sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Bilans réguliers de surveillance : IST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bilans réguliers de surveillance : IST   Mar 5 Fév - 21:25

Bilans réguliers de surveillance : infections sexuellement transmissibles http://www.invs.sante.fr

Les infections à Neisseria gonorrhoeae en France en 2006 : progression importante chez les femmes et augmentation persistante des résistances à la ciprofloxacine Un nombre de diagnostics de lymphogranulomatoses vénériennes rectales encore élevé en 2006 en France ? Surveillance de la syphilis en France, 2000-2006 : recrudescence des diagnostics en 2006 Augmentation des diagnostics d’infections à Chlamydia trachomatis en France : analyse des données Rénachla de 2003 à 2006 Recherche de la présence en France du variant suédois de Chlamydia trachomatis en 2007

http://www.invs.sante.fr/display/?doc=beh/2008/05_06/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilans réguliers de surveillance : IST   Mar 5 Fév - 21:30

Les infections sexuellement transmissibles progressent en France

Les infections sexuellement transmissibles (IST) - gonococcies (blennorragies), syphilis et infections dues aux chlamydiae - sont en augmentation en France, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (InVS), publié mardi 5 février. Les spécialistes craignent que la résurgence des IST (plus connues sous le nom de MST) témoigne d'une augmentation des prises de risques, avec un danger accru de transmission du VIH (virus du sida). Quasiment disparue, la syphilis avait fait sa réapparition fin 2000 à Paris. Cette résurgence avait alors conduit l'InVS à créer un dispositif de surveillance volontaire. Quatre-vingt neuf sites ont participé à la surveillance et ont détecté 2 061 cas de syphilis entre 2000 et 2006. Mais si ce chiffre était en diminution en 2005, le nombre de cas a de nouveau augmenté en 2006 (455 cas contre 339). Dans un contexte de diversification des IST, il faut renforcer les campagnes d'information et d'incitation au dépistage de la syphilis, selon le BEH. Si l'augmentation des IST touche particulièrement les hommes, les infections féminines liées aux gonocoques sont "en nette progression", avec "une augmentation d'un facteur 3 entre 2005 et 2006". Pour le BEH, ces données "suggèrent une accélération de la transmission au sein de la population hétérosexuelle". Autre IST en hausse, sans doute en partie en raison d'un meilleur diagnostic : les lymphogranulomatoses vénériennes rectales (LGV) dont l'agent infectieux est Chlamydia trachomatis. Cette forme de l'infection, qui a émergé en France et dans les autres pays européens en 2003, touche particulièrement les homosexuels. Chez la femme, l'infection causée par C.trachomatis est également l'infection sexuellement transmissible bactérienne la plus fréquente. En l'absence de traitement, elle peut avoir des complications graves (grossesse extra-utérine, stérilité).

http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/02/05/les-infections-sexuellement-transmissibles-progressent-en-france_1007461_0.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Bilans réguliers de surveillance : IST
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les verbes réguliers
» bilans d'entrée
» GFC 2009 : Saisie des bilans d 'entrée
» [Anglais]Pour rigoler un peu: Comment apprendre les verbes irréguliers de façon ludique?
» Didacticiel GFC - Reprise des bilans d'entrée 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: