sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Ven 5 Oct - 20:43

03/10/2007 UNE CIBLE POTENTIELLE D'IMMUNOTHÉRAPIE ANTI-VIH : LA LEÇON DES NON-PROGRESSEURS À LONG TERME
http://www.sidanet.asso.fr/
Une équipe de chercheurs de Boston a découvert une augmentation de l'expression du récepteur CTLA-4 des CD4 chez les sujets infectés par le VIH, sauf chez les non-progresseurs à long terme. L'inhibition in vitro de CTLA-4 améliore la fonction immune. Dès lors, diminuer l'expression du récepteur CTLA-4 sur les cellules T CD4 pourrait peut-être constituer un traitement pour améliorer la fonction lymphocytaire chez les sujets infectés. On sait que la fonction des cellules T est régulée par des molécules costimulatrices et coïnhibitrices exprimées sur les cellules T, ainsi que sur les cellules présentant les antigènes.L'un de ces régulateurs inhibiteurs est le CTLA-4 (Cytotoxic T Lymphocyte Antigène 4 ; CD152). Ce récepteur est connu pour affecter les réponses des cellules T, dans des modèles animaux de tumeurs, ainsi que dans des essais cliniques d'immunothérapie anticancéreuse chez l'homme.L'expression du CTLA-4 s'élève sur les cellules T activées. Le CTLA-4 inhibe l'activation des cellules T en réduisant la production d'IL2 et en arrêtant la progression du cycle cellulaire. On sait aussi que le CTLA-4 est exprimé de façon constitutive sur les cellules T régulatrices CD4 CD25 et qu'il peut médier la suppression des cellules cibles.L'importance de CTLA-4 dans la régulation négative des réponses cellulaires T est démontrée par le trouble lymphoprolifératif sévère qui s'observe chez les souris K.-O. pour le gène CTLA-4, un trouble caractérisé par une prolifération des cellules T, une maladie auto-immune et un décès précoce. Par ailleurs, des études animales d'infection chronique (par H.pylori, Leishmania et Trypanosoma cruzi) ont incriminé le CTLA-4 dans l'incapacité à éradiquer l'organisme pathogène.Dans ce contexte, Kaufmann (Harvard Medical School, Boston) et coll. ont examiné si le CTLA-4 pouvait contribuer à la persistance du VIH, à travers un effet suppresseur sur la fonction des cellules T. Les résultats de leur étude sont publiés dans la revue « Nature Immunology ».Les chercheurs montrent que l'expression du récepteur immunosuppresseur CTLA-4 s'élève sélectivement sur les cellules T CD4 , mais pas sur les cellules T CD8 , chez tous les sujets infectés par le VIH (de façon aiguë ou chronique, avec ou sans traitement), sauf chez les rares sujets capables de contrôler spontanément la virémie sans aucun traitement (les non-progresseurs à long terme).De plus, l'expression du CTLA-4 est corrélée positivement avec la progression de la maladie, et elle est corrélée négativement avec la capacité de produire l'IL2 en réponse à l'antigène viral.L'inhibition de CTLA-4 améliore les fonctions des CD4. Fait important : l'inhibition invitro de CTLA-4 améliore la fonction des cellules T CD4 spécifiques du VIH. Ainsi, ces données indiquent que la voie immunorégulatrice réversible du CTLA-4 est sélectivement associée à la dysfonction des cellules T CD4 spécifiques du VIH lors de l'infection par le VIH, ce qui aboutit à une virémie persistante et à une immunosuppression progressive chez la majorité des sujets infectés.Pour Kaufmann et coll., ces résultats désignent le CTLA-4 comme une cible potentielle pour l'immunothérapie des patients infectés par le VIH.Des études supplémentaires sont nécessaires, disent-ils, pour étudier les voies du CTLA-4 et du PD-1, un autre immunorégulateur négatif, dans différents systèmes expérimentaux, en préparation pour d'éventuels essais d'intervention thérapeutique chez les patients infectés par le VIH.Kaufmann et coll. « Nature Immunology », 30 septembre 2007, DOI : 10.1038/ni1515
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

03/10/2007 SCIENCE VIE JUNIOR, OCTOBRE : LEÇON DE VIROLOGIE POUR ADOS
http://www.sidanet.asso.fr/
«TRAQUER une maladie qui n'existe pas encore, ça ressemble à une idée de fou!» C'est pourtant l'activité principale du Dr Alain Froment, dont les aventures sont contées dans « Science & Vie Junior ». Objectif, expliquer aux ados comment et pourquoi des chercheurs font, depuis quelques années, la traque aux virus émergents. Si des chasseurs de virus avaient été sur les lieux au moment de la transmission du VIH à l'homme, «cette terrible épidémie aurait pu être tuée dans l'oeuf». Pour éviterqu'unnouveau sida n'apparaisse,leDr Froment et ses collègues «comptent bien faire barrage à ses successeurs». Schéma à l'appui, la revue explique que le VIH a été transmis du singe à l'homme dans le sud du Cameroun au début du XXe siècle, puis s'est humanisé pour devenir contagieux. La maladie est identifiée pour la première fois en 1981, hors d'Afrique, et ce n'est qu'en 1983 que le virus a été isolé, soit «plus de cinquante ans après sa naissance». Le même scénario catastrophe a pu être évité dans le cas du sras, maladie causée par le premier virus émergent du XXIe siècle. Un happy end qui pourrait donner le virus de la science à des ados en mal d'aventures.
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70


04/10/2007 SIDACTION: UNE CAMPAGNE CHOC POUR LE 1ER DÉCEMBRE
http://www.e-llico.com
Le Sidaction 2007 a permis de récolter 5,9 millions d'euros pour la lutte contre le sida, ont annoncé mardi les responsables de l'association qui prépare un "film choc" pour le 1er décembre.lire la suite :
http://www.e-llico.com/

03/10/2007 MONDE: L'ONUSIDA ÉVALUE LE COÛT DE L'ACCÈS UNIVERSEL AU TRAITEMENT DU VIH
http://www.irinnews.org
Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (Onusida) a évalué à 42 milliards de dollars les ressources financières nécessaires afin de réaliser d’ici à 2010 l’accès universel à la prévention, au traitement, à la prise en charge et à l’appui en matière de VIH, ce qui représente un montant quatre fois supérieur à celui investi actuellement dans la lutte contre la pandémie. Dans un rapport publié jeudi, l’Onusida a exhorté les gouvernements ainsi que les bailleurs de fonds à augmenter rapidement les fonds alloués pour la lutte contre le sida ; maintenir le financement actuel reviendrait à creuser pour les années à venir le fossé entre les besoins réels et les fonds à disposition ; l’épidémie pourrait alors s’aggraver, a indiqué l’organisation. « Le manque d’investissement pour la riposte au sida d’il y a 10 ou 20 ans [...] explique les niveaux de financements plus élevés qui sont exigés aujourd’hui », a indiqué le rapport. « Ce qui était vrai hier l’est aussi aujourd’hui [...] et nous ne pouvons pas nous permettre de rester inactifs». L’Onusida a proposé trois approches différentes pour financer la riposte mondiale au sida, basées sur les dépenses et la rapidité des réponses apportées face à l’épidémie. lire la suite :
http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=74631

02/10/2007 UN MÉCANISME DE LA LATENCE VIRALE EST IDENTIFIÉ : UNE PISTE POUR FAIRE SORTIR LE VIH DE SA CACHETTE
http://www.sidanet.asso.fr/
Des chercheurs ont découvert le rôle pivot d'un petit groupe de micro-ARNs cellulaires pour maintenir la latence du VIH1 dans les lymphocytes T CD4 quiescents. Non seulement ils ont identifié ce mécanisme de latence virale, mais ils proposent en plus une nouvelle approche pour « purger » les réservoirs cellulaires du VIH1 : l'inhibition spécifique de ces micro-ARNs.Une équipe dirigée par le Dr Hui Zhang, chercheur au centre de virologie humaine de l'université Thomas-Jefferson (Philadelphie), vient d'identifier le rôle pivot joué par certains micro-ARNs. Les micro-ARNs sont de petits ARNs non codants qui contrôlent l'expression de divers gènes cibles. Ils montrent qu'un groupe de micro-ARNs cellulaires (miR-28, miR-125b, miR-150, miR-223 et miR-382) inhibe puissamment la production de VIH1 dans les cellules T CD4 au repos, en ciblant la terminaison 3' des ARNs messagers du VIH1, ce qui empêche la traduction de l'ARN viral en protéines. Ces micro-ARNs spécifiques sont enrichis dans les cellules T CD4 au repos, comparés aux cellules activées. «Nous avons identifié un groupement de micro-ARNs (miARN) cellulaires au sein des cellulesTCD4 quiescentes (au repos) qui sont capables d'inhiber la traduction des protéines du VIH1, et contribuent de ce fait au maintien de la latence du VIH1», explique au « Quotidien » le Dr Zhang. «Parmi ces protéines virales inhibées, figurent deux protéines régulatrices importantes du VIH1 : Tat et Rev», précise-t-il. Dans un deuxième temps, les chercheurs ont exposé des cellules T CD4 quiescentes provenant de patients VIH infectés à un traitement combinant les inhibiteurs spécifiques des micro-ARNs. Le résultat est prometteur : «Nous montrons que les inhibiteurs spécifiques de ces micro-ARNs cellulaires peuvent déclencher la production de virus VIH1 à partir des cellules infectées de façon latente.»
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

02/10/2007 SANG CONTAMINÉ: ACQUITTEMENTS AU CANADA
http://tempsreel.nouvelobs.com
Les avocats et défenseurs des victimes du scandale du sang contaminé au Canada ont réagi avec colère, lundi, à l'annonce de l'acquittement, par une juge de la Cour supérieure de l'Ontario, de l'ancien directeur de la Croix-Rouge canadienne, Roger Perrault, et de trois autres médecins accusés à la suite du scandale. Une compagnie pharmaceutique du New Jersey, qui a fourni les produits infectés, a également été acquittée. Un millier de Canadiens ont contracté le virus VIH du sida et jusqu'à 20.000 autres ont contracté l'hépatite C après avoir reçu des produits sanguins contaminés. Le docteur Perrault, âgé de 70 ans, était accusé de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles pour avoir, selon les allégations, donné à des patients hémophiles un produit de coagulation contaminé par le VIH dans les années 1980 et au début des années 1990. Les docteurs John Furesz et Donald Wark Boucher, qui ont appartenu à la Direction générale de la protection de la santé du Canada, et le docteur Michael Rodell, ex-vice-président de la société Armour Pharmaceutical, du New Jersey, ont aussi été acquittés. Tous les accusés avaient plaidé non coupable...La conduite examinée en détail pendant un an et demi confirme des actions et des réponses raisonnables et responsables et professionnelles durant cette période difficile", a-t-elle ajouté. "Les accusations de conduite criminelle de la part de ces hommes et de cette entreprise étaient non seulement non-étayées, elles ont été réfutées"...James Kreppner, un avocat qui a contracté le VIH et l'hépatite C à partir du sang contaminé, partageait l'incrédulité de M. Plater. "Qualifier cela de conduite professionnelle, c'est impossible à justifier", a déclaré l'homme.
http://tempsreel.nouvelobs.com

02/10/2007 AMM EUROPÉENNE POUR CELSENTRI
http://www.sidanet.asso.fr/
Pfizer annonce que Celsentri (maraviroc) a obtenu une AMM européenne. Celsentri agit en bloquant une porte d'entrée du virus dans les cellules, à savoir le CCR5. Il est indiqué, en association avec d'autres antiviraux, dans le traitement de l'infection par le VIH1 à tropisme exclusivement CCR5 chez l'adulte prétraité par des antiviraux. Cette AMM est basée sur les résultats à quarante-huit semaines des deux essais cliniques MOTIVATE 1 et 2. Associé à un traitement de fond optimisé (TFO), Celsentri a permis une réduction de la charge virale nettement plus importante que celle observée chez les patients sous TFO seul. Homologué par la FDA sous le nom de Selzentry, cet anti-CCR5 est actuellement commercialisé aux Etats-Unis.
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

01/10/2007 CAMPAGNE D'INFORMATION SUR LES MODES DE VIE DES HOMOSEXUELLES
http://citegay.fr
L'artiste peintre José Cunéo et le Crips-Cirdd Ile-de-France sollicitent votre participation à un groupe de discussion dans le cadre de la réalisation d'une campagne d'information sur les modes de vie des homosexuel-le-s.L'idée est de passer une soirée autour d'un buffet et de faire part de vos réflexions sur des situations qui vous seront présentées. Quatre groupes d'environ 8 personnes seront formés. Chacun se réunira une fois en présence de l'artiste au Crips (4e étage de la tour Montparnasse, Paris 15e), entre 19h et 21h, le 8, 15, 22 ou 29 octobre 2007.Les échanges seront enregistrés afin de fournir de la matière à l'esprit créatif de José Cunéo pour la réalisation des visuels.Pour participer, contactezClotilde Genon cgenon@lecrips.net Kamel Brik kbrik@lecrips.nethttp://www.lecrips.net/
http://citegay.fr/actualites.htm

01/10/2007 PAUVRES, SÉROPOSITIFS ET...MONTRÉS DU DOIGT !
http://fr.news.yahoo.com
Aux Etats-Unis, nombreux sont les patients infectés par le VIH qui se sentent stigmatisés... par leur médecin. Une nouvelle étude menée à Los Angeles révèle en fait que ce sentiment, réel ou imaginaire, freine même certains malades dans leur visite chez le praticien. Leur point commun : des revenus faibles. Plus qu'une attitude de rejet de la part des médecins américains, ce sont plutôt le statut socio-économique et l'environnement social auquel appartiennent les patients, qui seraient à l'origine de leur sentiment de stigmatisation. Six malades ayant déclaré souffrir d'un rejet sur dix, disposent en effet de faibles revenus et ne bénéficient pas d'une vraie couverture sociale...Ce qui rappelons-le, est le cas de plus de 40 millions de citoyens américains. lire la suite :

http://fr.news.yahoo.com/dstsante/20071001/thl-pauvres-seropositifs-et-8230-montres-be91fa4_1.html

01/10/2007 VIH ET ÉCHAPPEMENT AU X ANTIRÉTROVIRAUX : LES GARÇONS RÉSISTENT DAVANTAGE
http://www.sidanet.asso.fr/
L'INCIDENCE des échappements thérapeutiques (charge virale supérieure à 500 copies par ml) chez les enfants infectés par le VIH suivis à l'hôpital Necker-Enfants-Malades, à Paris, est passée de 51 % en 2001 à 30 % en 2003. Le protocole de suivi virologique mis en place dans cet établissement prévoyait la recherche d'une résistance génotypique devant un tel tableau clinique.Réalisé chez 119 enfants, ce test a permis de détecter des résistances à au moins une famille d'antirétroviraux chez 82,4 % des enfants, chiffre assez similaire à celui retrouvé dans des populations d'adultes à cette même époque (80 %).
lire la suite :
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer


Dernière édition par le Ven 5 Oct - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Colloque « FEMMES ET VIH 10 ans après » 30/11 et 01/12/2007   Ven 5 Oct - 20:55

PRE PROGRAMME
Colloque « FEMMES ET VIH – 10 ans après »
30 Novembre et 1er Décembre 2007

30.11.2007
1ERE JOURNEE
9h - 9h30 : Séance d’ouverture

Madame Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports

Madame Line Renaud, Vice-présidente de Sidaction

Présentation du colloque, de l’inter associatif et recommandations

(Carine Favier, Hélène Freundlich, Catherine Kapusta-Palmer, Danièle Authier)
Introduction

10 ans après...Où en est-on?

- Modératrices : (A confirmer)

et témoignages d’une femme vivant avec le VIH: introduction de cette journée (A confirmer)

- L’aspect épidémiologique - La dynamique de l'épidémie chez les femmes : Florence Lot, INVS (Confirmée) ; Véronique Doré, ANRS (A confirmer)
Les tables rondes seront formatées de la manière suivantes et par thème : un temps pour la présentation par une ou un invitéE et un temps d'échanges avec la salle
1ère table ronde

9h30 - 11H : La Recherche

La place des femmes dans la Recherche

- Modératrices : Claire Vannier, Act Up-Paris

et introduction par une femme vivant avec le VIH qui pose la problématique (A confirmer)

- Les spécificités des femmes face à l'infection : Pf Sophie Matheron, service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat-Claude Bernard (A confirmer)

- La place des femmes dans la recherche : Pr Christine Rouzioux, service bactériologie et virologie de l’hôpital Necker (Confirmée)

- Les données de la recherche : Pf Laurence Weiss, département d’immunologie à l’HEGP (Confirmée)
Temps pour les échanges avec la salle

La recherche dans le domaine de la prévention

- Modératrices : Hélène Freundlich, SIS

et introduction par une femme vivant avec le VIH (A confirmer)

- Présentation, état des lieux sur les microbicides et méthodes barrières. Les avancées de la recherche dans ce domaine. Où en est-on ? : Hélène Freundlinch, Sida Info Service et le Dr Carine Favier, Mouvement Français pour le Planning Familial (Confirmées)

- Femmes et circoncision ; Qu’est ce que les femmes demandent dans le cadre de ces essais. Y a-t-il un retentissement sur les comportements de protection ? : Marie de Cenival, Sidaction (Confirmée)
Temps pour les échanges avec la salle

11H - 11H15 : Pause par un ou une artiste

2ème table ronde

11H15 - 12H30 : Femmes, sexualité et VIH

A partir de l'idée du statut des femmes, des normes sociales et des représentations, considérer l'impact de ces normes sur la sexualité des femmes séropositives et sur les comportements face à la prévention, avec quatre thèmes importants - sexualité et plaisir - sexualité et culture - sexualité et prévention - sexualité et VIH

Modérateurs et modératrices : René Paul Leraton

et introduction de la thématique par un couple de personnes vivant avec le VIH (A confirmer)

- L’évolution des représentations « femmes et sexualité » : Nathalie Bajos, Inserm

- (A confirmer)

- Femmes, sexualité et séropositivité : Marie-Ange Schiltz et/ou Anne-Deborah Bouhnik, CNRS (Confirmées)

- Regard sur les femmes, relations multiples et prévention ? : Isabelle Million, CCS (Confirmée)

- 1997-2007, sexualité et de vie amoureuse : Aimée Kéta-Bantsimba, Ikambere (A comfirmer)
Temps pour les échanges avec la salle

12h30 – 14h30 : Pause déjeuner

Un lieu sera créé pour écouter et recueillir les témoignages sur la question « Droits des femmes et droits des migrantes ». Cette question sera aussi abordée en transversal lors de la 1ère journée, puis dans les différents ateliers de la seconde journée, ainsi qu’en amont dans les différentes associations pour les femmes qui ne pourront pas être présentes au colloque.

Un « dossier spécial » sera fait à la suite de ces témoignages afin de mettre l’accent sur la problématique du droit des femmes migrantes et redonner un visage humain à cette dimension.

Un groupe de travail au sein de l’inter associatif met en place ce projet de dossier

3ème table ronde

14h30 - 16h : La visibilité des femmes séropositives : un outil de conquête des droits ?

Les difficultés pour une visibilité des femmes dans la société et particulièrement des femmes séropositives. Partir de ce qui a été évoqué dans le colloque de 1997, même si la question n’a pas été abordée en tant que telle.

Est-ce que la mobilisation des femmes peut faire bouger le cours de l’épidémie ?

- Modératrices : Myriam Mercy

et introduction par une femme vivant avec le VIH : Marie Hélène Tocolo-Mundala

- La visibilité et l’image des femmes dans les medias : Stenka Quillet, journaliste (Confirmée)

- Témoignage d’une femme d’une association de femmes séropositives du Sud : Donatienne Fétia , Congrès des Jeunes Femmes Séropositives, Centrafrique (Confirmée)

[Les thèmes qui seront abordés dans cette table ronde doivent être travaillés et validés par tout le groupe lors de la prochaine réunion]

-Sur le rapport entre visibilité et l’obtention de nouveaux droits : Michelle Perrot ? (perspective historique) ; Françoise Heritier ? (perspective anthropologique) ; Brigitte Lhomond ?

- Féminisme et sida / Que peut-on faire aujourd’hui pour le statut des femmes dans la lutte contre le sida ? : Myriam Monrhin ?

- Expérience d’une association de femmes séropositives qui lutte pour les droits politiques, les droits sociaux et le suivi des protocoles des études menées dans les pays du Sud : Pauline Mounton, AFASO au Cameroun ?

- La place des femmes dans la lutte contre le sida : Michèle Barzach, ancienne Ministre de la Santé, Présidente des Amis du Fonds mondial Europe contre le sida, la tuberculose et le paludisme (A confirmer)

Temps pour les échanges avec la salle



16h - 16h30 : Pause par un ou une artiste

4ème table ronde

16h30 - 18h : La mutualisation des actions

Autour des thématiques : parentalité, prostitution, groupes de parole; prendre des expériences d'ici et d'ailleurs, essayer d'en tirer un bilan et proposer des perspectives pour maintenant et pour les années à venir.

- Modératrices : Carine Favier, MFPF et Anne Kittler, Sidaction

- Les façons d'intervenir auprès des femmes à partir de l'expérience des associations Frisse et le MFPF : Danièle Authier, Frisse et Carine Favier, MFPF (Confirmées)

- Le projet de femmes dans une association communautaire : Koudou Ouamé, Afrisanté Marseille (Confirmée)

- Une association qui mène des actions avec des femmes en situation de prostitution et avec leurs clients : une femme du GPAL Lille

- Expérience de femmes et travail : une femme de « La main fine » Ikambéré

- Expérience d’une association du Sud : REV+, Burkina

- Expérience inter associative : travail et maladie chronique : Aides (Confirmé)



19h - Manifestation de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida - Cortège Femmes



Remarques :

Les expériences au niveau Européen et plus largement au niveau international seront sollicitées sur plusieurs thématiques et en transversale.

La question des femmes migrantes devra être présente dans chaque table ronde pour ne pas en faire « un groupe à part » mais pour prendre en compte la façon différente dont les problèmes peuvent se poser (la précarité, les problèmes de papiers, les aspects culturels etc…)

La question d’un abord particulier pour les jeunes n’a pas été retenue : les aspects particuliers de la sexualité des jeunes filles séropositives seront abordées dans la deuxième table ronde. Un colloque organisé par le Sidaction sur « jeunes et sida » devrait se dérouler la dernière semaine de novembre 2007.

La problématique de la grossesse comme celle du dépistage n’ont pas été retenues : il nous semble que sur ces deux sujets les avancées soient significatives.





1er Décembre : seconde journée



En droite ligne des deux rencontres « Etats Généraux : Femmes et Sida » qui ont eu lieu en 2004 et 2005, la seconde journée sera centrée sur les témoignages des femmes séropositives ou concernées par le VIH. Ils visent à faire émerger leurs préoccupations et leurs revendications.

Ce ne sera plus une parole professionnelle qui s’exprimera alors mais une parole personnelle.
Le but des ateliers est de rédiger des revendications, et/ou recommandations qui seront globalement formulées à la fin de chaque atelier.

9h30 – 12h30 : Ateliers de travail

Deux temps :

- un temps de travail : construire une parole collective à partir des expériences individuelles

- un deuxième temps pour présenter cette « production » dans une discussion plus large


Sur les 4 thématiques suivantes :





  • Les représentations de la maladie
  • Le dire, ne pas le dire, témoigner
  • Prévention et réduction des risques
  • Corps, désir et séropositivité
  • 14h30 – 17h : Séance Plénière et Clôture

    la séance plénière, ouverte à tous permettra de faire le compte rendu des ateliers et d’établir les recommandations et revendications issues de ces journées.

    Clôture de ces deux journées par des artistes. Moment festif.


    Renseignements :

    Téléphone : 01 48 07 80 79

    E-mail : [email]colloque-femmes-et-vih@ras.eu.org[/email]

    Adresse : MFPF

    Catherine Kapusta-Palmer

    4, square Saint-Irénée

    75011 Paris

    Je vais tres certainement m'inscrire à l'une de ces journées j'hésite encore pour choisir 1 des 2 mais surement le 30, si certaines d'entre vous sont intéressées, je tiens à votre disposition le bon d'inscription (format .doc) il suffit de me le demander.

    Bon week end les jeunes ! Wink



_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Sam 6 Oct - 9:18

Faisant parti du MFPF, je devrais être présent moi aussi. Normalement je devrais déja être inscrit. Wink

_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Sam 6 Oct - 9:37

Ah en effet alors ce qui aurait été super cool de ta part munny, c'aurait été de nous informer du truc ...Wink


blabla

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Sam 6 Oct - 12:12

Vraiment Désolé Sad , je n'y ai pas du tout pensé Embarassed .
Mea culpa, mea grandissima culpa.
Bisous

_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Sam 6 Oct - 12:19

Pas de souci munny, la prochaine fois penses-y :-)

Si jamais tu viens fais le moi savoir, on pourra se faire un tit coucou la bas ! sun

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   Sam 6 Oct - 17:13

Ah ça volontier! Very Happy J'attends la confirmation de ma présidente et je te fais savoir.
bye

_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sidapresse semaine du 04/10/07 + colloque 30.11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur participation à un colloque pendant la semaine du 2 juillet
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)
» Planifiez vous vos repas pour la semaine ?
» Grammaire semaine 5 (les déterminants)
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: