
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : seul par choix imposé
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   Mer 28 Mar - 1:15

Bonsoir, je suis nouveau dans ce forum que je trouve très sympa. Si je peux parler de mon expérience. Je pense qu'il ne faut pas choisir, tout simplement! L'amour ne doit pas laisser la place à ce genre de choix. Ou bien alors;faudrait même opter pour le confort et pourquoi pas finir ses jours avec un (une) infirmier(e) qui vous fera les piquouzes et vous poussera dans votre fauteuil. En revanche, apprendre ensuite, que sa (son) partenaire est aussi séropo pour moi est un plus! J'ai vécu les 2 situations. J'avoue qu'avec ma partenaire séro neg, au moins, je ne flippais plus que pour mes résultats. Alors qu'avec ma femme, perdue il y a 8 ans, je vivais perpétuellement dans l'angoisse d'une aggravation de sa maladie. Pourtant, je dirais, que malgré tout l'amour que j'ai pu partagé avec ma compagne séro neg, perdue d'un cancer il y a 18 mois, je me sentais parfois seul et ostracisé du fait de ma maladie. Il ne faut oublier que lorsque qu'on traîne cette maladie depuis plus de 20 ans - dont les débuts furent horribles : (tout mes potes sont morts) pas de médocs à l'époque, médecins flippés par la contagion etc. Notre petite machine émotionnelle et notre personnalité s'est bâtie en fonction de cette putain de maladie. Ca personne même un psy ou autre ne peut le vivre à notre place, peut-être à la rigueur le comprendre. C'est une expérience qui même avec la meilleure volonté du monde , si elle n'est pas vécue personnellement , ne peut être saisie dans sa totalité. Quand bien même si ça fait un peu ghetto, on n'est
soi qu'avec les siens! Et NA !!!:teuf:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff

avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 45
Localisation : poitiers dans la vienne
sexualité : hetero :-)
célib. ou en couple ? : veuf et envie de refaire sa vie
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   Jeu 29 Mar - 3:11

question simple ??? ....ben reponse simple

...pas de serodiscordance chez moi
j'ai essayé et ça n'a pas marché avec les S- ...............maintenant c'est s+ bien dans sa peau ou que dalle point barre
la bache ras le bol basta ....et les soit disant rumeurs de sur-conta .....je m'en bas la race totale là

voilà voilou sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/lesroisduburn/
L'voyageur



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : pays de Loire (sarthe)
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire , ben ca....
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   Ven 30 Mar - 11:03

je crois que c'est important pour une contamination ou non, si la charge virale est indétectable. Du moins ca doit jouer quand même. Avez-vous entendu ce qui se dit sur l'importance d'être circoncis pour les hommes? il apparait que la contamination serait moins évidente lorsque l'homme est circonci. d'ou l'importance dans les pays du sud car la capote n'est pas assez dispo. ca tombe bien je suis circoncis! mdr!!! bien à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serodiscordance ou pas ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serodiscordance ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: