sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 sperme et vih /surinfection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: sperme et vih /surinfection   Dim 18 Nov - 18:40

Sperme et VIH


Le sperme est à son plus haut niveau de contagiosité environ trois semaines après une contamination, selon une étude publiée dans la revue AIDS. On savait que les individus récemment contaminés étaient très contagieux car la séroconversion provoque une impressionnante montée de la charge virale dans le sang. Cette étude indique aussi que les séropositifs avancés dans la maladie peuvent posséder de très hauts niveaux de VIH dans le sperme. Si une équipe de chercheurs américains a récemment révélé que 9 % seulement des nouvelles infections étaient la conséquence de contaminations par des personnes ayant des primo-infections, cette nouvelle étude a tenté de mieux comprendre à quel moment les personnes séropositives sont les plus contaminantes. Ce programme de suivi, en Caroline du Sud, mais aussi au Malawi, en Afrique du Sud et au Brésil, a permis de déceler de nombreuses personnes récemment contaminées. Une équipe formée de scientifiques de San Francisco, de Caroline du Sud et du Malawi ont ainsi suivi 370 hommes récemment contaminés. La charge virale étudiée dans le sang et dans le sperme a montré qu'elle était à son plus haut niveau 17 jours après l'infection. Les chercheurs insistent sur l'urgence de programmes de prévention orientés spécifiquement vers des personnes récemment contaminées – et leurs partenaires. Enfin, une autre étude américaine, qui a suivi une petite cohorte d'une quarantaine de cas, pense que l'activité sexuelle baisse après la contamination, avec un nombre de partenaires réduits, certains adoptant une période d'abstinence.
Les chercheurs concluent en supposant que le recours au test de dépistage dès l'apparition des symptômes de séroconversion – quand ils sont décelables – peut servir « d'intervention sur les comportements ». DL
================================================

Le deuxième congrès de la transmission du VIH à Washington a révélé les résultats d'une étude menée auprès de treize couples en Zambie. Sur les 26 personnes suivies, trois individus issus de deux couples différents ont été super infectés durant la primo-infection de leurs partenaire, qui avait été causée par des relations sexuelles avec une troisième personne. Dans un de ces couples, la charge virale du patient surinfecté a été multipliée par 10, ce qui a entraîné son décès. Sa partenaire est devenue elle-même surinfectée et sa charge virale a également connu une augmentation dramatique. Les chercheurs ont conclu que la surinfection pourrait être plus fréquente chez les personnes qui ne connaissent pas leur statut sérologique. De nombreux chercheurs européens et américains ont établi des cas de surinfection du VIH ces dernières années. Mais cette fréquence reste incertaine – et sujet de controverse.
source : tetu.com

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sperme et vih /surinfection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sperme
» Le sperme goy, c'est très mauvais
» Don de sperme ou adoption ???
» Reportage Vidéo : La Suisse manque de sperme (28:39 min)
» Et si le sperme rendait les femmes heureuses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: Sida-prévention-
Sauter vers: