sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA   Lun 21 Jan - 14:56

Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA


Alors qu’en Afrique du sud 29,1 % des femmes enceintes vivent avec le VIH, Monseigneur Hugh Slattery, évêque de Tzaneen, fait la promotion d’un documentaire qu’il a réalisé sur l’épidémie de sida dans son pays. Pour lui, le préservatif ne protège pas du sida. Il constate au contraire que l’Afrique du sud est à la fois un des pays qui connaît la plus forte prévalence du virus au monde et un de ceux qui a le plus fort taux de distribution de préservatif. Il en conclut donc que « plus de préservatifs signifient plus de cas de SIDA et plus de morts ». Mais « il est bien sûr ‘politiquement incorrect', aussi bien ici que dans le monde occidental, d'envisager l'éventualité que le préservatif puisse en réalité alimenter cette maladie mortelle au lieu de la freiner », ajoute-t-il. Il ne s’arrête pas là. Le documentaire explique que la propagation du sida dans le pays est essentiellement due à trois facteurs : un manque de suivi des jeunes de la part des parents, une politique non adaptée et l'influence de groupes d'intérêt externes. Par « l’influence de groupes d’intérêt externes », il désigne bien sûr l’industrie du préservatif, mais aussi les ONG favorisant l'éducation à la prévention des MST ou les droits des femmes, comme l’avortement. Ce qui n’est pas sans rappeler les récentes attaques de Benoît XVI contre ces mêmes ONG coupable de défendre le droit à l’avortement et le contrôle des naissances. Ce premier documentaire d’une série de trois films, qui a remporté le grand prix du 22e festival international multimédia catholique « Niepokalanow 2007 », a pour ambition de révéler la vérité sur le sida aux Africains du sud. Comme le déclare Slattery, « il y a (en Afrique du sud) une croyance largement répandue selon laquelle les personnes qui meurent du SIDA ont été ensorcelées ». Mais plutôt que de contribuer à l’éducation à la prévention, il préfère mettre en cause la démocratie (« La transition à la démocratie dans ce pays a apporté la liberté, mais il y a eu un prix à payer, spécialement au niveau des jeunes. ») et les droits de l’homme (« On a promu de manière agressive une culture des droits de l'homme pour tous, y compris pour les enfants. Les parents ont l'impression de n'avoir plus aucune autorité sur leurs enfants et les laissent faire ce qu'ils veulent. »).
Au contraire de Desmond Tutu, prix nobel de la paix en 1984 et fondateur de la Desmond Tutu HIV/Aids Foundation luttant pour l'accès aux traitements anti-rétroviraux et pour le préservatif, Hugh Slattery se rapproche des politiques gouvernementales oscillant entre déni et désinformation. En effet, si Thabo Mbeki, le président d’Afrique du sud, a pu être applaudi par les militants de la lutte contre le sida pour avoir défendu la production de médicaments génériques moins coûteux par les pays les moins fortunés et remporté le procès entrepris par des sociétés pharmaceutiques multinationales en avril 2001, il a aussi été sévèrement critiqué par une personnalité comme Desmond Tutu pour avoir par exemple demandé en 2000 la création d’un groupe de recherche remettant en cause le lien entre VIH et sida. Si des avancées sur le terrain de la prise en charge de l’épidémie ont été réalisées par l'ex-vice-ministre de la santé Nozizwe Madlala-Routledge, notamment sur le terrain de la prévention et de l’accès aux traitements, son limogeage en août 2007 peut être interprété comme un retour aux positions antérieurs de sa ministre de tutelle. Manto Tshabalala-Msimang, ministre de la Santé depuis décembre 2000, est en effet hostile aux anti-rétroviraux et propose la consommation de fruits et légumes pour lutter contre le virus. Avec l’élection en décembre 2007 de Jacob Zuma à la présidence de l’ANC, et donc sa probable élection à la présidence de l’Afrique du sud en 2009, la situation du sida en Afrique du sud ne devrait pas connaître d’amélioration. Chrétien entaché par de nombreux scandales financiers, Zuma a été accusé en 2006 du viol d’une jeune femme séropositive. Relaxé, il a néanmoins affirmé s’être protégé d’une possible contamination en ayant pris « une douche complète ».
Alexandre Lassalle
Revenir en haut Aller en bas
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA   Lun 21 Jan - 17:24

Quand l'obscurantisme reprend du poil de la bête !!

Cela fait froid dans le dos..... mais je le crains doit en rassurer plus d'un.......... le coup de la punition divine , je crois qu'on l'a dejà fait par chez nous ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marko



Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 53
Localisation : Tarbes
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : pas intéréssé !
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Lamentable , triste et honteux à la fois ...   Ven 1 Fév - 16:16

Je ne sais pas quoi dire , mais je suis obligé de réagir ... même si j'ai dit ce que j'en pensais dans le titre de ma réponse !!

L'église ne devrait pas s'ingérér dans la lutte contre le sida ( entres autres ) mais là !!! ...jusqu'à maintenant ils font , et ont fait , plus que de mal que de bien !

Il devrait y avoir un organisme mondial qui s'occupe de ce problème partout dans le monde et qui délivrerait les mêmes soins partout et a tous ceux qui en ont besoin et peu importe le coût !!
Celà peut paraitre une utopie je sais bien mais pourquoi pas ...
Les fonds ils sont là ,mais utilisés à des fins plus lucratives par " des enfoirés " ( passez moi l'expréssion ) qui se remplissent les poches au détriments des malades !
Les fabricants de traitements devraient se sucrer beaucoup moins ...et arrêter de dire que les médicaments coutent cher ... ON DEVRAIT LES OBLIGER ...c'est une affaire de santé publique , pas une affaire de pognon !!!

Et l'église avec sa fortune collossale ferait bien de donner l'exemple et de vider un peu les caisses du vatican pour aider les malades DU MONDE ENTIER !

Et si manger des fruits et des légumes pouvait nous aider on serait tous devenus végétariens , et la vie serait belle ...
Et des dire que les gens qui disent ça ont un pouvoir de décideurs dans des pays , qui plus est défavorisés et aussi mal informés ....ça fait vraiment froid dans le dos !!
Et ça fout en rogne ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA   Ven 1 Fév - 19:12

Ben oui c'est comme quand tu te maries religieusement à l'eglise ya un mec qui est sensé avoir été abstinent toute sa vie et qui vient te donner des leçons sur le couple.

Il ne suffit pas d'avoir des presos encore faut il les utiliser.

La santé est devenue une affaire de fric marko faut pas se leurrer. les franchises ont fait rentrer la france aussi la dedans.
Ya vraiment des mecs qu'il faudrait flinguer, par souci de santé publique pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA   Ven 1 Fév - 21:23

j'avais écris une réponse vis à vis du sujet actuel mais n'étant pas objectif en ce qui concerne les sujets religieux et surtout vis à vis de ...........XVI et ces clowns j'ai préféré ne pas la poster étant donné que mon opinon s'avére trés virulent....

quoi qu'il en soit je dirais que chacun dois rester à sa place la religion ne devrait pas s'occuper de politique mais plutot de faire en sorte de réunir les peuples, les minorités, car c'est la vie qui importe le plus.

quand les mots, les discours, les phrases, poussent les peuples à crever comme des rats dans un canivaux je m'inquiéte qu'attendent les gens pour réagir.

la croyance je dis oui, la foi j'adhére aussi, mais ne tombons pas dans le faschisme dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
sayda

avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 53
Localisation : grenoble
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : celib
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: quand l'Eglise compte les pas perdus   Dim 3 Fév - 22:37

en prévention, peut etre bien qu'avant de crever j'aimerais être pardonnéee voire sanctifiée (lol) la religion en soins paliatifs intensifs je dis oui.....Le pape avait dit non au préservatif oui à l'abstinence et ça n'a pas marché ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Afrique du Sud : quand l’Eglise lutte contre le SIDA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les nouvelles affiches pour lutter contre le sida sont à vomir !
» Un buffle lutte contre le braconnage en Afrique du Sud
» Associations de lutte contre l'illettrisme
» Le plan de lutte contre les addictions
» Lutte contre les phénomènes sectaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: