sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Dim 4 Nov - 16:39

Reyataz®

Fiche signalétiqueNature : Antirétroviral

Nom commercial : Reyataz®

Dénomination commune internationale (DCI) : atazanavir

Famille : Inhibiteurs de la protéase

Laboratoire : bristol-myers squibb

Présentation gelules à 150 mg et 200 mg, (boîtes de 60)

Disponibilité : pharmacie hospitalière et/ou de ville

Qu’est-ce que Reyataz® ?
L’atazanavir est un médicament de la classe des antiprotéases, qui agissent sur une enzyme, la protéase, au cours du cycle de réplication du VIH, désorganisant l’assemblage des particules virales et les rendant inactives.
Il est recommandé de l’associer au Norvir® (ritonavir), 100 mg une fois par jour, qui en potentialise l’activité.
Reyataz® est prescrit en association avec d’autres médicaments antirétroviraux dans le cadre de multithérapies, chez des personnes ayant reçu auparavant d’autres médicaments, pour traiter l’infection à VIH.
D’autres antiprotéases sont utilisées dans les combinaisons thérapeutiques : fosamprénavir (Telzir®), indinavir (Crixivan®), lopinavir/ritonavir (Kaletra®), nelfinavir (Viracept®), ritonavir (Norvir®), saquinavir (Invirase®).
Conservation
Il est recommandé de conservation de conserver Reyataz® à température ambiante (15°C à 30°C).
Effets bénéfiques
Reyataz® est prescrit dans le cadre des multithérapies, associant plusieurs médicaments antirétroviraux. L’objectif des multithérapies est de réduire la réplication du VIH (la charge virale) en dessous du seuil de détection dans le sang. Dans ce cadre REYATAZ® contribue à restaurer et préserver votre système immunitaire afin qu’il puisse combattre efficacement les infections. Cette amélioration se traduit la plupart du temps par une stabilisation et une remontée des lymphocytes T4. il s’ensuit alors une réduction du risque d’apparition ou de rechute des infections opportunistes.
Observance
Important : l’activité anti-VIH de votre thérapie est maximale si vous respectez les doses (quantité de médicament à chaque prise) et les modalités de prises. Dans le cas contraire, il y a risque d’apparition de souches virales résistantes. Ces virus résistants peuvent modifier votre réponse à la thérapie et compromettre l’efficacité des traitements ultérieurs.
Précautions d’emploi
Il n’est pas recommandé d’associer Reyataz® avec une dose de Norvir® supérieure à 100 mg/jour.
La tolérance de Reyataz® peut poser des problèmes en cas d’insuffisance hépatique ou d’hépatite chronique B ou C car le produit est principalement métabolisé par le foie. Une surveillance particulière doit être exercée dans ces cas, et il peut être nécessaire d’interrompre ou d’arrêter le traitement.
Reyataz® doit être utilisé avec précaution chez les personnes ayant présenté des troubles de la conduction cardiaque.
Les patients hémophiles doivent être informés de la possibilité d’augmentation du risque de saignement en cas de traitement par une antiprotéase.
Contre-Indications


-Hypersensibilité à l’atazanavir
-Insuffisance hépatique modérée ou sévère (Voir aussi le paragraphe « interaction »)
Utilisation
Chez l’adulte, la dose recommandée est de deux gélules de 150 mg, associées à une gélule de 100 mg de Norvir®, une fois par jour, avec de la nourriture.
La prescription de Reyataz® doit se faire de préférence sur la base d’un test de résistance virale, et être évitée chez les personnes ayant un virus multirésistant (plus de quatre mutations) aux antiprotéases.
L’efficacité et la tolérance de Reyataz® n’ont pas été établies chez les nourrissons, les enfants et les adolescents.

Effets indésirables
Ceux qui ont été rapportés le plus fréquemment sont les suivants :


- nausées, douleurs abdominales, diarrhées, vomissements.

- maux de tête, insomnie.

- ictère (jaunisse), c’est-à-dire coloration jaune de la peau ou des conjonctives au niveau des yeux, survenant quelques jours à quelques mois après le début du traitement. Il est associé à une augmentation de la bilirubine indirecte dans le sang. Ces anomalies sont réversibles à l’arrêt du traitement et ne présentent pas de caractère de gravité.
- Augmentation isolée de la bilirubine dans le sang.
- fatigue.
- allergie cutanée.
- des lipodystrophies (anomalies de répartition de la masse graisseuse) sont observées chez certaines personnes en traitement par les antiprotéases.
- anomalies métaboliques : les lipides plasmatiques (cholestérol, triglycérides) et le taux de glucose peuvent être modifiés par les antiprotéases, avec une augmentation potentielle du risque cardio-vasculaire. Reyataz® engendre cependant moins d’anomalies des taux de lipides que les autres médicaments de la même classe.
Interactions


L’utilisation de Reyataz® est contre-indiquée avec les médicaments suivants : rifampicine, astémizole, cisapride, pimozide, quinidine, bépridil, dérivés de l’ergot de seigle (ergotamine, dihydro-ergotamine, ergonovine, méthylergonovine...), ainsi qu’avec les produits contenant du millepertuis.


- En cas d’association avec Viread®, il est indispensable que Reyataz soit « boosté » par du Norvir®, en raison d’un risque de perte d’efficacité.


- En cas d’association avec Sustiva®, il est recommandé d’augmenter la dose de Reyataz® à 400 mg/jour associé à 100 mg de Norvir® pour les mêmes raisons.


- Il y également un risque de baisse d’efficacité de Reyataz® lorsqu’il est associé à Viramune®, mais on ne dispose pas de recommandations de dose précises dans ce cas.


- Il est déconseillé d’associer Reyataz® à Crixivan® qui peut également augmenter le taux de bilirubine plasmatique.


- Les médicaments antiacides (de la classe des inhibiteurs de la pompe à protons) diminuent fortement la concentration de Reyataz® et ne doivent donc pas être utilisés en association. Les autres médicaments agissant sur la sécrétion gastrique (tampons antiacides) peuvent aussi diminuer l’absorption de Reyataz® et doivent être associés avec prudence : Reyataz® doit être donné deux heures avant ou une heure après ces médicaments.


- Inhibiteurs calciques : association avec précaution avec diltiazem et vérapamil, car risque d’augmentation des concentrations de ces deux médicaments ; contre-indiquée avec bépridil.


- Statines : association déconseillée avec la simvastatine et la lovastatine, prudente avec l’atorvastatine.

- Associer avec précaution avec la clarithromycine et les médicaments immunosuppresseurs. (ciclosporine, tacrolimus, sirolimus)

- Eviter d’associer aux contraceptifs oraux.
- Si la rifabutine est associée à Reyataz® et Norvir®, sa dose doit être réduite.
- L’association au sildénafil (Viagra®) peut nécessiter une réduction des doses de ce médicament.
- L’association de Reyataz® et Norvir® à des doses élevées de kétoconazole et d’itraconazole nécessite un suivi particulier, de même que l’utilisation de warfarine (anticoagulant).
- L’utilisation en association avec la fluticasone ou d’autres dérivés cortisonés n’est pas recommandé (par voie orale ou inhalée)

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 7 Fév - 22:11

L’atazanavir chez les patients naïfs de traitement
L'atazanavir (Reyataz) n’est pas recommandé comme traitement anti-VIH de première ligne dans les directives actuelles sur le traitement anti-VIH au Royaume-Uni. Le Kaletra(lopinavir/ritonavir) est recommandé par ces directives pour les patients naïfs de traitement et est un choix populaire parmi les patients qui choisissent de commencer le traitement avec un inhibiteur de protéase.

L’atazanavir a certains avantages, en particulier le fait d’être pris une seule fois par jour et de sembler provoquer moins de diarrhées par rapport aux autres inhibiteurs de la protéase.

Une étude présentée à CROI a montré que l'atazanavir boosté au ritonavir peut être un choix sans danger et efficace pour les personnes commençant le traitement anti-VIH. Elle a montré que les patients qui commençaient le traitement antirétroviral avec une association de médicaments comprenant l’atazanavir une fois par jour étaient tout aussi susceptibles d’avoir une charge virale indétectable (inférieure à 50 copies/ml) au bout d’un an que les patients qui avaient commencé le traitement avec un régime contenant du Kaletra à prendre deux fois par jour.

Le taux de cellules CD4 a augmenté de façon égale chez les patients prenant les deux médicaments.

Moins de patients sous atazanavir ont souffert de nausées ou de diarrhées et la quantité de lipides sanguins était aussi moins élevée chez les patients traités à l’atazanavir. Cependant, l’atazanavir peut causer un effet secondaire appelé l’hyperbilirubinémie qui provoque une jaunisse de la peau et du blanc des yeux mais qui est sans danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
probabilité

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 49
Localisation : region parisienne
sexualité : amoureuse
célib. ou en couple ? : 48
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 28 Fév - 11:29

je confirme pour le reyataz il y a kkchose avec la biliburine qui provoque un jaunissement des yeux - qui est sans consequence
j en prends depuis plus de 2 ans
il a peu de consequences sur les intestins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 28 Fév - 13:06

Dans mon cas le jaunissement n'a duré que quelques semaines. Je n'ai jamais eu de problème d'intestints. bounce

_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
probabilité

avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 49
Localisation : region parisienne
sexualité : amoureuse
célib. ou en couple ? : 48
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 28 Fév - 13:49

en quoi consiste ton tt Munny ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 28 Fév - 14:31

Je prends norvir, reyataz et truvada floower . Je prends aussi le lipur pour les triglycerides. Ma ttt foctionne très bien, j'ai 940 cd4, ma cv indetectable et mon pourcentage et sur les 31% . Hier j'ai fait une IRM et on m'a diagnostiqué une fracture de la cheville, on m'a dit que c'est une "fracture de fatigue", parait que c'est la mode! lol. L'orthopediste m'a dit de vérifier avec mon doc, il pense que cela pourrait être un des médocs qui me creer une décalcification des os. Vais voir ça! Euh me suis perdu du sujet! ::tong::
A pluch!


_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Jeu 28 Fév - 14:44

Les pb osseux sont fréquents : va jeter un oeil dans effets secondaires j'ai deja mis un post sur le sujet.
http://sidamis.net/sida-side-effects-f11/les-problemes-osseux-t1570.htm#10546
bizz munny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   Ven 27 Juin - 15:20

Extension d'AMM pour Reyataz (atazanavir)
La Commission européenne a décidé d'une extension d'AMM1 pour l'atazanavir (Reyataz) en première intention de traitement (jusqu'ici, ce produit était prévu pour n'être prescrit qu'à partir du deuxième traitement). Cette décision fait suite à un avis positif de l'EMEA2 sur base d'une étude (étude Castle) qui montre une équivalence entre l'atazanavir (associé au ritonavir) et Kaletra chez des patients n'ayant jamais pris de traitement.

source : action traitement 270608

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reyataz/atazanavir/inhibiteur de la protéase
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les kinases, gènes, protéines RAF.
» inhibiteurs de protéasomes.
» Manque de protéines? attention danger!
» protéines de soja structurées
» Protége genoux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Trithérapies Fiches techniques et articles-
Sauter vers: