sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 sid@presse semaine du 20/09/07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: sid@presse semaine du 20/09/07   Ven 21 Sep - 20:48

20/09/2007 SIDA : PFIZER CONFIRME L'EFFICACITÉ D'UN UN NOUVEAU TRAITEMENT
http://www.e-llico.com/
La firme pharmaceutique américaine Pfizer a présenté mardi les résultats d'essais cliniques de près d'un an confirmant l'efficacité du Selventry, un nouveau traitement anti-sida. Pfizer a dévoilé ces données portant sur une utilisation pendant 48 semaines, qui confirment des résultats antérieurs sur des périodes plus courtes, à la 47e conférence annuelle des agents anti-microbiens qui se tient à Chicago jusqu'au 20 septembre. "L'innocuité et l'effet durable du Selzentry jusqu'à un an dans notre étude est rassurante car ce médicament est une nouvelle arme importante pour traiter le sida", a déclaré le Dr Jacob Lalezari, directeur de Quest Clinical Research et professeur de médecine à l'université de Californie à San Francisco. Près de trois fois plus de patients traités avec du Selzentry combiné aux thérapies traditionnelles avaient des charge virales indétectables, comparativement à un groupe témoin, a-t-il dit. L'agence américaine des médicaments (FDA) avait donné son feu vert en août à la commercialisation du Selzentry, premier médicament anti-sida à bloquer un récepteur, dit CCR5, que le virus VIH utilise pour pénétrer à l'intérieur des cellules lymphocytaires formant une catégorie de globules blancs dites CD4 qui jouent un rôle important dans le système immunitaire. Le Selzentry est le premier d'une nouvelle classe de médicaments anti-sida administrés par voie orale depuis plus de dix ans. Les effets secondaires les plus communs de ce médicament sont similaires aux autres anti-sida, à savoir le plus souvent des nausées, de la fatigue, des maux de tête et de la diarrhée.
source : http://www.e-llico.com/

20/09/2007 BAYONNE : UNE PHARMACIENNE DÉTOURNE 600.000 EUROS
http://tempsreel.nouvelobs.com
La fraude impliquait des malades atteints du Sida, qui renonçaient à leurs médicaments en échange d'argent liquide. Soupçonnée d'avoir détourné quelque 600.000 euros destinés au traitement des malades atteints du Sida, une pharmacienne de Bayonne a été mise en examen pour "escroquerie" et écrouée jeudi 20 septembre, a-t-on appris auprès du procureur de la ville. Une vingtaine de malades, "pour la plupart toxicomanes", seraient concernés par la fraude qui consistait à leur remettre une somme d'argent liquide, en lieu et place des médicaments qui leur étaient prescrits, la pharmacie se faisant rembourser par la sécurité sociale les médicaments non distribués, selon une source judiciaire. Renonçant sciemment aux traitements qui leur étaient prescrits, les malades auraient ainsi accepté des sommes représentant environ la moitié du prix de leurs médicaments fort coûteux -les antirétroviraux notamment- au mépris de leur santé. Fin 2006, le directeur de la Caisse primaire d'assurance maladie de Bayonne avait déposé une plainte avec constitution de partie civile car il soupçonnait une fraude ayant pour pivot une pharmacie bayonnaise, a indiqué le journal Sud Ouest, qui a révélé cette affaire, dans son édition de jeudi. Outre la pharmacienne, son mari et deux employés de la pharmacie ont été placés en garde à vue mardi, à la suite d'une enquête menée par la police judicaire. L'époux de la pharmacienne a été remis en liberté tandis que les deux employés, qui ont été présentés à un juge d'instruction dès mercredi, ont été libérés mais placés sous contrôle judiciaire.
source :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20070921.OBS5904/bayonne__une_pharmaciennedetourne_600.000_euros.html
19/09/2007 LOI SUR L'IMMIGRATION : ACT UP CRAINT LES EXPULSIONS D'ÉTRANGERS MALADES
http://www.tetu.com
Alors que le gouvernement s'apprête à durcir, pour la quatrième fois en cinq ans, sa politique en matière d'immigration, l'association Act Up-Paris se montre inquiète de voir les étrangers considérés comme des «variables d'ajustement». Elle a manifesté ce matin, mercredi 19 septembre, devant le ministère de Brice Hortefeux et placardé sur ses murs ce qui est, selon l'association, la nouvelle devise du ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement: «Vivre seul ou mourir». Aux cris de «projet de loi Hortefeux, projet de loi xénophobe» et «sida, on meurt, l'indifférence demeure», les militants ont protesté (photo) contre le projet de loi sur la «maîtrise de l'immigration» en discussion au Parlement depuis hier, le 18 septembre. Ils ont été interpellés par la police. «Les étrangers atteints de pathologies graves, comme le sida, devront choisir entre rester seuls en France pour se soigner et mourir auprès de leurs proches dans leur pays d'origine, faute de traitements disponibles», dénonce l'association, qui craint l'expulsion d'étrangers malades. Elle a également dénoncé la déclaration de Nicolas Sarkozy hier, le 18 septembre, sur le «dérapage» des dépenses liées aux affections longue durée (ALD) telles que le sida: «Tous les économistes de la santé savent que l'augmentation des dépenses en ALD est le fait du vieillissement de la population, de l'allongement de la durée de vie et de l'augmentation du coût des médicaments et non pas le fait de prétendus "comportements irresponsables"», explique Act Up-Paris, pour qui Nicolas Sarkozy «n'a pas de politique de santé», mais «un discours comptable inefficace».
source :
http://www.tetu.com/rubrique/infos/infos_detail.php?id_news=11850

17/09/2007 INQUIÉTUDES SUR LES RESSOURCES DU FONDS
http://www.sidanet.asso.fr/
ENRAYER le paludisme et inverser la tendance actuelle d'ici à 2015 est l'un des engagements pris par les Etats membres réunis lors de la 55e session de l'assemblée générale des Nations unies, le 8 septembre 2000. A lui seul, le paludisme est impliqué dans quatre des huit objectifs du millénaire pour le développement conçus pour réduire l'extrême pauvreté. Pour les atteindre, les besoins nécessaires sont estimés à 3,2 milliards de dollars par an. Un milliard seulement est disponible aujourd'hui. Dans son dernier rapport d'étape (juillet 2007), l'ONU parle de progrès mitigés et affirme que le succès «ultime dépendra en grande partie des pays développés et de la façon dont ils respectent leurs engagements en matière d'aide».Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, principal organisme de financement multilatéral de l'aide au développement, a été créé en 2002 pour accroître de manière substantielle les ressources et avoir un réel impact sur la charge que constituent les trois maladies. Son soutien représente deux tiers des ressources consacrées à la lutte contre le paludisme. L'autre tiers est apporté par la Banque mondiale (500 millions de dollars dans 20 pays d'Afrique et 200 millions en Inde) et par l'initiative du président Bush (300 millions en 2008 dans 15 pays d'Afrique).Un tiers du budget du Fonds est consacré au paludisme : 3 milliards de dollars dans 41 pays, dont 1,7 milliard en Afrique, ont déjà été investis. La conférence de reconstitution, qui réunira les donateurs le 27 septembre prochain à Berlin, apparaît comme une étape décisive. «Jusqu'au 26septembre au soir, nous serons inquiets», indique le Pr Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds. Certains pays ont déjà annoncé leurs intentions : l'Espagne envisage de doubler sa contribution, la Hollande et l'Allemagne se sont déjà engagées à augmenter la leur. La France, qui, avec 300 millions d'euros en 2007, est le premier contributeur européen - le deuxième au niveau international après les Etats-Unis - n'a pas encore indiqué le niveau de sa contribution.lire la suite :
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70



17/09/2007 PRIX DE LA FRM : LES LAURÉATS 2007
http://www.sidanet.asso.fr/
LA FONDATION pour la recherche médicale (FRM), qui fête cette année ses 60 ans, demeure l'acteur le plus important du financement privé de la recherche médicale publique française, toutes pathologies confondues. En 2006, ce ne sont pas moins de 537 dossiers qui ont été retenus pour un montant total de 14 millions d'euros, grâce aux dons de 430 000 donateurs réguliers. Comme chaque année, la FRM remettait ses nombreux prix scientifiques à des chercheurs confirmés et à des jeunes chercheurs.Le prix Line Renaud, pour un chercheur dans le domaine de l'immunologie, de la virologie, et en particulier du sida, a été remis au Dr Monsef Benkirane, de l'institut génétique humaine du Cnrs à Montpellier. Ses travaux ont permis d'importants progrès dans la compréhension des mécanismes d'activation des gènes viraux et ont abouti à l'identification des déterminants cellulaires impliqués dans la latence transcriptionnelle du VIH.
source :http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

18/09/2007 DÉPISTAGE DE LA SYPHILIS : LES FEMMES ENCEINTES ET LES HOMOSEXUELS
http://www.quotimed.com
La Haute Autorité de santé a mis en ligne sur son site des recommandations sur le dépistage de la syphilis, maladie en forte augmentation depuis 2000. Le dépistage de la syphilis acquise doit être réalisé chez les sujets à risque, en particulier les hommes qui ont des rapports sexuels non protégés avec des hommes ; le dépistage de la syphilis congénital concerne toutes les femmes enceintes. lire la suite :
http://www.quotimed.com/recherche/index.cfmfuseaction=viewArticle&DArtIdx=396208

20/09/2007 LE MINISTÈRE PORTUGAIS POUR LA PRÉVENTION DU SIDA ACCORDE UN CONTRAT À UN NOUVEAU PRÉSERVATIF FÉMININ EN LATEX, EN REMPLACEMENT DE L'ANCIEN DISPOSITIF, EN PLACE DEPUIS 15 ANS
http://www.prnewswire.co.uk
Le Portugal devient le premier pays européen à introduire un nouveau modèle dans l'ensemble de ses centres publics de santé. Le Portugal a remplacé Femidom, préservatif féminin en polyuréthane utilisé depuis 15 ans, par une nouvelle option prophylactique en latex cliniquement efficace. Le préservatif féminin VA w.o.w. (worn-of-women) est disponible dans tout le pays depuis le mois de juillet, date à laquelle le Ministère portugais a octroyé un contrat à ce dispositif, suite à un appel d'offres public compétitif. Le VA w.o.w. est le seul nouveau préservatif féminin à obtenir la marque CE en 15 ans. Le VA est produit par la société Medtech Products, Ltd., basée à Chennai, en Inde. En 2007, le VA a obtenu un taux de satisfaction général (<< satisfait >> à << très satisfait >>) de 97 % dans une étude clinique menée auprès de 200 couples et mesurant la performance fonctionnelle et l'acceptabilité du dispositif. 54 % des sondés ont été << très satisfaits >> de leur expérience. Les modèles précédents du VA, aux caractéristiques physiques légèrement différentes, ont été testés sur le marché en Europe depuis trois ans. Medtech considère que l'introduction du VA, désormais plus largement disponible en Europe, aidera à remplir son objectif de toujours : améliorer la santé des femmes, y compris en luttant contre les maladies sexuellement transmissibles et en prévenant les grossesses non désirées. Les problèmes et revers rencontrés dans le développement d'un microbicide efficace pourraient orienter les priorités en matière de prévention du SIDA vers la promotion d'un préservatif féminin amélioré, jouissant d'un degré plus élevé que jamais de satisfaction et d'acceptabilité de ses utilisateurs. Les premiers rapports des centres de santé au Portugal sont très positifs, selon le fournisseur portugais Clinifar SA, qui a remporté le contrat gouvernemental visant à remplacer le Femidom par le VA. Le préservatif VA est une simple poche en latex, dont la production est peu onéreuse. Celle-ci tapisse l'intérieur du vagin et est reliée à un cadre extérieur en V assorti d'un disque mou en éponge destiné à le maintenir à l'intérieur du vagin. La distribution du VA dans le monde ne cesse de progresser, y compris en Afrique et en Amérique latine. Le processus d'autorisation de la FDA américaine est en cours. En Europe, la distribution de ce préservatif féminin sera élargie le mois prochain au Royaume-Uni, à la France, à l'Allemagne ainsi qu'à d'autres pays. Le VA devrait être présenté par Sida Info Service (service français d'information sur le SIDA) au public général et aux professionnels nationaux de la santé en novembre prochain, à l'occasion de la conférence 2007 sur le VIH et les femmes à Paris. Le site Internet Britishcondoms.com (premier fournisseur britannique de préservatifs en ligne) devrait proposer ce produit à la vente sur Internet le mois prochain. Les cliniques du NHS peuvent contacter info@vawow.com pour obtenir des fournitures. Des discussions sont également en cours outre-Manche avec Boots et Superdrug pour la distribution du VA. Le Dr Caroline Shuttleworth, du centre de santé londonien SameDayDoctor, a déclaré que le VA sera un excellent produit pour les travailleurs du sexe et qu'il représente une précieuse alternative de contraception. Le site britannique Avert.org, important centre d'informations indépendantes en ligne sur le SIDA, dispose de renseignements concernant le VA qu'il peut fournir à tout individu ou organisation désireux d'en savoir plus. La société Medtech est leader mondial de la conception brevetée de préservatifs masculins et féminins. Ses préservatifs masculins sont les plus innovants du marché, tant pour leur forme que pour leur fonction, et sont considérés comme les meilleurs garants de leur plaisir par les utilisateurs qui les classent au premier rang. Parmi les nouveaux modèles introduits actuellement sur le marché figure le Dolphin Condom, dont la forme est celle d'un dauphin. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du producteur medtechproducts.net ou du distributeur, intellx.tv.
source :
http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=207872

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sid@presse semaine du 20/09/07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine de la presse en lien avec collègue d'HG ?
» Anglais en classe de 4ème, semaine de la presse
» Semaine de la presse
» Semaine de la presse 2017
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: