sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 profil génétique sida/ surdité due au viagra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: profil génétique sida/ surdité due au viagra   Lun 22 Oct - 21:37

Un profil génétique particulier pourrait aider la progression du virus du sida
e risque de transmission du virus du sida, mais aussi la quantité de virus et la rapidité de progression de l'infection semblent déterminés par un profil génétique particulier. Dans un article mis en ligne, dimanche 21 octobre, sur le site Internet de la revue Nature Immunology, une équipe dirigée par Sunil Ahuja (université du Texas) dit avoir identifié, sur deux gènes impliqués dans les mécanismes de l'immunité cellulaire, des variations qui constituent un facteur de risque. Les personnes qui en sont porteuses risquent davantage d'avoir une réponse affaiblie au VIH. Ce profil est aussi associé à une chute plus marquée des lymphocytes CD4, dont le nombre constitue un critère d'évolution de l'infection vers le stade du sida.

Les études chez l'homme et l'animal accréditent l'idée que le rythme auquel évolue l'infection par le VIH dépend de la première phase de la maladie et en particulier de l'intensité de la réplication du virus, qui varie dans de grandes proportions. La charge virale s'élève ainsi très rapidement puis décroît jusqu'à un niveau où elle se stabilise.
L'équipe de Sunil Ahuja s'est concentrée sur deux gènes. L'un code pour le principal corécepteur sur lequel vient se fixer le VIH avant d'envahir une cellule cible, l'autre pour une molécule qui a une fonction anti-VIH. Leurs travaux suggèrent que chez les personnes appartenant à ce qu'ils appellent un "groupe à risque génétique", l'arrivée à un niveau de charge viral stabilisé pourrait être retardée d'au moins une année. L'influence de ce profil génétique se ferait aussi sentir sur d'autres mécanismes d'entrée du virus dans la cellule.
Paul Benkimoun
Le monde

Article paru dans l'édition du 23.10.07.-
---------------------------------------------------------
USA: la FDA avertit d'un possible risque de surdité lié au Viagra
'agence américaine des médicaments, la FDA, a décidé d'imposer de nouveaux avertissements indiquant un risque possible de surdité soudaine lié au Viagra et aux autres traitements similaires contre l'impotence sexuelle, selon un communiqué publié sur son site internet.

C'est ainsi que le Cialis et le Levitra devront modifier leurs étiquettes pour avertir de ce danger potentiel.
Le Revatio, un médicament pour traiter l'hypertension pulmonaire et contenant les mêmes ingrédients que le Viagra, a aussi été ajouté à la liste de la FDA (Food and Drug Administration).
Bien qu'aucune cause n'ait été établie, le lien très fort apparu entre l'utilisation de ces médicaments et une perte soudaine de l'ouïe dans 29 cas aux Etats-Unis depuis 1996 justifie ce renforcement des mises en garde, précise la FDA dans un communiqué publié jeudi soir sur son site internet.
"Etant donné que la surdité est généralement attribuée au vieillissement, nombre de patients n'ont peut-être pas jugé bon d'en parler à leur médecin", relève aussi le Dr Janet Woodcock, une haute responsable de la FDA.
Les 29 cas recensés indiquent une perte de l'ouïe dans une oreille, dont un tiers a été temporaire.
La FDA demande aux utilisateurs de Viagra et des autres médicaments similaires soudainement victimes d'une perte d'audition d'appeler sans attendre leur médecin et de cesser de prendre ces traitements.

Le monde
22/10/07

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: profil génétique sida/ surdité due au viagra   Mar 23 Oct - 17:36

PARIS, oct 2007 (AFP) — L'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) progresse plus rapidement vers le stade du sida chez des patients ayant un facteur de risque génétique spécifique, selon une étude publiée dimanche en ligne par la revue scientifique Nature immunology.
"Ce n'est pas la charge virale (quantité de virus présents dans le sang) elle-même, mais plutôt l'interaction entre le virus et des facteurs propres à son hôte (la personne infectée) qui transforme ce qui aurait pu être une infection bénigne en maladie mortelle", relèvent Sunil Ahuja (University of Texas Health Science Center, San Antonio, Etats-Unis) et ses collègues.
De précédentes études avaient indiqué que le rythme d'évolution de la maladie dépendait notamment de l'ampleur, dès les premiers stades de l'infection, de la réplication virale (la multiplication du VIH dans les cellules immunitaires qu'il parasite et détruit). Une ampleur qui peut varier de plus d'un facteur mille parmi les séropositifs, rappelle l'équipe internationale de chercheurs.
"Nos données indiquent que l'ampleur de la réplication virale précoce ne suffit pas à expliquer" la réduction de taux de lymphocytes T CD4 (des globules blancs au rôle stratégique contre les infections) et la progression vers le stade sida parmi les séropositifs, ajoutent-ils.
On savait déjà que certaines mutations génétiques concernant le corécepteur CCR5, une des principales portes d'entrée du virus dans les cellules immunitaires CD4, jouaient un rôle protecteur.
Un autre facteur intervient: le nombre de copies du gène CCL3L1, à l'origine de la fabrication de la protéine du même nom qui empêche le VIH de se fixer sur les récepteurs CCR5. Ce gène existe en moyenne en deux exemplaires sur l'ADN des Américains d'origine européenne et trois exemplaires chez les Afro-américains de la cohorte ayant servi à l'étude.
Avoir un nombre de copies inférieur à la moyenne est associé à une progression rapide de l'infection vers le stade du sida-maladie. A l'inverse, les personnes ayant plus d'exemplaires de ce gène que leur groupe ethnique, ont moins de risque de contracter une infection au VIH et d'évoluer vers le stade sida.
Les chercheurs avaient déterminé quatre "groupes de risques génétiques", selon la présence ou non de mutations favorables sur le gène CCR5 et le nombre d'exemplaires (faible ou élevé) du gène CCL3L1.
Au final, ils estiment que le profil génétique CCL3L1-CCR5 pourrait permettre de prédire le risque d'évolution vers le sida "indépendamment" d'autres indicateurs actuellement utilisés (charge virale, taux de lymphocytes T CD4...).
Pour mettre au point des vaccins thérapeutiques ou préventifs efficaces contre le sida, ils proposent, compte tenu de leurs résultats, de cibler également des "mécanismes indépendants" de ceux permettant au VIH de pénétrer dans les cellules.
Les chercheurs suggèrent aussi que le profil génétique CCL3L1-CCR5 pourrait jouer un rôle important pour d'autres maladies infectieuses que le sida

AFP

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
profil génétique sida/ surdité due au viagra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi la majorité des Hommes sont T et les Femmes F?
» Qu'est-ce un psychopathe ?
» SIDA : un nouvel espoir, un vrai !
» une surdité partielle ou un simple retard global ?
» Aristote, Poétique (présentation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: