sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Traitement anti-VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Traitement anti-VIH   Dim 10 Fév - 15:43

Traitement anti-VIH

Efficacité¦ du traitement de deuxiéme ligne
L'amélioration des médicaments et des soins signifie que le traitement de deuxiéme ligne a désormais une bonne chance de contrôler la charge virale à long terme
Les chercheurs ont regroupé les informations de 22 études de cohorte du monde entier.
Cette analyse montre que peu de temps après l'arrivé des traitements antirétroviraux puissants dans les années 1996-97, l'incidence d'échec virologique pendant le traitement de deuxiéme ligne était de 114 cas sur 100 personnes /ans. Ce chiffre est tombé à 42 cas par 100 personnes /ans en 2000-2001. Des 2004 à 2005, le taux d'échec du traitement de deuxiéme ligne avait chuté à 15 cas seulement par 100 personne /ans.
Cependant, malgré les progrés réalisés dans le contrôle de la charge virale grace au, les chercheurs ont trouvé que le risque de décés chez les patients dont le traitement de deuxiéme ligne avait échoué est resté le même entre 1996 et 2005.

Le traitement anti-VIH marche bien dans les pays en voie de développement

Les études conduites dans les pays aux ressources limitées ont montrés que le traitement anti-VIH améliore le systéme immunitaire des patients traités et conduit à une chute significative de la mortalité.
Les études montrent que les programmes de traitements antirétroviraux avaient un trés haut niveau de rétention des patients plus de 90% après douze mois dans une étude rwandaise.
Le taux de CD4 des patients traités aux antirétroviraux dans le cadre de l'étude rwandaise s¡¯est bien amélioré, et une autre étude, au KwaZulu-Natal a montrée que la mortalité a chutée de plus de 20% parmi les patients sous traitement anti-VIH.
Des analyses d'études conduites en Afrique du Sud, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-est ont montrés que les patients sous traitement anti-VIH continuaient d'avoir des augmentations du taux de CD4 jusqu'à cinq ans après avoir commencé le traitement.

Les comprimés de Kaletra à prendre une fois par jour sont aussi sûrs et efficaces que les doses à prendre deux fois par jour

La formule en comprimé de l'inhibiteur de protéase Kaletra (lopinavir/ritonavir) marche aussi bien, que ce soit en posologie d'une fois par jour ou de deux fois par jour.
Après un an de traitement, les patients prenant du Kaletra en comprimés (lopinavir 800mg/ritonavir 200mg) une fois par jour étaient tout aussi susceptibles d'avoir une que les patients qui prenaient les comprimés deux fois par jour (deux doses de lopinavir 400mg/ritonavir 100mg). Kaletra avant pris avec du Truvada(nofovir]Truvada nofovir[/url] et FTC).
Les patients prenant du Kaletra en comprimés une fois ou deux fois par jour ont eu des augmentations similaires du taux de cellules CD4. La prise du médicament une fois par jour n'a pas augmenté les risques
Revenir en haut Aller en bas
 
Traitement anti-VIH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traitement anti-angiogéniques. ETD 5 et autres.
» ANTI REFLUX????????
» anti TNFalpha : qui, quoi, comment ???
» Mise sous anti-TNF : quelles règles ? quels recours ?
» Bilan avant traitement anti tnf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: