sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 vih actu semaine du 30/05/07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: vih actu semaine du 30/05/07   Ven 1 Juin - 22:32

29/05/2008 VIH/SIDA : TRAQUER LES VIRUS RÉSISTANTS : AMM EUROPÉENNE POUR UN NOUVEL INHIBITEUR DE PROTÉASE
http://www.sidanet.asso.fr/
Le darunavir, inhibiteur de protéase de structure originale, a été synthétisé. Il forme, avec la protéase, un complexe stable qui peut expliquer la durée de son efficacité contre des virus résistants à la plupart des inhibiteurs de protéase. Prezista (comprimé dosé à 300 mg de darunavir) a obtenu l'AMM européenne en février 2007 après les résultats obtenus dans plusieurs essais thérapeutiques. Les essais POWER 1 et 2 de 24 semaines ont été réalisés chez des patients accoutumés à un traitement optimisé d'antirétroviraux. Les patients recevaient, en plus de ce traitement, soit du darunavir à différentes doses associé à une faible dose de ritonavir (n = 131 patients), soit un autre inhibiteur de protéase choisi par l'investigateur (n = 121 patients). Les résultats cumulés des deux essais ont permis de conclure que, parmi les différents schémas posologiques étudiés, 600 mg de darunavir associés à 100 mg de ritonavir administrés deux fois par jour donnaient les meilleurs résultats. Dans le groupe ayant reçu du darunavir, le pourcentage de patients ayant une diminution de la charge virale (= 1 log copies/ml) était trois fois supérieur (70 % vs 21 %). Il en était de même pour le pourcentage de patients indétectables (45 % vs 12 %).La restauration immunitaire caractérisée par une augmentation du taux de CD4 était 5 fois supérieure ( 92 cellules/mm3 vs 17 cellules/mm3). L'essai POWER 3 en ouvert, chez 327 patients pendant 24 semaines, a confirmé ces résultats avec l'association darunavir/ritonavir (600 mg/100 mg). Par ailleurs, la poursuite du traitement chez des patients des essais POWER 1 et 2 a montré le maintien de l'efficacité de Prezista chez 61 % des patients présentant une baisse de la charge virale d'au moins 1 log et chez 45 % des patients qui restent indétectables (< 50 copies/ml) à 48 semaines. Des essais comparatifs versus lopinavir/ritonavir chez des patients naïfs de traitement antiviral, des essais pédiatriques et des essais en monothérapie sont en cours. Les données de tolérance obtenues sur un ensemble de 458 patients ont montré des effets indésirables de même type qu'avec les autres inhibiteurs de protéase (nausées, diarrhées, céphalées) de grade léger à modéré. L'indication de Prezista est actuellement la suivante : «Prezista, coadministré avec 100mg de ritonavir, est indiqué en association avec d'autres médicaments antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le VIH1 chez les adultes lourdement prétraités ayant échoué à plus d'un traitement comportant un inhibiteur de protéase.» Prezista est soumis à prescription initiale hospitalière annuelle avec renouvellement non restreint. Il devrait être prochainement disponible en ville.
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70



01/06/2007 ASSOCIATIONS : " ON ÉVITE DE SE MARCHER SUR LES PIEDS "
http://www.sidanet.asso.fr/
Le nombre toujours grandissant d'associations crée une situation de concurrence qui peut être préjudiciable. Qu'en est-il dans le domaine de la lutte contre le sida ? Réponse d'Olivier Denoue, directeur de la communication et de la collecte de fonds de l'association Aides.LE QUOTIDIEN DU MEDECIN : Les associations de lutte contre le sida sont nombreuses. Déplorez-vous une certaine concurrence entre vous ?OLIVIER DENOUE : C'est vrai qu'il existe une forte présence associative. Mais il y a une assez forte complémentarité des grands acteurs de la lutte. Aides est par exemple le seul réseau national à être implanté dans 80 villes et à mener des actions de proximité et de prévention. La mission de Sidaction est de collecter des fonds pour ensuite les distribuer au tissu associatif et à la recherche. Nous ne sommes donc pas en concurrence. Comme Sidaction, Solidarité Sida, même si elle conduit quelques actions de terrain, est plutôt un bailleur de fonds. Quant à Act Up, elle cherche à mobiliser les médias et à interpeller les pouvoirs publics. Nous sommes souvent complices. Le dernier acteur important, Sida Info Service, issu de Aides, apporte une réponse très spécifique.
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70


01/06/2007 L'INJECTION INTENTIONNELLE DU VIH PENDANT DES ORGIES RÉVULSE LES PAYS-BAS
http://fr.news.yahoo.com
Les Pays-Bas étaient sous le choc jeudi au lendemain de l'annonce de l'arrestation de trois hommes soupçonnés d'avoir drogué et violé plusieurs partenaires sexuels, puis de leur avoir injecté du sang contaminé par le virus du sida. Invitées par internet à des orgies homosexuelles privées, les victimes étaient droguées par une combinaison d'ecstacy et de GHB (acide gamma hydro butyrique). Cette "drogue du viol" indétectable lorsqu'elle est versée dans un liquide a un effet désinhibant pendant quelques heures puis laisse souvent l'utilisateur sans aucun souvenir. Ensuite, les suspects, tous les trois séropositifs, violaient leurs victimes et leur injectaient parfois un mélange de leurs sangs contaminés, ont expliqué la police et le parquet de Groningue (nord). L'un des trois est un infirmier. "Affreux", a réagi le ministre de la Santé chrétien-démocrate Ab Klink. La contamination intentionnelle par le virus du sida d'une personne non consentante "devrait être punie par la loi", a réclamé le Parti travailliste PvdA, membre de la coalition au pouvoir. Jeudi, la totalité des quotidiens néerlandais barraient leur Une de titres comme "Crimes sexuels bizarres" ou "La partouze est finie". Dans les organisations homosexuelles, la consternation règne. "Que les homosexuels organisent des orgies chez eux n'est guère original", a expliqué Frank van Dalen, président de l'organisation de défense des droits gays COC. "Mais ici, c'est tout à fait autre chose. Cela dépasse l'imaginable", a-t-il ajouté, soulignant que l'utilisation du GHB posait aussi problème dans les milieux festifs hétérosexuels. "Les gens ont été drogués, c'est donc du viol pur. C'est honteux, dégoûtant et terrifiant. Ceux qui font ça sont fous", a pour sa part réagi le rédacteur en chef du magazine Gaykrant Henk Krol. Deux des trois suspects ont reconnu les faits. Il s'agit d'un couple de 48 ans et d'un homme de 33 ans. "Ils ont donné comme motif que cela les excitait, et aussi que plus le cercle de personnes infectées par le VIH était grand, plus il y aurait de possibilités de rapports sexuels" non protégés, a expliqué lors d'une conférence de presse Ronald Zwarter, chef de la police de Groningue. "Ils considèrent en outre que les rapports non protégés sont purs" et ont expliqué s'être aussi injecté l'un à l'autre leurs sangs contaminés, a-t-il précisé. Un quatrième homme a été arrêté pour avoir livré les milliers de comprimés d'ecstacy et les quelques litres de GHB qui ont été saisis aux domiciles des suspects lors de leur arrestation le 13 mai. Quatre personnes âgées de 25 à 50 ans ont porté plainte pour viols et mauvais traitements avec préméditation pour laquelle les suspects risquent jusqu'à seize ans de prison. Selon la police, depuis cette annonce, huit nouvelles victimes potentielles se sont manifestées. Les autorités sanitaires locales et la police ont été critiquées pour ne pas avoir réagi alors que, dès juin 2006, des informations sur ce phénomène ont commencé à circuler et que le nombre d'infections par le VIH dans la ville est passé de 14 en 2005 à 25 en 2006. "Cela ne veut pas dire que la hausse s'explique totalement par les orgies (...), mais il est probable qu'une partie de cette hausse a été causée" par elles, a indiqué Marco Ter Harmsel, du service sanitaire municipal (GGD) de Groningue au journal de référence néerlandais NRC. Fin juin 2006, le GGD avait d'ailleurs distribué des tracts dans les lieux de rencontre gays pour avertir contre les risques de contamination lors des orgies à domicile et contre l'utilisation de drogues comme le GHB.
http://fr.news.yahoo.com/31052007/202/l-injection-intentionnelle-du-vih-pendant-des-orgies-revulse-les.html



01/06/2007 JOHN HOWARD CONTRE L'IMMIGRATION DE MALADES DU SIDA EN AUSTRALIE
http://fr.news.yahoo.com
Le Premier ministre australien John Howard a réaffirmé vendredi que les candidats à l'immigration atteints du Sida ou de maladies contagieuses ne devaient pas être autorisés à pénétrer en Australie. M. Howard avait déclenché la polémique le mois dernier en affirmant qu'il s'opposait à l'arrivée sur sol australien d'étrangers atteints du VIH. Vendredi, il a indiqué qu'une révision des lois sur l'immigration aurait lieu "au cours de la prochaine semaine environ", et estimé que la nouvelle législation devrait refuser les candidats atteints du Sida ou de maladies contagieuses, comme la tuberculose. "A mon avis, le meilleur résultat serait que les personnes souffrant de ce genre de maladies ne puissent pas être autorisées dans le pays", a déclaré le Premier ministre australien sur la radio Macquarie. "Je veux que des procédures soient mises en place pour faire en sorte autant que possible que cela ne se produise pas". L'Australie dispose depuis de nombreuses années de lois pouvant être utilisées pour empêcher l'entrée sur le territoire de personnes atteintes de maladies contagieuses. Selon les experts, la majorité des migrants potentiels souffrant du Sida voient leur candidature rejetée en raison du poids qu'ils représenteraient sur le système de santé du pays. Il y a toutefois des exceptions, notamment pour les familles. D'autres pays, comme les Etats-Unis prévoient des restrictions en matière d'immigration et d'octroi de visas pour les malades du Sida, là-aussi avec des exceptions.
http://fr.news.yahoo.com/01062007/5/john-howard-contre-l-immigration-de-malades-du-sida-en.html

31/05/2007 BRUXELLES PROPOSE 400 MILLIONS D'EUROS CONTRE LE SIDA ET LA TUBERCULOSE
http://www.lemonde.fr
La Commission européenne a proposé jeudi d'octroyer 400 millions d'euros au Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans les pays en développement pour la période 2007-2010. Le président de la Commission José Manuel Barroso a "promis" que 100 millions d'euros seraient immédiatement versés au Fonds pour 2007, et proposé que la même somme soit mis annuellement à sa disposition jusqu'à 2010. Cette annonce "s'inscrit dans le droit fil de l'engagement de l'UE en faveur des populations les plus pauvres et les plus vulnérables, en termes d'aide, d'échanges commerciaux et de soutien politique", a-t-il commenté. Au cours des cinq dernières années, Bruxelles a versé 522 millions d'euros à ce Fonds. Le Fonds mondial, un partenariat public-privé, a été créé en 2002 par le secrétaire général de l'ONU de l'époque Kofi Annan. Il accorde des financements pour lutter contre ces trois maladies parmi les plus meurtrières dans les pays en développement. Il est devenu l'un des principaux bailleurs de fonds des programmes de lutte contre ces maladies et a permis de sauver quelque 1,8 million de vies, grâce à la mise à disposition de traitements contre le sida pour 1,1 million de personnes et contre la tuberculose pour 2,8 millions. Il a aussi fourni des médicaments contre le paludisme pour 23 millions de cas, a indiqué la Commission.
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-31100151@7-50,0.html

31/05/2007 LE PRÉSIDENT BUSH VEUT DOUBLER L'AIDE DES ETATS-UNIS CONTRE LE SIDA
http://fr.news.yahoo.com
Le président George W. Bush a annoncé mercredi sa volonté de doubler l'aide américaine consacrée à la lutte contre le sida pour la porter à 30 milliards de dollars sur cinq ans. M. Bush a par ailleurs annoncé la visite de son épouse Laura en juin en Zambie, au Sénégal, au Mali et au Mozambique, pour se rendre compte de l'utilisation faite de l'argent américain, rencontrer des responsables du combat contre le sida et observer des programmes de lutte contre la maladie.
lire la suite:
http://fr.news.yahoo.com/30052007/202/le-president-bush-veut-doubler-l-aide-des-etats-unis.html
31/05/2007 FINANCEMENT DE LA LUTTE MONDIALE CONTRE LE SIDA : SARKOZY DOIT FAIRE AU MOINS AUSSI BIEN QUE BUSH
http://citegay.fr
Aujourd'hui, 30 mai 2007, George W. Bush a annoncé le doublement du budget du programme américain d'aide à la lutte mondiale contre le sida, qui devrait passer de 3 milliards de dollars par an à 6 milliards. Act Up-Paris demande au Président de la République, Nicolas Sarkozy, de consacrer à la lutte mondiale contre le sida un pourcentage de la richesse nationale au moins égal à celui alloué par George Bush.D'après l'OCDE, le PIB de la France représente actuellement 1/6 du PIB des Etats-Unis. Ainsi, le montant de la contribution française ne doit pas être inférieur à 1/6 de la contribution américaine, ce qui signifie 1 milliard de dollars (750 millions d'euros). Or, d'après le Ministère des Affaires étrangères, la contribution française s'élève en 2007 à 230 millions d'euros, et aucune augmentation n'est envisagée au budget 2008.Concernant le volet traitement du PEPFAR, force est de constater que des résultats remarquables ont été obtenus, avec le financement de l'accès au traitement pour plus de 800,000 malades du sida vivant dans des pays pauvres[3]. Act Up-Paris rappelle cependant que laisser George Bush seul maître à bord de la lutte contre la pandémie de sida est lourd de conséquences : la remise en question du préservatif, au profit d'approches irréalistes et stigmatisantes telles que l'abstinence et la fidélité. A Lagos par exemple, les Etats-Unis financent la distribution de brochures sur l'abstinence aux travailleuses du sexe, avec pour unique résultat de compliquer davantage encore le travail de promotion du préservatif que finance le Fonds mondial. La Cour des Comptes américaine a d'ailleurs épinglé l'année dernière le caractère inefficace des préceptes du volet prévention du programme sida de George Bush.
http://citegay.fr/actualites.htm

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
vih actu semaine du 30/05/07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine du 24 au 30 janvier 2011
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)
» Planifiez vous vos repas pour la semaine ?
» Grammaire semaine 5 (les déterminants)
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: