sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 8 Avr - 23:03

Après plus de 15 ans sans activité professionnelle je viens
de recevoir une proposition de stage rémunéré honnêtement dans une entreprise
qui m’intéresse (j’étais en pourparlers avec d’autres sociétés).



Ce stage doit me permettre d’acquérir une première
expérience professionnelle de 6 mois dans le domaine que je convoite tout en me
faisant connaître, positivement j’espère, d’un employeur potentiel. Si jamais
cette expérience devait bien se passer et l’entreprise toujours en manque de
personnel qualifié dans ce domaine au terme de ce stage il serait naturel que
cette affaire débouche sur un CDD, voire un CDI.



Une fois ex-stagiaire je pourrai aussi revenir vers
certaines sociétés desquelles je me suis déjà fait connaître positivement en
tant que demandeur de stage ; des employeurs ont commencé à me découvrir,
je ne suis plus un être anonyme pour eux et il me serait aujourd’hui plus
facile d’ouvrir leur porte.



Ce stage sera aussi un test et me permettra de savoir si j’ai
fait le bon choix professionnel, d’emblée j’envisage l’échec possible et
accepte l’idée de devoir renoncer à mes présentes espérances si jamais
celles-ci s’avèrent être trop élevées.



Enfin sur le plan financier mes « gratifications »
de stage seront cumulables avec ma pension d’invalidité jusqu’à hauteur de mon
salaire de référence, je devrais donc doubler mes revenus pendant 6 mois. Sur
ce dernier point je préfère ne pas trop m’emballer car je redoute un peu une
modification de mon statut de pensionné invalide suite à ce retour dans la vie
active et la probable perte, à terme, de certains avantages (je pense à la
carte Améthyste).



Je rappelle que contrairement aux avis qui m’avaient été
donnés j’ai évoqué mon statut de travailleur handicapé dans mes CV et que je me
suis même payé le luxe de parler de ma séropositivité avec certaines personnes,
chose qui ne semble pas m’avoir été défavorable.



Ceci étant je ne peux pas me permettre de conseiller à
toutes et tous voulant retourner dans la vie « active » de suivre mon
exemple.



D’une part j’ai pu aborder ce retour sous l’angle d’un stage
qui présente peu de risques pour l’entreprise, d’autre part je vise un domaine
où il y aurait un déficit de personnes qualifiées, peut-être mon futur
employeur n’a-il pas eut le choix et m’a pris à défaut de trouver quelqu’un d’autre.



Ce témoignage a pour fonction de redonner espoir à celles et
ceux qui, comme moi il y a peu, ne croient plus possible une réintégration
professionnelle après une trop longue rupture.



La démarche du retour peut prendre beaucoup de temps mais je
crois qu’à chaque situation peut correspondre au moins une stratégie gagnante.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snorro
Invité



MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 9 Avr - 6:21

Quel bel exemple de courage et de détermination, Calimero !

Toutes mes félicitations ! et beaucoup de succès dans ton retour à la vie active .

Snoro
Revenir en haut Aller en bas
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 9 Avr - 8:11

bravo Je suis plus que ravis pour toi . En plus tu adoptes le bon comportement en gardant tjrs la tête sur les épaules... Dès le début nous avons senti une détermination et une tenacité tu y a cru et tu ne t'es pas défilé ou décougé. Je me souviens d'un post pour l'élaboration de ton CV Smile . En passant C tjrs un plaisir de te lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 9 Avr - 12:27

Bravo mon poussin ! sun
Pense à nous tenir au courant pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 9 Avr - 13:36

Belle preuve qu'avec la tenacité, la motivation et le courage, bien des choses qu'on pourraient croire perdues d'avance sont possibles.

bravo

Je mettrais un bémol sur le fait d'annoncer sa séropositivité au boulot, on peut certes parfois tomber sur des gens biens, informés et que ça ne fait pas flipper mais ce n'est pas la majorité, loin de la.
Et puis engager qqun pour un stage, et l'engager définitivement avec le facteur "rentabilité et risques" à long terme est autre chose, donc la prudence en matière de "parole" est de mise à mon avis.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 9 Avr - 14:19

Bravo Cali...
Amicalement
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lila

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 54
Localisation : finistère
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : en couple
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Mar 10 Avr - 12:14

bravo et bon stage:P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tropik

avatar

Masculin
Nombre de messages : 134
Age : 56
Localisation : 77-ina my zion-91 ina Janet ghett'
sexualité : épanouie
célib. ou en couple ? : Janet je t'aime,petite princesse...
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Mar 10 Avr - 21:33

Big respect cali,+ force...moi ça va,même plus j'y pense à travailler,t'est trop fort cali,franchement t'est un mec bien qui fait jamais de bruits,je te souhaite une bonne réussite dans tes ambitions.Powa,man donne leurs le powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 29 Avr - 0:12







Je remercie celles et ceux qui m’ont encouragé par écrit ou
par téléphone.
8)

Je ne vais être pour l’instant que stagiaire, j’espère
pouvoir reposter dans 6 mois que je suis définitivement embauché après un
retour positif dans le monde du travail.


Bien que chacun ait ses propres atouts et faiblesses, en
ouvrant cette trame j’ai cherché à donner un véritable espoir à celles et ceux
qui auraient peur de tenter une expérience similaire.


Risquer le retour dans la vie active c’est aussi risquer de
subir des échecs, risquer de voir mis en évidence certaines de nos faiblesses dont
certaines pourraient ne pas être nécessairement imputables à notre statut de séropositif.


On peut parfois user de son statut d’invalide pour rester à
l’écart d’une vie professionnelle qui pourrait nous exposer à remettre en
question une image sublimée de nous-même.


Il est facile de s’attribuer des qualités tant qu’aucune
situation ne nous impose de devoir user de celles-ci, quand un contexte nous
demande de livrer le meilleur de nous-même nous ne pouvons plus nous raconter d’histoires,
nous devons alors accepter d’être confrontés à nos propres faiblesses.


J’en avais un peu marre de me raconter des histoires sur
moi-même, j’avais besoin de me mesurer positivement à d’autres pour mieux
savoir qui je suis. Je crains m’être surévalué dans certains domaines, je
redoute aussi de me voir submergé par un stress qui me ferait perdre mes
moyens, cependant j’estime que l’expérience mérite largement le coup d’être
tentée.


Une saine confrontation aux autres peut aider à une
meilleure acceptation de soi, c’est du moins ce qu’il m’a semblé lors de ces
années passées en Séropotomanie. Dans mon histoire je vois un peu la
Séropotomanie comme un prélude, une préparation à la grande rencontre avec la
vie.


C’est fou ce que j’appréhende ce nouveau départ pourtant
tant désiré.




Une des autres grandes raisons qui m’ont poussé à franchir
le Rubicon est le manque de considération sociale accordée aux hommes sans
enfant et sans emploi. La Société accepte encore de reconnaître les mères « inactives »,
voir même les femmes en général dans ce cas, en revanche le statut des simples
bonshommes non insérés professionnellement n’est pas fameux. Même en ces temps
où l’immense majorité des femmes travaillent et où les disparités salariales
liées aux genres s’estompent, les hommes restent souvent perçus comme ceux dont
le rôle est de rapporter de l’argent via un métier. A l’handicap de la
séropositivité je ne veux plus ajouter celui de l’inactivité professionnelle.



Je ne postais déjà plus beaucoup, je risque de ne plus
poster du tout !

Je reviendrai quand même vous lire de temps en temps.Wink


Bonne chance à vous dans vos choix de vie, quelques qu’ils
soient, et considérez que les aléas de la vie peuvent aussi en constituer le
sel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 29 Avr - 0:24

Comment ça " ne plus poster du tout" ?
non , il va falloir que tu nous tiennes au courant; la réinsertion professionnelle se fera certainement par étapes. Après le stress et le doute, il y aura un temps pour la satisfaction. Tu nous diras aussi si ton seuil de fatigabilité se situe là où tu l'estimais.
Avec tous mes encouragements,
Bisous,
Revenir en haut Aller en bas
fabie



Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 58
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 29 Avr - 0:53

bye


Dernière édition par fabie le Mar 12 Aoû - 13:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 29 Avr - 14:09

J’en avais un peu marre de me raconter des histoires sur
moi-même, j’avais besoin de me mesurer positivement à d’autres pour mieux
savoir qui je suis. Je crains m’être surévalué dans certains domaines, je
redoute aussi de me voir submergé par un stress qui me ferait perdre mes
moyens, cependant j’estime que l’expérience mérite largement le coup d’être tentée.




Hello calimero!
Je suis bien d'accord avec le fait qu'à force de ne plus travailler on perd toute confiance en soi, et que c'est sur le terrain qu'on récupère une notion de ce dont on est capable. Je comprends parfaitement ton appréhension de te lancer dans ce que tu as pourtant tant espéré, j'ai vécu la même chose en janvier à cette nuance près que je n'avais pas 15 ans d'inactivité derrière moi mais un et je ne peux qu'imaginer ce que ça donne[
les premiers temps sont les plus durs, se réadapter aux autres à une certaine régularité oubliée.Mais après quelques semaines tu en vivras tout le bénéfice et surtout la Reprise de CONFIANCE EN TOI et en ton potentiel!

Je ne sais pas ce que tu appelles la séropotamie au juste, pour moi être seropo n'est qu'une des facettes d'un être, en aucun cas plus que ça
Nous sommes tous différents tant sur notre capacité à "maitriser " le virus, que dans notre façon de vivre avec.
Nous avons juste ce dénominateur en commun et les difficultés pour vivre avec en société et dans notre être.
Travailler et vivre avec des gens avec lesquels il est difficile de parler de cet état de fait rend d'autant plus plaisant de pouvoir venir se lacher sur un site de séropos.
Aussi nous attendons de tes nouvelles sur ton évolution professionnelle très vite !
Gros bisous et En avant toute !

geek

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 29 Avr - 22:35

J’ai parlé de ne plus poster car d’une part je ne disposerai
plus de beaucoup de temps libre et d’autre part je souhaiterais mettre à profit
ce minuscule temps libre surtout pour prendre l’air et avoir une activité
physique nécessaire à mon équilibre physique mais aussi psychique.


Je crois aussi qu’il est bon de pouvoir disposer d’instants
où l’esprit peut vagabonder, où notre cerveau n’est plus bombardé d’informations
et peut enfin se laisser un peu aller, selon sa guise, son humeur et son
énergie.


Enfin j’ai énormément de mal à gérer mon temps sur le net et
je considère donc la pratique des forums comme incompatible avec une vie cadrée
et le respect d’habitudes de repos.


Je sais que je dois impérativement apprendre à me coucher
systématiquement tôt pour ne pas connaître le cercle vicieux du manque de
sommeil
, manque de sommeil favorisant les états dépressifs tout en diminuant
considérablement les capacités intellectuelles.


J’attendrai certainement des semaines avant de reposter, d’une
part pour me donner le temps de pouvoir émettre un jugement valable sur cette
expérience et d’autre part pour ne pas compromettre cette dernière en retombant
dans la pratique compulsive du net.


Objectif premier : acquérir une certaine régularité




Qu’est-ce que la Séropotomanie ?

Pour moi ce terme désigne :
_d’une part l’ensemble des sites internet permettant aux
personnes concernées, directement ou non, par le VIH de pouvoir si elles le
souhaitent s’exprimer librement sur leur vécu lié au virus mais aussi de
pouvoir se reconstruire dans bien des cas une identité non axée sur la
proximité au virus en question

_d’autre part les usagers de ces sites.


Soyez certains que je ne suis pas prêt de vous oublier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snorro
Invité



MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 30 Avr - 5:29

Tu as entièrement raison dans ton raisonnement, Calimero. Je pense que les sites comme celui-ci sont en quelque sorte un paliatif. Il est bon d'y venir refaire ses forces mais il faut aussi les considérer comme un tremplin qui éventuellement nous propulsera vers la vrai vie. Chacun y allant à son rythme.

Bonne chance dans ton retour dans le monde.

Snorro

Ps: par contre, je sens que l'on va te revoir encore un peu, car sachant ce que c'est d'être accro, je suis certain que tu vas revenir pour voir les réponses à ton post. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Mar 1 Mai - 1:21

Snorro a écrit:
Tu as entièrement raison dans ton
raisonnement, Calimero. Je pense que les sites comme celui-ci sont en quelque
sorte un paliatif. Il est bon d'y venir refaire ses forces mais il faut aussi
les considérer comme un tremplin qui éventuellement nous propulsera vers la
vrai vie. Chacun y allant à son rythme.
Je conçois les choses de cette manière en effet, même si j’espère
bien ne pas couper les ponts avec toutes ces personnes que j’ai découvertes et
appréciées grâce à ces sites.



Snorro a écrit:


Ps: par contre, je sens que l'on va te revoir encore un peu, car sachant ce que
c'est d'être accro, je suis certain que tu vas revenir pour voir les réponses à
ton post.
Gagné la moindre bonne raison d’allumer mon ordinateur se
transforme en prétexte pour revenir hanter les multiples forums que j’aime
bien.


Il va falloir que je change rapidement mes habitudes, je
commence dans seulement 2 jours le foutu stage.


Mon futur régime : arrivée au poulailler vers
20h-20h30, picorage du soir dès l’arrivée, douche, et couchage avec les poules,
lever au chant du coq.


Allez plus de message tant qu’il n’y a rien de nouveau en
espérant que la prochaine contribution sera d’une autre personne se lançant
également dans l’aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 27 Mai - 19:58

Quelques nouvelles brèves.


Le matin du premier jour j’ai attendu un long moment avant d’oser
pousser la porte de l’entreprise tant j’avais l’impression que ce que j’allais
commettre était un acte gravement contre-nature.
J’ai néanmoins poussé la porte…

Je redoutais avoir des difficultés à prendre le rythme mais
j’arrive enfin à me coucher à une heure raisonnable et il semblerait, divine
surprise, que le fait d’avoir un rythme plus régulier diminue la fatigabilité.

Mauvaise nouvelle : j’oublie beaucoup de choses et dois
gérer des problèmes de concentration parfois gênants.

J’attends de voir sur le long terme ce que ça va donner.

Ah oui : j’ai parfois du mal à faire comprendre à mes
amis que je ne peux plus me payer le luxe de certaines sorties en semaine, je n’avais
pas prévu ce genre d’incompréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiri



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 46
Localisation : Alpes maritimes
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Dim 27 Mai - 21:27

Tous les encouragements de la part d'un workaholic depuis toujours !

Le boulot, c'est comme marcher, écrire... on oublie vite... mais çà revient aussi très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lila

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 54
Localisation : finistère
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : en couple
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 28 Mai - 12:00

je suis sûre que tu vas arriver à trouver un système pour éviter les oublis:hein: , bon courage en tout cas à toi, pense bien à te reposer et à te détendre lors de tes jours de repos:temps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 28 Mai - 20:13

Tu vas y arriver... Si tu y crois tu y arriveras Smile , comme le dit Kiri c'est comme le vélo on a un peu de mal au début et hop la quand c'est partit on ne nous arrête plus lol.

Pour les "trou de mémoire" note un max de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burgo



Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 54
Localisation : Yonne
sexualité : homosexuel
célib. ou en couple ? : célibataire
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Lun 28 Mai - 23:06

Le travail est source de contraintes, de fatigue et de stress, mais il génère également de l'énergie sur un plan physique. Et puis moralement ça me semble essentiel. le commentaire précédent évoque le vélo : sur certains vélos il y a une dynamo. Le mécanisme freine la roue mais permet d'avancer de s'éclairer grâce à l'énergie produite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delfe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 61
Age : 48
célib. ou en couple ? : euh...pas !
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Jeu 31 Mai - 21:34

Bravo Cali, la porte est réouverte...
Tu as visiblement déjà récupéré le rythme, c'est visiblement ce que tu appréhendais le plus. Pour les oublis et ce que tu penses être des problèmes de concentration, je pense que tout reviendra dans l'ordre quand tu maîtriseras un peu plus le taf. Chaque chose en son temps.
Courage.
Bises
Delfe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Sam 17 Nov - 3:51

Ca me fait bizarre de retrouver cette trame dans « sida-bonheur » alors que je ne l’avais pas ouverte pour partager un événement supposé heureux mais pour éventuellement faire profiter d’autres séropositifs de mon expérience du retour dans la vie « active ».

Mon stage de 6 mois est maintenant terminé et bien que la société dans laquelle je l’ai effectué embauche on ne m’a pas demandé d’y rester (il va falloir songer à rebasculer cette trame dans « sida-blues »).

Les raisons de ce qui peut apparaître comme un échec ?

Tout d’abord sans doute n’ai-je pas manifesté les derniers temps une volonté féroce de poursuivre dans cette société, après des années hors vie active j’ai certainement maintenant un peu envie de me faire plusieurs expériences avant de me poser.


Ensuite je n’ai peut-être pas toujours donné la meilleure image de moi, étant la plupart du temps terriblement stressé et aussi fatigué.
Sous le coup de la déprime (absence de vie sociale) je me suis remis à me coucher assez tard, j’aurais certainement eu un grand besoin de soutien pour ce retour à l’emploi. Outre le manque de sommeil, les médicaments,
… la fatigue peut aussi être favorisée, je pense, par un certain stress et… par l’ennui !


Si l’entreprise m’intéressait le stage en lui-même comportait une partie assez ingrate qui s’est révélée à l’usage abrutissante, ennuyeuse et du coup affreusement fatigante. Je me demande si cette fatigue-là n’était
pas une sorte de refuge, un moyen d’échapper à une tache qui me déplaisait de plus en plus. Le mot « travail » a pour origine la pratique de la
torture avec un « tripalium »… J’ai appris au bout d’un moment que diversifier ses activités pouvait aider à atténuer cet ennui et à retrouver un
intérêt dans son travail. J’ai découvert la chose sans doute un peu trop tard, de plus je ne suis pas certain que cela aurait suffit à me rendre ce stage fabuleusement excitant.


Néanmoins j’ai cru comprendre que la vraie raison de l’enthousiasme modéré que j’ai suscité se trouvait ailleurs : j’ai rencontré des problèmes relationnels.

Dans bien des domaines la forme l’emporte sur le fond, dans le domaine professionnel je crois qu’on préfèrera le plus souvent quelqu’un connaissant médiocrement son métier mais d’un contact aimable à un ours pourtant parfaitement compétent. Je ne dirais pas que je me suis montré parfaitement compétent (peut-être suis-je trop exigeant ?) mais je devais
un peu tenir de l’ours qui sort de sa tanière au bout de 15 ans.




J’ai eu écho de 2 critiques (je remercie ces personnes qui ont eut le courage de me les communiquer) qui semblaient se rejoindre :

J’ai été jugé trop critique, de nombreuses personnes auraient mal supporté le fait que je remette tout en question, que j’aime me faire l’avocat du diable. Il semblerait que je donnais par moment la désagréable impression de prendre mes interlocuteurs pour des imbéciles…

Peut-être que le simple fait que j’aime remettre les choses en question n’est pas à lui seul responsable de cette critique, sans doute y a-t-il eut aussi un problème de forme lié à mon absence de pratique dans l’art de communiquer oralement. J’ai aussi eu quelques difficultés à gérer ma présence 7h par jour, 5 jours par semaine, dans un bureau partagé avec 4 autres personnes et cette gène que j’ai rencontré s’est peut-être aussi traduite par moments par un langage corporel perçu négativement (il peut suffire d’un rien, d’un regard raté, d’un geste trop rapide ou trop lent,…).

Peut-être ai-je effectivement trop ouvert la bouche pour critiquer après tout, sans doute éprouvais-je le besoin de communiquer après un si long isolement.

Il se trouve que pendant cette période je n’ai pas eu la vie sociale que j’escomptais avoir en dehors du travail, peut-être ai-je alors subis un besoin de reconnaissance qui aurait pu être en partie responsable de mes interventions un peu trop fréquentes auprès de mes malheureux collègues.




Pour en revenir à la fatigue j’ai été agréablement surpris de constater que je pouvais par moment encaisser une certaine dose de celle-ci tout en restant opérationnel pour l’essentiel des taches que j’avais à effectuer.



En ce moment je digère cette première expérience et vais me relancer dans la recherche active d’un nouveau travail qui cette fois ne sera pas un stage (ce ne devrait pas être particulièrement facile à trouver).


Durant ces 6 mois j’ai aussi souffert de l’absence de périodes de décompression (et même de la perspective d’en avoir une avant fort longtemps). Je ne crois plus que l’idéal pour moi serait d’obtenir un mi-temps
façon 4/5 (4 jours travaillés par semaine au lieu de 5), désormais mon idéal
serait plutôt la possibilité de négocier un volume de congés sans solde garanti en plus des congés ordinaires (genre 3 semaines de congés sans solde ) afin de pouvoir régulièrement (mais pas forcément toutes les semaines) prendre des jours de décompression sans sacrifier à la possibilité de prendre de vraies vacances au bout du monde (histoire de justifier mon travail par une récompense).



Je suppose que mon avenir professionnel prendra dans l’immédiat la forme d’une mission d’intérim. Quant à la si précieuse vie sociale souvent essentielle pour bien vivre sa vie professionnelle j’espère bien que l’application de la loi Evin sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics me facilitera d’ici peu la tache et que j’assimilerai enfin le minimum de rudiments diplomatiques nécessaires à un bon relationnel.

Pour ce qui est de la vie affective j’essaierai simplement de ne pas passer à côté du bonheur quand le cours de la vie m’y conduira, mais c’est un autre sujet…


En espérant que ce témoignage pourra aider certains, en espérant aussi qu’il aura une suite avant longtemps.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Sam 17 Nov - 11:51

Je comprends parfaitemnt ce que tu dis, la critique que l'on t'a fait on me la fait très souvent.
J'y ai déja réfléchi mais je vais mettre mes idées au clair pour te les exposer sur ce sujet et les autres que tu évoques et que je partage aussi. 8)

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
probabilité

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 49
Localisation : region parisienne
sexualité : amoureuse
célib. ou en couple ? : 48
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Sam 17 Nov - 12:36

Bonjour Cali,
moi aussi je me reconnais bien dans ce que tu décris bien que n'ayant pas eu de très grandes périodes sans travail.
Le truc, c'est que tu arrives dans une équipe déja constituée.ça m'est arrivé il y a 2 ans, dans un bureau de 4 personnes.
Donc, tu "surprends", tes collègues dans un train-train, et c'est vrai -sans vouloir caricaturer - que certains préfèrent un collègue médiocre mais qui ne la ramène, qui ne fait pas de vague, à une personne qui s'intérèsse à tout.
Et surtout quand tu ne rebondis pas sur les commérages...et que par contre tu lances des réflèxions qui les dépassent complètement...et qui font chou-blanc. De très grands moments de solitude.
Enfin, je reste persuadée qu'il existe des bureaux où l'ambiance est plus agréable.
Quoi qu'il en soit, cette expérience est très riche pour toi. Et surtout, pour ton CV.
Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
probabilité

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 49
Localisation : region parisienne
sexualité : amoureuse
célib. ou en couple ? : 48
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   Sam 17 Nov - 12:42

Embarassed
PS : j'ai pas compris "TRIPALIUM"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je retourne dans la vie active après plus de 15 ans d'absenc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» peut-on devenir SUPPLEANTE DANS LE PRIVE CATHO après un refus de pré-accord collégial il y a un an ... ?
» Enfermée dans un Super U après un malaise !
» Virus?
» Lucie Aubrac
» Comment perdre son temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-forum droit-emploi des séropos :: sida-emploi-
Sauter vers: