sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 sid@presse semaine du17/11/07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: sid@presse semaine du17/11/07   Ven 16 Nov - 21:20

15/11/2007 HÉPATITE C CHRONIQUE : UN VACCIN EN PHASE I
http://www.quotimed.com
Le programme de développement de phase I du vaccin thérapeutique TG4040 contre l'hépatite C chronique est engagé chez des patients en rechute après traitement standard. Transgene annonce que les premiers patients ont été inclus dans l'étude clinique au Canada. L'essai est prévu pour inclure 24 patients en rechute après avoir reçu le traitement standard par ribavirine et d'interféron alpha pégylé. Les patients recevront une injection sous-cutanée par semaine pendant trois semaines et une injection complémentaire au 6e mois. On va évaluer la tolérance du produit, la réponse immunitaire et son effet sur la charge virale.Une autre étude de phase I du TG4040 est actuellement en cours en France chez 15 patients porteurs chroniques du virus et qui n'ont reçu aucun traitement contre leur infection (résultats attendus à la fin 2007).
http://www.quotimed.com/recherche/index.cfm?fuseaction=viewArticle&DArtIdx=400101

15/11/2007 UN TRAITEMENT DE SUBSTITUTION COMBINÉ : ÉLIMINER LES MÉSUSAGES DE LA BUPRÉNORPHINE
http://www.sidanet.asso.fr/
Conçu pour limiter les risques connus de mésusage intraveineux de Subutex (buprénorphine), Suboxone, premier traitement de substitution combiné, associe deux principes actifs, la buprénorphine et la naloxone, molécule antagoniste des récepteurs morphiniques, destinée à accentuer un effet de manque lorsqu'elle est administrée par voie intraveineuse chez les sujets dépendants à l'héroïne.APRÈS le programme d'échanges de seringues en 1995, puis l'ouverture des premiers centres méthadone, Subutex (buprénorphine à haute dose-BDH, un opiacé de synthèse) a fait, en 1996, l'objet de conditions de prescription et de délivrance souples : tout médecin généraliste est autorisé à prescrire du Subutex‚ sur ordonnance sécurisée pour une durée de 28 jours, le médicament étant délivré en pharmacie de ville (délivrance fractionnée maximale de sept jours). Mis à disposition en France courant 2008. lire la suite :
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

16/11/2007 FONDS SIDA : LA FRANCE TIENDRA SES ENGAGEMENTS DE FINANCEMENT, INSISTE ERIC WOERTH
http://fr.news.yahoo.com
Le ministre du Budget, Eric Woerth, a assuré jeudi que la France tiendrait ses engagements en matière de financement international de la lutte contre le sida, avec une participation au Fonds mondial sida de 900 millions d'euros sur trois ans. Dans un communiqué, Eric Woerth "réaffirme l'engagement" de la France "de consacrer 900 millions d'euros au Fonds mondial SIDA sur les trois prochaines années." lire la suite :
http://fr.news.yahoo.com/afp/20071115/thl-gov-bud-san-int-96993ab.html

14/11/2007 USA : 4 PATIENTS INFECTÉS PAR LE VIRUS DU SIDA SUITE À DES TRANSPLANTATIONS
http://canadianpress.google.com
Un donneur d'organes a transmis le virus du SIDA à quatre patients transplantés aux Etats-Unis. Il s'agit de la première contamination de ce type depuis 1994 dans le pays, selon une organisation de défense du don d'organe. Les transplantations ont eu lieu en janvier dans trois hôpitaux de Chicago. Les patients infectés par le VIH et le virus de l'hépatite-C n'ont appris leur contamination que ces deux dernières semaines. Selon le Dr. Michael Millis, chef du programme de transplantation aux hôpitaux de l'université de Chicago, son équipe a été averti du problème le 1er novembre et a immédiatement convoqué deux patients concernés pour leur faire passer des examens. lire la suite :
http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5idEh1iYOiS1MQwHASr0UzixSIkNQ
13/11/2007 SIDA : UNE CAMPAGNE POUR REDIABOLISER LE VIRUS
http://www.lesechos.fr
Face à la recrudescence des conduites à risques chez les gays, l'Inpes et McCann font appel à Nan Goldin, dont les photos brutales ont immortalisé les années sida. Le chiffre, rapporté par l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) résume, à lui seul, la situation. Sa rudesse. Sa brutalité. Et comme une forme de fatalité : « Chaque jour en France, quatre homosexuels découvrent leur séropositivité », lâche la campagne de prévention réalisée pour McCann par la photographe Nan Goldin. Son long travail sur le monde parallèle des drag-queens et de la communauté gay, la mort de la plupart de ses amis à la fin des années 1970 lui ont offert l'âpreté, la crudité mais aussi la tendresse nécessaires pour tendre un miroir vrai à cette génération perdue, sans voyeurisme trouble. La statistique surprend pourtant. Mais elle n'est pas si irrationnelle que cela : cette flambée de contaminations surgit comme la conséquence paradoxale des avancées thérapeutiques sur le sida. « L'arrivée des trithérapies entre 1996 et 1997 nous a fait entrer dans une ère post-sida, où le VIH a cessé d'être synonyme de mort inéluctable, pour devenir une maladie chronique, un peu «lourde», comme le diabète. Si l'on est dépisté suffisamment tôt, on a plus de chances qu'auparavant de survivre », analyse Jérôme Guilbert, directeur général de McCann Paris et responsable du budget de lutte contre le VIH. Une fabuleuse avancée : la mise à disposition de combinaisons thérapeutiques permet désormais de bloquer la multiplication du VIH et de réduire la charge virale jusqu'à la rendre indétectable.
http://www.lesechos.fr/info/metiers/4647195.htm

13/11/2007 OPÉRATION LEVI'S: JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 2007
http://citegay.fr
Comme chaque année, Levi's® se mobilise en vue de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, destinée à alerter le public sur la pandémie et à endiguer la propagation du VIH. Du 12 novembre au 1er décembre, des tee-shirts en édition limitée « World Aids Day » seront vendus dans les magasins Levi's® et certainsdétaillants spécialisés à travers 26 pays d'Europe. Après déduction des taxes, les sommes récoltées seront intégralement reversées à des associations locales de lutte contre la maladie.Le studio de design Levi's® a créé pour l'occasion lire la suite :
http://citegay.fr/COMMUNIQUES/ASSOCIATIONS/00/communiques_liste.htm
12/11/2007 ESSAI VACCINAL ANTI-VIH : DAVANTAGE DE CONTAMINATIONS DANS LE GROUPE VACCINÉ
http://www.sidanet.asso.fr/
De nouvelles informations ont été délivrées par le Laboratoire Merck après le récent arrêt de son essai vaccinal contre le VIH, STEP (« le Quotidien » du 26 septembre 2007). Alors que l'interruption avait été réalisée pour cause d'absence de protection, les informations actuelles évoquent un nombre plus important de contaminations dans le groupe vacciné par rapport aux témoins sous placebo. Dans un communiqué de presse, le Pr Anthony Fauci (directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, Bethesda, Etats-Unis) explique que les données disponibles à ce jour ne fournissent pas d'explication claire sur l'absence d'efficacité mesurable du vaccin et pourquoi, lire la suite :
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

12/11/2007 ENTECAVIR ET HÉPATITE VIRALE B : UNE EFFICACITÉ MAINTENUE À QUATRE ANS
http://www.sidanet.asso.fr/
Mis sur le marché l'an dernier, l'entecavir (Baraclude, Laboratoires Bristol-Myers Squibb) tient ses promesses. Les résultats de quatre ans de suivi d'une cohorte de 146 patients présentant une hépatite chronique B traités par cet analogue nucléosidique montrent le maintien de son efficacité antivirale et l'absence d'émergence de résistance.LES PATIENTS de cette cohorte étaient atteints d'une hépatite chronique et porteurs de l'antigène Hbe, témoin de la réplication active du virus. Ils avaient été inclus dans l'étude pivot ETV 022 ayant abouti à l'autorisation de mise sur le marché de Baraclude. Ils avaient initialement reçu soit l'entecavir à la dose de 0,5 mg/j, soit de la lamivudine à la posologie quotidienne de 100 mg. Au terme de l'essai clinique, tous les patients qui n'avaient pas arrêté le traitement plus de 35 jours ont été inclus dans la cohorte (ETV 901) et ont reçu une dose quotidienne de 1 mg d'entecavir. Les données, présentées au 58e Congrès annuel de l'association américaine pour l'étude du foie par S. Han et coll., portent sur le suivi à quatre ans et montrent que 91 % des patients gardent une charge virale indétectable (ADN VHB < 300 copies/ml). Autrement dit, comme le soulignent les auteurs, le traitement assure une virosuppression complète, un résultat qui apparaît aujourd'hui d'autant plus important que l'arrêt de la réplication virale et le contrôle parfait de l'infection permettent d'éviter les complications de la maladie hépatique, voire d'espérer la régression des lésions.
http://www.sidanet.asso.fr/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_quotimed.html&page=70

10/11/2007 FRANCHISES MÉDICALES : DES MILITANTS ARRÊTÉS POUR AVOIR DÉNONCÉ LE DISCOURS DE LA MINISTRE DE LA SANTÉ
http://citegay.fr/
Samedi 10 novembre 2007, une vingtaine de militantEs de l'association de malades du sida Act Up-Paris ont zappé le ministère de la Santé. Ils protestent contre l'instauration des franchises médicales prévues par le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2008, dont la discussion débutera le lundi 12 novembre au Sénat.Aux cris de : « franchises médicales, Bachelot coupable » et « malades précaires, malades en colère », les militants d'Act Up-Paris ont maculé de sang l'entrée du ministère avant d'être interpellés par la police. Les passants du quartier se sont intéressés au thème de l'action, une personne a déclaré : « c'est dommage qu'ils soient si peu nombreux, on devrait tous se mobiliser contre ça ». Tous les militants ont été emmenés sans ménagement dans les commissariats des environs où ils sont retenus depuis plusieurs heures.
http://citegay.fr/COMMUNIQUES/ASSOCIATIONS/00/communiques_liste.htm
09/11/2007 LA SANTÉ DES MIGRANTS SÉROPOSITIFS EN PANNE AU ‘PAYS DES DROITS DE L’HOMME’
http://www.irinnews.org
Durcissement » et « régression » font partie des mots qui reviennent le plus souvent dans la bouche des associations travaillant avec les migrants en France, lorsqu’elles évoquent la situation des immigrés séropositifs en situation irrégulière au cours des dernières années dans l’hexagone. En vertu de deux lois promulguées en 1997 et 1998, un immigré en situation irrégulière en France souffrant d’une maladie grave et n’ayant pas d’accès effectif aux soins dans son pays d’origine, ne peut être expulsé et a le droit de recevoir des soins à travers un mécanisme appelé Aide médicale d’Etat (AME), a rappelé l’Observatoire (français) du droit à la santé des étrangers (ODSE). Mais avec le renforcement de la politique française en matière d’immigration, les expulsions d’étrangers en situation irrégulière en France se sont multipliées ces dernières années -conformément aux directives du gouvernement français dont l’objectif est de « reconduire aux frontières » 25 000 personnes en 2007- et ce mouvement n’a pas épargné des migrants infectés au VIH.
http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=75236

09/11/2007 SIDA : À QUAND LA PARITÉ ?
http://citegay.fr

Journée mondiale de lutte contre le sidaSida : à quand la parité ?Manifestation vendredi 30 novembre 18h30Porte Saint-Denis Paris 10ème (M° Strasbourg Saint-Denis)Parce qu'en France, les femmes représentent 42% des nouvelles contaminations [1], il est plus qu'urgent de renforcer la promotion et l'accessibilité des préservatifs masculins et féminins.Parce que dans le monde, 48% des séropositifs sont des séropositives [2], il est inacceptable que la recherche ne s'occupe pas des conséquences du virus et des traitements sur le corps des femmes.Manifestons pour que les femmes ne soient plus les oubliées de l'épidémie.Cette manifestation viendra clore la première journée du colloque interassociatif « Femmes et VIH » qui se tiendra les 30 novembre et 1er décembre 2007 au Théâtre du Gymnase à Paris. Programme et inscriptions : http://www.planning-familial.org/colloque/programme.html
http://citegay.fr/COMMUNIQUES/ASSOCIATIONS/00/communiques_liste.htm

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: sid@presse semaine du17/11/07   Mer 21 Nov - 10:40

Moins de personnes atteintes du Sida dans le monde en 2007, selon l'OMS



Il y a 1 jour
LONDRES - Le nombre de personnes atteintes du virus du Sida dans le monde a chuté cette année de 40 à 33,2 millions, principalement en raison d'une nouvelle méthode de comptage, rapporte mardi l'organisation mondiale de la santé (OMS).
Les estimations précédentes étaient largement gonflées, mais ces nouvelles données montrent toutefois que l'expansion de la pandémie de Sida ralentit. "Pour la première fois, nous assistons à un déclin dans le nombre mondial de morts du Sida", a expliqué le professeur Kevin de Cock, directeur du département Sida de l'OMS.
Mercredi, l'OMS et l'ONUSIDA dévoileront leur rapport annuel sur la situation, après avoir réuni des experts la semaine dernière à Genève afin d'examiner leurs méthodes de collecte des données. Dans leur évaluation, ces experts ont rapporté 2,5 millions de nouvelles contaminations au virus HIV en 2007. Il y a encore quelques années, ce chiffre aurait été d'environ cinq millions.
La majeure partie de la chute dans les chiffres enregistrée cette année est due aux données révisées fournies par plusieurs pays d'Afrique sub-saharienne et l'Inde -qui a réduit de moitié ces estimations cette années, de six à trois millions de malades.
Les précédents chiffres sur la pandémie étaient principalement basés sur les données concernant les femmes enceintes contaminées, ainsi que sur des projections à l'ensemble de la population d'un pays des taux de contamination dans certains groupes dits à risques, comme lex toxicomanes. Selon les responsables de l'OMS, ces chiffres n'étaient pas réellement fiables, alors que la nouvelle méthode incorpore notamment de nouvelles données comme les rapports nationaux en la matière.
Si une baisse est enregistrée, les différences régionales face à la maladie persistent. L'Afrique sub-saharienne reste ainsi l'épicentre de la pandémie, et le Sida y est la première cause de décès. Ailleurs dans le monde, la communauté homosexuelle masculine, les consommateurs de drogues en intraveineuse et les travailleurs du sexe sont les catégories les plus exposées.
source :http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5h6koY-fcHalrXl0IQmkv_jOUfsHw

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sid@presse semaine du17/11/07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine de la presse en lien avec collègue d'HG ?
» Anglais en classe de 4ème, semaine de la presse
» Semaine de la presse
» Semaine de la presse 2017
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: