sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sidaction 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sidaction 2007   Jeu 22 Mar - 10:13

Le Sidaction, ça vous fait quoi ?
Bizarrement, je ne me sens pas vraiment concernée. Il va y avoir en quelques jours plusieurs émissions tv consacrées au sida, mais à part ça....
Les appels de dons se multiplient ( Téléthon, Restos du coeur etc) au même rhytme que la misère et la maladie. J'ai l'impression que plus personne n'y fait attention.
Les collectes de fonds sont importantes pour la recherche, mais j'aimerais qu'il y ait plus de témoignages et d'explications.
Je suis allée sur le site du Sidaction
http://programmes.france2.fr/sidaction-2007/28687466-fr.php

Allez donc lire le forum..... On n'est pas sortis de l'auberge Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Saturne

avatar

Masculin
Nombre de messages : 504
Age : 58
Localisation : Région Parisienne
célib. ou en couple ? : en couple
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: idem   Ven 23 Mar - 11:23

franchement moi non plus je ne sens pas concerné. Peut etre l'impression qu il s agit plus de faire de la prévention qu'autre chose ? mais bon suis peut etre trop negatif apres tout.

saturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'voyageur



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : pays de Loire (sarthe)
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire , ben ca....
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: sur!   Ven 23 Mar - 14:38

oui, je comprend cette réaction ou plutôt ce manque de réaction, face au sidaction. Je regrette les premiers , non pas pour que des ministres se fassent insulter, car ca ne sert pas la cause. mais qu'on ne fasse plus d'émissions ou ce sont les séros qui parlent. Le sidaction est noyé dans les autres garndes causes, car aucune maladie n'est à négliger. mais il ne faut pas s'etonner que le sida soit banalisé. On a laissé des gens non concernés, parler à notre place et laisser croire qu'on pouvait pas vivre! mais bien vivre! grâce aux tri-thé. Il y en a même qui pensent qu'on en guérit! et je ne parle pas de ceux qui ont diabolisé les séros. en disant que c'est une maladie de marginaux, entre autre. Alors, on ne se protège plus comme il faudrait. Sur la bonne mine de leurs partenaires, on délaisse le présa au bout de 2 ou 3 rapports... En fait, j'en ai ma claque, surement parceque j'ai à ma façon et durant 11 ans, fait de la réduction des risques. En attendant, lorsque j'ai commencé il y avait 1 urgence pour les tox. c'est là que j'ai oeuvrer et aujourdhui cette population se protège toute seule. car en leur donnant les moyens ils n'ont pas besoin de "moral". J'ai donc participé à 1 réussite. pour ce milieux précis. mais les hétéros en général aujourdhui sont les + touchés. les femmes particulièrement. ca me met les boules! si les tox sont capable de prendre conscience de la gravité et de l'interêt de se protéger, les gens soit disant" respectable". n'ont , eux, pas cette intelligence?? alors c'est pire que de la banalisation, mais du suicide!!!! du moins pour certains, que j'ai assez d'entendre dire des conneries. Assez de rabacher les mêmes choses depuis si longtemps. Ce sidaction 2007 se fera pour la 1er fois depuis 11 années, sans moi! j'espère que d'autres auront assez de souffle pour continuer à rabacher les choses. encore et encore! bien a vous! pfff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Sidaction 2007   Ven 23 Mar - 15:39

Je comprends ton désarroie l'voyageur mais si nous, nous baissons les bras alors qui va les lever à notre place... Ce n'est pas seulement une banalisation mais "ça n'arrive qu'aux autres" claironne tjrs dans les oreilles et ça depuis la nuit des temps. Un exemple tt con le nbr de personnes qui sont prêt à avoir des rapports non protégés parce que tu parais "clean" ou parce que tu as vécu longtemps avec une personne et si tu as été marié je t'en parle pas.

Enfin pour le sidaction je fais toujours des petites ventes d'objets fringues que je récupère auprès des gens que je connais et je reverse la somme dite. Je suis consciente que cet argent récolté depuis qq années a contribué aux recherches (dont nous profitons tous aujourd'hui et que nos ainés n'ont pas eu cette chance et là on peut parler de chance non ?) et l'aide aux malades. Nous devons pas comparer que qui rapporte plus (téléthon, cancer...), chaque causes est différentes. Par pitié n'essayons pas de tirer la couverture... Pour les témoignages j'ai eu l'occasion de le faire une fois pour une émission mais une fois de plus au montage on coupe ce que tu voulais qu'on garde et au montage on n'oublie surtout pas le "sanglot" et regarder posons nous la question qui d'entre nous a déjà témoigner ?.

Posons-nous les bonnes questions Wink

Si nous nous baissons les bras C que nous attendons plus rien !

Ouh la je suis remontée là mais dans mon coeur c'est:pirat:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: ales de la population   Ven 23 Mar - 22:57

c'est quoi les bonnes questions Titiana?

Témoigner ? hors de question tant que je suis encore travailleuse, j'ai deja perdu un job par exces de naîveté je ne le referai pas deux fois.
Si je ne devais pas travailler , oui aucun problème, je le ferai.

Je comprends complètement le désabusement de voyageur, après plus de 20 ans on a si peu avancé coté mentalités. C'est à pleurer de voir les réactions de la majorité des gens. Quand ils ne sont pas indifférents, ils sont juges et définitifs. Eux ? Impossible que ça leur arrive et pourtant combien en avons nous vu arriver ici accablés, ou en colère d'avoir été contaminé par leur compagnon si fiable, que celui ci se soit su ou pas séropo.
La france bien pensante aime encore à croire à la théorie des franges marginales de la population, ces gens "qui l'ont bien cherché"... après 25 ans, pas d'évolution réelle. Ou encore pour eux les trithés ont tout résolu.
Les clichés ont la vie dure surtout quand ca va dans le sens du vent.
Mais comme je l'évoquais sur le site de fuchinran et comme le dit titiana, nous sommes aussi responsables qq part de cet état de fait par notre silence. Ne pas dire et rester une population souterraine ? Mais comment faire pour continuer à vivre une vie sociale en parlant ? Ceux qui l'ont fait le savent, on le paye cher.
Dilemme qui se pose à moi depuis longtemps dont je ne vois pas l'issue.
Crying or Very sad

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 49
Localisation : deauville
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : mariée
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Ven 23 Mar - 23:18

Moi aussi, j'aurai aimé pouvoir témoigner.
Quand je travaillais impossible.
Maintenant qu'ils connaissent mon statut au boulot, je ne peux pas à cause du travail de mon mari.

Une fois, j'étais passée aux urgences dans une clinique près de chez moi, un médecin a reconnu mon nom et l'a tout de suite associé à mon mari.
Il s'est donc empressé de lui demander s'il était séropositif aussi Mad

J'évitais donc d'aller dans les hôpitaux de ma région pour ne pas que la situation se reproduise.

Je n'ose imaginer si jamais je témoignais le massacre que ce serait pour lui au niveau professionnel.

Evil or Very Mad

J'ai appris, il y a un mois, que le chirurgien qui avait été contaminé par le hiv et qui avait été littéralement lynché par l'hôpital où il travaillait (où je travaillais également) est décédé.
une pensée pour lui en ce week-end du sidaction.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 1:26

Crying or Very sad Désolé Maya et Coco ce n'était pas une attaque (j'ai tjrs témoigné de façon caché et voix changée) pour les mm raisons que vous (le boulot, mon fils, ma famille et mes proches).

Tant que le sida sera considérer comme une maladie honteuse, tant que nous entendrons "celui qui l'a cherché" et "celui qui a pas eu de bol", tant qu'on nous regardera plus avec de la pitié que de la compréhension, ou pire de la peur (le retour de la chasse aux sorcières), brrrrrrrrrrr ça me fait froid dans le dos.

J'ai connu un drame similaire d'un ami séropo médecin qui a dû tt plaqué, changer de région car une personne bien attentionnée avait pris soin d'avertir (bah oui on sait jamais ça peut p'tet passé par le stétoscope) pfff


Bé y'a du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: b   Sam 24 Mar - 11:18

pas de souci Titiana, ce n'était pas une attaque et de plus je pense que tu as parfaitement raison, notre silence est une part du problème...

Pfff c'est bien compliqué.

bonne journée à tous.

bisous

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 49
Localisation : deauville
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : mariée
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 11:26

Justement je pense que les gens qui témoignent ont tout à fait raison. Tu n'as pas à être désolée Tatiana.

Comme dis maya, notre silence est sûrement une part du problème.
Mais la vie est déjà pas facile en étant séropo...se la compliquer encore plus.....les choses ne bougeraient de toute façon pas assez vite pour que çà vaille le coup à mon avis.

bises

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry



Masculin
Nombre de messages : 350
Age : 51
Localisation : Clichy
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : Divorcé
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 12:27

Sidaction ?

Y a ka voir les chiffres ce matin, on arrive péniblement au dela des 926 000 euros !!!

On ne peut pas en parler , kan on bosse si on le dit, on est viré et puis j'ai des enfants, dont une grande de 17, pour les protéger je ne peux que me taire.

Et puis j'adore ma maman, mais le coup de massue sur la tete, je me le suis pris hier soir au tel.

Maman me parlait du sidaction, de la maladie, et ce qui m'a fait mal, c'est kan elle m'a dit, si jamais tu devais etre hospitalisé ou ke tu dvais revenir a la maison, je dirais a la famille que tu as une leucémie !

Meme ma famille a honte de moi, je lutte au quotidien pour ne pas sombrer, je me raccroche a mes enfants, mais c dur de ne pas se sentir comme les autres, et ne pouvoir en parler a personne me pese enormement.

Alors, voila, et pour mon cas a moi, je puis vous dire ke si je n'avais pas mes enfants, ma raison de me battre et de vivre, je ne serais plus de ce monde egoiste.

Thierry::sad:: :sad:: :sad::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soulimane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 53
Localisation : Agen
sexualité : bi
célib. ou en couple ? : divorcé
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 13:04

thierry a écrit:
Sidaction ?

Y a ka voir les chiffres ce matin, on arrive péniblement au dela des 926 000 euros !!!

On ne peut pas en parler , kan on bosse si on le dit, on est viré et puis j'ai des enfants, dont une grande de 17, pour les protéger je ne peux que me taire.

Et puis j'adore ma maman, mais le coup de massue sur la tete, je me le suis pris hier soir au tel.

Maman me parlait du sidaction, de la maladie, et ce qui m'a fait mal, c'est kan elle m'a dit, si jamais tu devais etre hospitalisé ou ke tu dvais revenir a la maison, je dirais a la famille que tu as une leucémie !

Meme ma famille a honte de moi, je lutte au quotidien pour ne pas sombrer, je me raccroche a mes enfants, mais c dur de ne pas se sentir comme les autres, et ne pouvoir en parler a personne me pese enormement.

Alors, voila, et pour mon cas a moi, je puis vous dire ke si je n'avais pas mes enfants, ma raison de me battre et de vivre, je ne serais plus de ce monde egoiste.

Thierry::sad:: :sad:: :sad::

Bonjour,
J'ai eu le coeur serré par ton temoignage ! Ce n'est pas seulement par ce qu'il est touchant, mais également parce qu'il reflette ma propre vie et ma propre soufrance !

N'en veux pas par contre à ta mère, je reste persuadé qu'il n y'a que les personnes concernées par cette maladie dans leur chair qui peuvent en sentir les nuances ! Elle a une idée differente de la maladie, avec en plus le sentiment du regard accusateur de la famille, donc elle propose une solution qui prend en compte ses propres references !

Moi aussi en ce moment je pense à partir, je n'en peux plus, mais j'ai un fils et c'est ce qui me retient un peu, mais jusqu'à quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luca

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 55
Localisation : Morbihan
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 13:46

C'est vrai que ça n'avance pas, c'est vrai que l'on se sent comme des poissons dans un bocal, on vit dans un monde peuplé de 75 % d'abrutis, inutile de s'échiner à leur faire comprendre c'est plus rapide de se tourner vers les 25 % qui restent, seuls ceux là vous donnerons encore envie d'y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 14:02

Mince alors, je suis tellement désolée, révoltée de lire ça Thierry et Soulimane...
Sad

Quand j'ai appris que j'avais le vih en 84, la réaction de ma mère a été identique, "on n'en parle à personne" . Elle lavait tout à l'eau de javel derrière moi (baignoire wc, linge lavé à part ), j'avais mes propres couverts marqués au sparadrap etc.
J'ai refusé le silence, on s'est heurté violemment, ça a duré , je n'ai jamais faibli , j'avais trop de colère. J'ai fini par la trainer voir Rozenbaum avec moi pour qu'il lui explique les risques réels.
Mais aujourd'hui encore je sais qu'elle a honte d'en parler. Mais elle accepte que je le fasse, je ne lui ai jamais laissé le choix.
Je refuse et refuserais jusqu'à la fin une vie de clandestine.
La maladie est déja suffisamment pesante, nos vies amoureuses et sociales dévastées, merde et puis quoi encore?
Mais il est plus difficile avec l'age de s'opposer à ses parents , la lutte est déja permanente avec la société entière qu'on a plus d'énergie, on a besoin du soutien des siens sinon il nous reste quoi ?
C'est pourquoi ce site existe, qui mieux que nous autres peuvent être en mesure de comprendre tous ces enjeux du quotidien, ces batailles qu'on doit tous les jours affronter.
Est ce que tu as parlé de tes ressentis à ta mère Thierry? Il faut qu'elle comprenne ce que tu vis, il faut arrêter de ne penser qu'aux autres mais enfin aussi à soi. Sinon qui le fera ?
Je vous envoie toute mon amitié et mon soutien les gars.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 16:22

Thierry et Soulimane, tenez bon !
C'est difficile pour notre entourage. Ma famille ne m'a jamais tourné le dos mais il a fallu des années et des années pour qu'ils arrivent à trouver leurs marques. Je crois que c'est normal que, tout comme nous, ils ne veulent pas le crier sur les toits. Ils se protègent du regard des autres; on ne peut pas leur demander d'aller au-delà du chagrin et de la peur qu'ils éprouvent. Petit à petit, ils acceptent, ils comprennent, puis un jour ils osent en parler à quelques amis.
Avoir des enfants est une responsabilté énorme, mais c'est aussi un formidable réservoir d'énergie. Sans mon fils je n'aurais surement pas lutté dans les moments les plus noirs. Sidamis est là aussi; on vous écoute 8)
Revenir en haut Aller en bas
thierry



Masculin
Nombre de messages : 350
Age : 51
Localisation : Clichy
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : Divorcé
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 17:06

Bonjour,

Merci a toutes et tous pour vos messages de soutien ca me fait chaud au coeur.
Ma maman habite une petite ville de province ou tout le monde se connait, j'ai essayé de dialoguer avec elle sur le sujet, mais elle me parle de Charlotte Valandrey, elle me dit :" regarde ca fait 20 ans elle est toujours là ! "

Je pense que ma maman a peur, ne veut pas voir toutes les galéres liées a cette maladie, la peur de la honte l'emporte sur la peur du danger.

Ma maman a 63 ans, pour elle c'est une maladie d'homosexuels, de toxicomanes, si j'ai attrappé cela c'est que j'ai sans doute fait quelque chose de pas bien.

Et pourtant, je suis hétéro à 200%, (je respecte les gays que j'adore par ailleurs), je ne me suis jamais drogué, j'ai simplement perdu la femme que j'aimais, elle est partie avec mon meilleur ami !

Je me sentais triste, abattu, je suis allé a plusieurs soirées pour me "vider la tete", j'ai picolé, j'ai dansé, il y avait l'ambiance, des nanas sympas, j'ai rencontré une fille de la martinique, super sympa, je n'étais plus moi meme,on a fait l'amour, plusieurs fois, j'ai omis de me protéger, j'étais au mauvais endroit, au mauvais moment .

Je sens assais le poids de la culpabilité, moi qui rabache sans cesse a ma grande de 17 ans de bien se protéger, de faire trés attention, moi le pére qui n'a meme pas su se protéger lui-meme.

A cette culpabilité, viennent s'ajouter les incertitudes quand à la maladie, l'incompréhension de sa famille proche, y a vraiment de quoi peter les plombs !!

Je comprend Souleymane, mais nous avons un avantage commun , nos enfants.

Cette maladie, le vih/sida, meme si elle est asymptomatique au niveau physique a ses débuts, ne l'est pas dans la tete, mais bon, j'ai sans doute aussi trop cherché sur le net, mais je voulais juste essayer de comprendre le mécanisme de cette pathologie.

Cela fait 13 mois maintenant que je sais, et la pilule n'est toujours pas passée, je me sens seul, vide, incompris des gens qui me sont proches, seuls mes enfants me permettent de mettre la maladie entre parenthése quand ils dont présents.

Ce n'est pas la maladie qui me mine et me détuit, c'est l'incompréhension, le manque de soutien, des gens que j'aime.

Enfin en tous cas merci pour vos témoignages de soutien , bon courage à toi aussi Souleymane.

pfff pfff pfff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'voyageur



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : pays de Loire (sarthe)
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire , ben ca....
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Sam 24 Mar - 22:00

les insomnies...on se relit et on s'dit que c pas de cette façon qu'on veut dire les choses. fera jour ta l'heure, bonnnnnneee nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Dim 25 Mar - 14:18

Et oui,,il serait bien qu'il fasse clair dans ta tête L'voyageur : je n'ai pas envie de te mettre en colère mais j'ai été contaminée par un compagnon de vie et un million de fois je me suis dit et "pourquoi tu ne t'es pas protégée ?" C'était en 93 il y a longtemps que,l'on était informés ... aucune excuse à ce niveau !
Alors inutile de se facher contre ceux qui ne se conduisent pas de façon "responsable, pas se tromper de cible.... par contre tout à fait d'accord il ne faut pas accepter la banalisation et il faut soutenir les campagnes de prévention, lutter contre les conneries dites ( non existence du virus ou bakebaquing (?)

Si déjà on arrivait à se débarasser de notre propre culpabilité, je pense que on se sentirait mieux et puis on n'apporterait pas d'eau au moulin de ceux qui veullent nous stigmatiser....
Là je lis :
-dans le post de l'voyageur : "ils ne sont pas capable de se proteger"
-et dans celui de Thierry " j'étais malheureux , j'avais picolé ..... bref tu n'étais pas toi même.

Et bien MERDE je ne suis pas d'accord : on se tape dessus avec des discours comme cela, irresponsable, picolo.. la belle image
Et ben oui messieurs, nous sommes banalement humain et capables de faire des conneries.... et parfois la raison échappe ....

J'ai croisé hier par chez moi une table de presse Sidaction et me suis dis que j'aurai pu ( dû ?) être avec eux.
Je ne dis pas à tout le monde que je suis HIV+ (boulot surtout), d'abord parce que ce n'est pas ce qui fait mon identité, c'est un avatar !! si vous permettez ! Et que je ne veux pas m'enfermer là dedans.
Même si certains d'entre nous sont trés secoués par la maladie, je ne supporte pas qu'on nous montre de façon si misérable (c'est mon sentiment) et peut être que l'attitude de vos mamans a aussi à voir avec du respect pour vous. Vous ètes "leur enfant" avant d'être un malade ou contaminé!
Je bosse avec des gosses handicapés ils sont "Pierre, Paul,Jacques" avant d'être IMC, paraplégique .....

Il m'a fallu du temps aussi pour me rassurer par rapport à la contamination et abandonner l'eau de javel que j'utilisais, comme ta maman Maya mais pour proteger mes enfants !!


Je le redis, au moment ou j'ai eu mon cancer du sein, je lisais la même chose dans le regard de mes prôches que ce que j'y ai vu en leur annoncant que j'étais seropo... peur de la maldie en effet ....

J'ai reflèchis en écrivant : et je me dis il faut vraiment commencer par accepter ce que l'on a et ne pas se stigmatiser nous même, si on veut que le regard des autres évolue.. il y a aussi beaucoup d'autres choses à faire surement .

Je sais que cela ne retire rien a vos souffrances Thierry et Soulimane ( le magnifique !), il faut du temps pour accepter mais vous y arriverez, comme moi, comme beaucoup d'entre nous. Et aprés 13 ans avec ça : si, si je vous jure ça vaut le coup de continuer ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Dim 25 Mar - 17:06

Je comprends bien ton coup de gueule Izeline.
Il est bien évident que de la même façon qu'après avoir passé trop longtemps dans un job, quand on est séropo depuis longtemps et comme c'est le cas de voyageur dans un milieu particulier on manque de recul sur la vision générale, on est "pollués". On finit par croire que tout un chacun a les connaissances nécessaires et se doit d'être vigilant et informé ce qui est loin d'être le cas.
Je ne suis pas non plus d'accord pour dire que qui que ce soit est responsable d'avoir le virus. Qui peut souhaiter ça ?
Mais on réagit tous par apport à nos propres existences, vécus, sensibilités et chacun a son explication par rapport à l'entrée du virus dans sa vie, on le voit dans les présentations ou la plupart explique le pourquoi, ce qui ne se fait pas pour d'autres maladies.
Qu'on ait été contaminé par méconnaissance, manque ou absence d'informations ou de vigilance, amour, confiance, transfusion, qu'est ce que ça change au fonds?
On en est tous au même point. Et non ça ne forge pas une identité mais force est de constater à quel point c'est présent dans nos vies.
La ou je ne partage pas ton avis c'est sur la dureté de vie que subissent certains et que tu appelles misérabilisme , je crois qu'il ne faut surtout pas oublier ceux qui ne peuvent plus travailler et vivent dans des conditions existentielles de précarité et de solitude extrèmement dures (combien de sdf qui ne sont évidemment pas représentés ici ?) , que c'est un état de faits sur lequel le projecteur doit être mis, qu'on a pas tous la capacité de travailler et de s'en sortir et que plus que les autres ils ont besoin que ce soit mis en lumière pour que les aides soient adaptées et qu'ils ne vivent plus au rabais.
Et si ces journées la ne servent pas à exposer ces problèmes la alors à quoi servent-elles?

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'voyageur



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : pays de Loire (sarthe)
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire , ben ca....
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Dim 25 Mar - 17:23

la question n'est pas de culpabiliser tel ou tel comportement. Je ne jette pas la pierre à ceux qui ne se sont pas protégés, je dis que les gens qui rejettent les séros qui n'ont pas eu la bonne idée de le cacher à leurs entourage et en général à la populace.Avant de dire "toi, t séro et je vais me méfier de toi". Il ferait mieux d'être + vigilant dans leur sexualité. Quand tu a des personnes qui cassent le verre ou tu viens de boire et que la même personne baise sans présa, parceque son partenaire n'a pas "la tête à être séro". Que la seule précaution est tu a fait un test?oui il y a 1 mois, c'était négatif! no blèms, on peut y aller franco alors! c'est de ca que je parle. j'en ai assez d'être mis sur la touche , parceque j'ai été "clair" alors que les mêmes qui te jettent se comportent comme des barbaker! et la plupart n'ont jamais été faire un test ! pas envi de savoir! c'est ca que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Dim 25 Mar - 18:28

Misérabilisme : je suis tout à fait d'accord avec toi Maya.
Sur ce sujet, ce que je tentais de dire c'est que les médias pour trouver des sous, font pleurer dans les chaumières en nous montrant trop, à mon sens, cette image des seros. Et cela peut aussi deservir en faisant de nous des marginaux... Je n'ignore pas ceux que tu sites, c'est pour moi la question des minimas sociaux , des revenus des personnes handicapées .....et de la pauvreté en génèral en france .....

Et oui le voyageur c'est ainsi " ça n'arrive qu'aux autres " !! sauf qu'aprés il est trop tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Dim 25 Mar - 23:42

Tout d’abord, je voudrais vous dire Thierry et Souleymane que je comprends ce que vous ressentez mais je pense aussi que lorsqu’une mère apprend ce genre de nouvelle, les choses vacillent.
Crying or Very sad

Je pense que les mères ne veulent pas confondre leurs enfants, la chair de leur chair, avec le spectacle des souffrances organisées et montrées à la télé – au sens où elles ne veulent pas voir leur enfants vivre ce qui se déroule devant elles -. Comment peuvent elles dissocier la réalité vécues par leurs fils et leur filles, des images télévisuelles et des messages récurrents qu’elles véhicules (marginalité, toxicomanie…). Je crois que c’est ce qu’Izeline veut dire lorsqu’elle parle de respect. Respecter ces enfants, c’est peut être ne pas les confondre avec de simples images.
smile
Je crois qu’il y a quelque de l’ordre de la panique dans leur pensées et dans leur réactions. Il ne faut pas s’étonner qu’elle ne sachent pas réagir. Nous, le saurions nous ?
Comme pour nous, la nouvelle est un seisme. Il faut du temps, beaucoup de temps pour surmonter l'épreuve.
J’ai partagé ma vie avec une femme séronégative. Après 4 années de vie ensemble , elle m’a dit qu’elle était malade de mon sida. Je n’ai même pas songé à l’interroger sur ce mal qu’elle avait de me sentir séropositif, préoccupé que j’étais par ma propre condition de malade. C’était une femme généreuse. J’ai honte maintenant de ne pas su l’écouter.
Quant à ma mère, je remercie la vie ( certain diront la mort) de me l’avoir enlevé avant que je n’ai à lui dire mon statut.

:old:

A propos du sidaction, il a le mérite d’exister – je suis d’accord Maya- mais je ne suis pas très sensible à ce genre de messe de la charité.
On vit dans une société qui aime bien aime s’apitoyer, principalement par le biais du petit écran. C’est un de ses travers. Je ne mets en cause la bonne conscience de ceux qui apportent leurs dons. Je crois que l’émotion est sincère, pour autant je ne pense pas que les témoignages que j’ai vu disent vraiment quelque chose de notre situation dans sa complexité. Au contraire, ils la simplifie en utilisant des thèmes, toujours les mêmes, (discriminations, les effets secondaires des traitements...) et en utilisant le levier du misérabilisme. Il faut frapper fort en disant des choses simples pour que "les français comprennent"


Peut-on parler de la misère matérielle, sexuelle, affective, peut-on parler de ce qui est vécu, du silence, de la fin de l'innocence, du sentiment de culpabilité, des murs qu'on se construit sans utiliser ces leviers, je ne sais pas.
Moi, je verrais plutôt un documentaire fait par un grand réalisateur comme Depardon capable de montrer l’humanité propre des personnes touchées sans larmes et sans la pitié.

A propos d’humanité, je suis d’accord avec Izeline : nous sommes tout simplement des êtres humains avec nos forces et nos faiblesses, capable de bon et de moins bon et pire encore de l’erreur fatale.

Moi aussi je savais en 93 quand j'ai été contaminé. Ca ne m'a pas empêché d'être moins vigilant. Dégradation de l'image de soi ! Cmment reçoit-on la parole des autres lorsqu'on a une image dégradée de soi ?
Je crois que l'image dégradée de moi, ça a été une composante de ma personalité pendant un temps que je ne sais même plus évaluer. Je ne sais même pas si ça se guérit. mais j'y travaille.

A propos du peu de connaissance que les générations qui suivent ont de la maladie. L’autre jour, je parlais de Verdi à mes élèves.
« C’est pas lui qui est mort du Sida ? » me demande l’un d’entre eux.
Pour eux, un mal apparu il y a 30 ans ou 200 ans, c’est la même chose. Ils n’étaient pas né. Tout ça, c’est l’antiquité. Il faudra toujours refaire, recommencer les mêmes messages de prévention. C’est la pédagogie. C’est épuisant. Je comprends qu’on ait envie de faire autre chose.

Je crois toujours qu’il faudra un jour dire la sérologie. C’est une chose complexe qui ne s’arrête pas au témoignage. Ce sera le fait d’une oeuvre d’art.

J’en suis convaincu.

Bon…. Je vous salue et je vous embrasse


Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'voyageur



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : pays de Loire (sarthe)
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire , ben ca....
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Sidaction 2007   Lun 26 Mar - 14:14

je vais arrêter de communiquer sur le sida et sur nous les séropos. faire passer des messages et pointer les problèmes vécues au quotidien. je ne le fais qu'en me basant sur ce que je vis ou ce que j'ai vécu. Et bien sur, grâce à l'asso, d'entendre ce que disent les autres séros que je peux rencontrer. Mais pour en parler il faut aussi, parler de soit, de ce que l'on à pu vivre et ce qui en résulte. mais ca je ne sais pas le faire, ou plutôt je ne VEUX pas me raconter. Alors bien sur aprés, il devient compliquer de dire telle ou telle chose, sans expliquer les raisons et donner des exemples. Je comprend que certains se disent" il en fait des histoires celui-là, pour si peu". Oui, mais ce que l'on ne sait pas c'est que ce "si peu" dure depuis 20 piges. Que je n'en ai dit qu'une petite "portion" de l'ensemble. la plupart des discriminations touchent l'intime, la partie de soit que l'on aime pas par pudeur ou autres, parler. Témoigner , on le sait nous coûtent cher! bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sidaction 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sidaction 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Hiver 2007-2008
» 2007: Le 07/12 à 18h - Grenoble (38)
» (2007) vidéo d'ovni à Guildford, Surrey, UK, 22 juillet
» 2007 Année de la Seconde Pentecôte !
» 2007: Le 07/07 à 23h30 - Visé (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: