sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 ETUDES EN COURS DECEMBRE 07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: ETUDES EN COURS DECEMBRE 07   Lun 31 Déc - 16:48

Etude Nevata : un traitement,sans nucléosides, qui marche

L’étude Nevata comparait l’efficacité et la tolérance d’une trithérapie classique (deux nucléosides + Kaletra) à un traitement sans nucléosides (Viramune + Reyataz renforcé par Norvir), chez des personnes au départ toutes sous trithérapie et avec une charge virale indétectable. Les résultats présentés à Madrid sont particulièrement intéressants
puisque après un an de suivi, 96 % des personnes conservent une charge virale indétectable avec la bithérapie, contre 71 % dans le groupe avec trithérapie. De plus, la combinaison Viramune + Reyataz (avec Norvir)
provoque moins d'augmentation des mauvaises graisses dans le sang. Quant à la qualité de vie, elle semble meilleure pour les personnes sous bithérapie que pour celles sous trithérapie classique

Etude Motivate : intérêt du maraviroc confirmé

L’étude Motivate vise à évaluer l’intérêt du maraviroc (Celsentri), un anti-CCR5 dans la prise en charge de personnes en multi-échecs thérapeutiques.
Les résultats, déjà présentés à six mois, se confirment après un an de suivi : 45 % des personnes ont une charge virale indétectable
contre 20 % pour celles n’ayant pas reçu le maraviroc. Le bénéfice d’un traitement par maraviroc est également constaté pour les personnes ayant une charge virale élevée au démarrage du traitement

Viramune :réduire le risque allergique

Le suivi d’un groupe de plusieurs milliers de personnes a permis de constater que les arrêts de traitement à cause des réactions allergiques
sur la peau avec Viramune (névirapine) étaient plus fréquents lorsque ce médicament était démarré en une prise par jour
(400 mg) plutôt qu'en deux prises par jour2 x 200 mg). Les auteurs de l’étude estiment qu'il est plus raisonnable de commencer à prescrire Viramune en deux prises par jour (à 12 heures d’intervalle), quitte à modifier la fréquence en une prise par jour après quelques semaines de traitement, une fois le risque de réaction allergique passé. Rappelons
tout de même qu'en France, il est recommandé de commencer le traitement par Viramune à demi dose (200 mg/jour) pendant deux semaines puis de passer à la pleine dose (400 mg) en deux fois par jour.

Pour une prise en charge psychologique renforcée !
L'étude Picasso
suit un groupe de 400 personnes séropositives avec une immunité très basse (moins de 100 T4/mm3) traitées par trithérapie
avec anti-protéase depuis 1996. Après dix ans de suivi, 40 % des personnes de ce groupe sont décédées. Beaucoup d'entre
elles sont décédées la première année (1997), souvent des suites de manifestations neurologiques. Cette constatation renforce les
données d’une autre étude présentée à Madrid qui a montré que les médicaments pénétrant dans le cerveau améliorent de
manière importante la survie.
Les autres causes de décès dans l'étude Picasso sont : les maladies opportunistes (toxoplasmose cérébrale, mycobactéries,
cytomégalovirus), les cancers et l'hépatite C.
Ce dont on parle souvent moins, c’est que près de 10 % des personnes sont décédées suite à un suicide. Un chiffre dramatique qui prouve qu'un dépistage de la dépression et une prise en charge globale des personnes
touchées par le VIH/sida sont indispensables.

Invirase, dix ans après sa commercialisation
Les résultats de l’étude Gemini présentée après six mois de suivi se confirment après un an. L’efficacité d’Invirase (saquinavir) renforcé par Norvirchez des personnes prenant un traitement
pour la première fois, est équivalente à celle de Kaletra. Et cela avec moins d’augmentation
des graisses dans le sang. Après dix ans de commercialisation, Invirase renforcée par
Norvir reste une anti-protéase intéressante pour un premier traitement.

Efficacité de Prezista en premier traitement
L’étude Artemis vise à comparer l’efficacité et la tolérance de Prezista (darunavir) en une prise par jour à Kaletra (lopinavir/ritonavir), en une ou deux prises par jour, dans le cadre d’une trithérapie, chez des personnes traitées pour la première fois. Les résultats, après un an de suivi, montrent une efficacité de Prezista supérieure à celle de Kaletra pour les personnes ayant une charge virale élevée au départ (supérieure à 100 000 copies/ml). Prezista provoque moins de problèmes digestifs et d’augmentation des graisses dans le sang.
Des réactions allergiques sur la peau, relevées avec Prezista, sont néanmoins constatées.
Kaletra en deux prises par jour semble devoir être privilégié par rapport à une prise par jour.
Il est mieux toléré, notamment sur le plan digestif, et a plus d’efficacité. Pour des charges virales moins élevées (inférieures à 100 000 copies/ml) Prezista et Kaletra font aussi bien l’un que l’autre.


Viracept de nouveau autorisé en Europe
La Commission européenne a annoncé, après avis de l'Agence européenne du médicament
(EMEA), qu'elle autorisait la reprise de commercialisation de Viracept (nelfinavir) après
son retrait suite à l'alerte sanitaire du 6 juin dernier. La présence d'une substance toxique
(le mésylate d'éthyle) avait été constatée dans des lots du médicament. La mise à disposition
de Viracept “propre” pourrait intervenir en France dans les prochaines semaines.


SOURCE / REMAIDES DEC07


_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: ETUDES EN COURS DECEMBRE 07   Lun 31 Déc - 17:05

AUTRES NEWS :

Biojector 2000 ne sera pas proposé en France
Système de pistolet sans aiguille (à haute pression) pouvant permettre l’injection de médicaments, Biojector 2000 ne sera pas proposé avec Fuzeon en France. En Amérique du Nord, Biojector 2000 est disponible seul.
Il semble pouvoir aider certaines personnes ayant une mauvaise tolérance de Fuzeon, notamment en raison des nodules (boules sous la peau) lorsqu’il est utilisé avec des seringues. Cependant, suite aux résultats de deux essais avec Biojector 2000, et notamment certains cas d’atteintes de nerfs, Roche renonce à associer son médicament, Fuzeon, avec ce système d'injection. En France, on estime qu’environ 1 000 personnes sont traitées par Fuzeon. Les difficultés liées à la prise de Fuzeon peuvent décourager des personnes, et expliquent que des médecins le
prescrivent assez peu. Des recherches approfondies doivent être poursuivies afin de réduire les effets indésirables (douleurs,nodules) liées pour partie au mode d'administrationactuel de Fuzeon : les seringues.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: ETUDES EN COURS DECEMBRE 07   Lun 31 Déc - 17:05

AUTRES NEWS :

Biojector 2000 ne sera pas proposé en France
Système de pistolet sans aiguille (à haute pression) pouvant permettre l’injection de médicaments, Biojector 2000 ne sera pas proposé avec Fuzeon en France. En Amérique du Nord, Biojector 2000 est disponible seul.
Il semble pouvoir aider certaines personnes ayant une mauvaise tolérance de Fuzeon, notamment en raison des nodules (boules sous la peau) lorsqu’il est utilisé avec des seringues. Cependant, suite aux résultats de deux essais avec Biojector 2000, et notamment certains cas d’atteintes de nerfs, Roche renonce à associer son médicament, Fuzeon, avec ce système d'injection. En France, on estime qu’environ 1 000 personnes sont traitées par Fuzeon. Les difficultés liées à la prise de Fuzeon peuvent décourager des personnes, et expliquent que des médecins le
prescrivent assez peu. Des recherches approfondies doivent être poursuivies afin de réduire les effets indésirables (douleurs,nodules) liées pour partie au mode d'administrationactuel de Fuzeon : les seringues.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ETUDES EN COURS DECEMBRE 07   

Revenir en haut Aller en bas
 
ETUDES EN COURS DECEMBRE 07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment préparer pour SMI 1ère année dès maintenant?
» Cours Electrotechnique ??
» site internet de cours de droit L1
» Volume horaire des cours et des stages
» Etudes en Belgique: vos conseils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Trithérapies Fiches techniques et articles-
Sauter vers: