sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Polémique autour d'un livre -pamphlet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Polémique autour d'un livre -pamphlet   Mar 19 Juin - 21:59

Ce soir au JT de 20 h , sujet :
Maternité = épanouissement ?
Rien de moins sur ...

Dans No kid, Corinne Maier livre quarante raisons de ne pas avoir d'enfants.

La dénatalité est notre seul espoir ...
Entendu hier matin : J'ai passé un week-end pourri. Mon fils, je veux le rendre. A en croire Corinne Maier, ce genre de sortie est non seulement rare mais taboue. L'auteure de Bonjour paresse, qui avait fait un tabac en 2004, sort cette semaine un pamphlet intitulé No kid (1). Ou quarante raisons de ne pas avoir d'enfant, cet empêcheur de jouir (ou de désespérer si vous en avez déjà). A l'heure où les voisins européens louchent sur les courbes démographiques de la France, elle dit : La dénatalité est notre seul espoir. Elle lance un appel : Restons unis, sceptiques, et, si possible, sans descendance. Trop tard pour elle qui, à 43 ans, a déjà connu les travers de la merdeuf (mère de famille) qui n'ose pas dire à ses mômes qu' ils lui cassent les pieds. Aux dernières nouvelles, ses deux enfants, âgés de 13 et 11 ans, n'ont pas lu le livre.

A qui est destiné ce cri du coeur ?

Le livre s'adresse aux gens qui ne veulent pas d'enfants, mais aussi aux parents à qui on dit tout le temps ce qu'il convient de faire. Ceux qui se trouvent au bord de la crise de nerfs, qui se demandent s'ils ont bien fait d'avoir des enfants mais... sans le dire. Et aussi à leurs amis qui ont l'impression qu'ils ont été volés quand ils sont devenus parents. On baigne dans un tel angélisme : c'est forcément merveilleux d'avoir des enfants et il faut être de bons parents ! Je prends le contre-pied de ça. Je veux dire pourquoi c'est épouvantable d'avoir des enfants.


Comment vous est venue l'idée d'écrire ce livre ?
L'été dernier, je suis partie en vacances avec mon compagnon, mes deux enfants et un couple d'amies. Un jour, elles ont parlé du regard des autres sur elles parce qu'elles n'ont pas d'enfants et n'en veulent pas. On a parlé de la place de l'enfant dans la société... et je me suis rendu compte que c'était un très bon sujet.



Trouvez-vous que la maternité est sacralisée en France ?

Depuis cinq, dix ans, on subit un discours dominant et pathos sur la joie de la maternité. Quand j'avais 20 ans, c'était moins le cas. Aujourd'hui, c'est le seul discours. Si on ne le tient pas, on est nihiliste, monstrueux. Ses réticences, on ne peut pas les dire. Déclarer qu'on aurait une vie plus agréable sans enfants, ça choque beaucoup.

Dire du mal des enfants (et des siens), est-ce tabou ?


En général, ma position est d'en parler le moins possible. Ceux qui n'ont pas d'enfants, ça les emmerde prodigieusement. Avec les parents, c'est comme lorsqu'on parle politique, on risque très vite de tomber dans des antagonismes. Il y a un tel surinvestissement de leur part qu'ils ne comprennent pas le recul qu'on peut avoir. Parfois, rien que de dire c'est affreux , je n'en peux plus, déjà on glisse vers l'incorrect.

Quelle est l'une des meilleures raisons de ne pas en faire ?


On fabrique des baby losers qui ne vont servir qu'à s'insérer pour avoir un boulot... s'ils en ont un. Il y a une vraie distorsion entre la façon dont on traite les bébés et les jeunes. La société est enfantophile mais peu hospitalière pour les jeunes. Ils doivent remplir des trous de production, c'est : Adapte-toi et ferme ta gueule. Plus une société choie ses enfants, plus elle piétine ses adultes.

Vous dénoncez aussi l'omniprésence du discours psy...
Il y a une dégoulinade de propos psy pour soi-disant épanouir un enfant qui sont autant de trahisons de la psychanalyse. Dolto n'a jamais dit qu'il fallait tout le temps raconter tout et n'importe quoi à ses enfants. Les messages sont devenus des bouillies dénuées de sens qui servent à édicter de nouvelles normes. Et à dire comment être parent "


Présentation du livre par l'éditeur :
Futurs parents, sympathisants natalistes, obsédés de la tétine et du biberon, No Kid vise tout simplement à vous démoraliser, au sens de vous faire perdre la morale. Dans cet ouvrage jubilatoire et politiquement incorrect, Corinne Maier s'attaque à l'un des tabous les plus intouchables de notre société : l'enfant. Lassée par les discours conformistes et la littérature abondante louant les joies de la maternité ou la parentalité rayonnante, l'essayiste rebelle dégaine quarante bonnes raisons de ne pas succomber à la tentation de l'enfantement. Livre caustique et de salubrité publique, No Kid réjouira également ces millions de pères et mères qui craignent de reconnaître publiquement que " l'enfer, c'est les enfants ! ". Pour la première fois quelqu'un ose écrire ce que la plupart des parents pensent tout bas... quand leur progéniture est enfin couchée.

Biographie de l'auteur
Corinne Maier, auteur d'une dizaine d'essais dont Bonjour Paresse aux mêmes éditions, est mère de deux charmants enfants.


Et vous, vous en pensez quoi ?Wink

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 48
Localisation : Cote d'Uzur
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : avec un magicien ;-)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Polémique autour d'un livre - pamphlet   Mer 20 Juin - 22:05

J'ai entendu parler du livre et je le lirai à l'occasion Wink .

C'est clair que l'auteur n'a pas sa langue dans sa poche et a fait hurler un bon nombre de mère de famille, moi perso ça me fait rigoler.

Le fait d'avoir un enfant ou pas, c'est un choix. Je préfère nettement une femme qui revendique de ne pas en avoir car elle conçoit sa vie d'une manière différente (cela ne veut pas dire égoïstement), qu'une seconde qui tient une comptabilité avec sa vie et ne la conçoit pas sans, pour entrer dans un moule, avoir un baton de viellesse (ça je l'ai entendu au jardin Shocked par des femmes très jeunes en plus rrrrrrrroooooooo !!!!).

L'enfant est avant tout le fruit d'un amour (wé je sais suis assez idéaliste je sais, je sais....).

J'ai eu le mien à 28 ans... J'ai profité d'une vie sans avant et maintenant c'est différent mais j'aime ma vie comme cela Smile .

Oui j'ai pensé comme beaucoup quand il me prenait grave la tête de l'envoyer en vacances dans la famille mais au bout d'une semaine il me manque... Mais le regret de l'avoir eu, ça non... J'étais prête en sachant que cela changerait des choses dans ma vie, pas l'impression qu'il me vole des moments, c'est une histoire de partage, d'amour.

Et si je ne l'avais pas eu ma vie serait différente, je serai différente... Moins heureuse je le pense pas... Car le bonheur ne s'arrête pas à concevoir ou avoir un enfant à tt prix... Le bonheur c'est savourer tous ces moments de vie qui nous sont offerts Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mario07



Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 52
Localisation : 07 ardeche
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : pas
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Polémique autour d'un livre -pamphlet   Mar 10 Juil - 21:54

hello, non pas lu ce livre mais je comprend bien le sens de la lecture, le sujet m'interresse je me sent concerné aussi mème si je n'en ai pas un que j'aurai conçu , j'ai vécu avec des femmes ayant des enfants, divorcée ou veuve, seroneg et seropo.
j'ai toujors accepter les "projenitures" de mes compagnes ," les ai aimer comme mes enfants"mais comme je n'en ai jamais eut je faisait et fait un peu comme si c'etait les miens. Un role bien difficile et ingras à la fois , un role de pere sans jamais etre le papa, ce qui n'empeche pas d'avoir une vie de famille avec ses bons et mauvais cotés.
si j'en ai pas fait jusqu'à aujourd'hui c'est en grande partie du au fait que je soit seropo depuis mes 20 ans, j'ai en quelques sortes comblé ce " manque " de paternitée en partageant ma vie avec des compagnes qui avaient des enfants. je parle au pluriel car j'ai eut 3 aventures differentes ces 20 dernieres années, ce serait trop long à raconter....
pour en revenir au sujet de la procreation et faire des enfants à tout prix je conçois aussi que cela soit nefaste pour l'avenir de l'humanitée puisque l'on parle depuis un certains temps dejà de surpopulation et le nombre d'enfants errants les rues du monde, d'ailleurs en passant dommage aussi qu'il si difficile d'adopter un orphelin dans notre pays, enfin c'est un sujet bien d'actualitée qui nous rappel que nous sommes bien en periode de "crise mondial" lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Polémique autour d'un livre -pamphlet   Mer 11 Juil - 16:08

PFFFF !

Quel sujet en effet !
Vaut-il de discourir pendant des pages...
Un jour j'ai ressenti trés fort le désir d'avoir un enfant, mes organes m'en parlaient...
Je me suis posée des questions : un enfant dans cette société, la polution , les risques de guerre ( guerre froide ) ... et puis je suis aussi un animal, se reproduire est naturel !. le desir est le moteur de la vie , le désir d'enfant en participe..; mon compagnon le désirait aussi ...
Je suis mère de deux grands , moulte fois j'ai été tentée de les balancer par la fenêtre, ma fille me coute encore la peau des fesses .... mais c'est super. Ce lien ... à jamais ...
et l'idée qu'une part de moi subsistera à travers eux ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polémique autour d'un livre -pamphlet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polémique autour d'un livre -pamphlet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [La Croix] Polémique autour des nouveaux programmes d'histoire
» La polémique reprend autour du Baiser de la Lune
» Polémique autour du livre "Le code noir" de JF Niort.
» Colloque sur le "bien-être" animal & polémique
» La Loi Carle sur l'enseignement privé fait polémique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: