sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Testostérone et VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Testostérone et VIH   Dim 22 Juin - 23:10

http://sidamis.net/revues-de-presse-f24/revue-de-presse-web-20-juin-2008-t2083.htm


Il semblerait que nombre de séropositifs soient atteint du Syndrome de Déficit en Testostérone, or ceci pourrait expliquer beaucoup de problèmes que nous sommes nombreux à connaître : libido en berne, qualité d’éveil, de mémoire,…

Y en a-t-il qui auraient connu un suivi hormonal lié à leur séropositivité et si oui ont-ils/elles aussi eut un traitement hormonal et ce avec quels résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Lun 23 Juin - 12:52

Question intéressante cali, mais si j'ai bonne mémoire j'avais fait il y a 2 ans un sondage ou absolument personne n'avait rien à déplorer en termes de baisse de libido à part moi (j'étais sous subutex et de toute façon ma dose de testostérone ::lool:: )...
Quid de tout ca,
plusieurs facteurs :
- l'age , les estimations médicales estiment que nous avons une 'avance' d'environ 15 ans de plus que notre age identitaire avec le vih
- les traitements qui sont loin d'optimiser les choses tant au niveau hormonal, qu'au niveau appréciation des nouvelles donnes corporelles avec eux.
_ le vih lui même ?

De 2 choses l'une soit il est trop difficile pour les personnes et leur ego de parler de ceS 'faiblesses', ce qui peut etre compréhensible mais ne fait pas avancer le schmilblik de la reflexion et du partage la dessus , soit les rapports médicaux disent nimporte quoi ...J'opte pour la 1ere solution.

Rolling Eyes bisous bisous bisous bisous

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Mer 25 Juin - 0:01

Peut-être as-tu raison quand tu soupçonnes nos égo de mettre un véto sur l'évocation de certains problèmes Maya, cependant si je crois cela plausible pour ce qui est de la libido (j'ai l'impression que c'est de pire en pire en ce qui me concerne) je ne pense pas que cela concerne aussi des problèmes tels qu'une altération de la mémoire ou de la qualité d'éveil. Mais peut-être que ces derniers problèmes ne peuvent être mis en évidence que dan des situations particulières (études par exemple).

La question est relancée (soyons patients): quelqu'un a-t-il suivi un traitement hormonal dans le cadre de son suivi VIH?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sayda

avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 53
Localisation : grenoble
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : celib
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Mer 25 Juin - 22:52

la testostérone délivrée sous forme de patch, gel ou piqûres permet de pallier un taux sanguin de testostérone trop bas pour nous les femmes! projets Stere one
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emmanuel



Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 53
Localisation : europe
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Ven 27 Juin - 20:40

Après trois années de problème érectile et de remises en question. J'ai parlé à mon médecin. On a fait un bilan hormonal et mon taux de testostérone et testostérone libre était déficitaire ainsi que la DHEA.
J'ai démarré un traitement par injection toutes les trois semaines et ça fonctionnais pas terrible mais j'ai sentis une amélioration légère sur le plan du tonus physique et vigueur sexuelle.
J'ai trouvé un tout nouveau produit injectable toutes les 10 à 14 semaines ça fonctionne mieux encore. Le seul problème et le coût plus de 100 € non remboursé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calimero

avatar

Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 51
Localisation : Lutèce
sexualité : hétérosexuel
célib. ou en couple ? : seul dans son poulailler
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Lun 30 Juin - 0:41

Merci pour ce témoignage Emmanuel.

J'y vois une matière à espérer si nous pouvons suspecter le déficit en testostérone
d'être à l'origine de pas mal de nos maux secondaires (avoir un problème par exemple de libibo ce n'est pas rien mais cela reste secondaire par rapport au problème de simple survie que nous connaissions il y a encore 12 ans).

Ce traitement coûte 100€, est-ce 100€ toutes les 14 semaines, c'est-à-dire 300€ par an?

Le médecin qui t'a fait faire un bilan hormonal était-il ton sidologue, ton médecin généraliste ou un spécialiste des traitements hormonaux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emmanuel



Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 53
Localisation : europe
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Ven 11 Juil - 0:19

Ce traitement coute 400 € / an. Une substance fortement huileuse qui libère doucement la testostérone dans le muscle. J'ai vu un sidologue et un urologue.
Les hormones jouent aussi et avant tout un rôle important dans le tonus et la musculation.

C'est à ma demande après ma plainte d'insuffisance qui devait être fonctionnel puisque avec l'aide du viagra ça fonctionnait très bien. Qu'on a découvert le déficite hormonal. (Sans hormone du tout le viagra n'est d'aucune utilité je pense).
De nombreux éléments peuvent affecter la libido et ou l'impuissance (la perte de confiance en soi, la cigarette, l'alcool, la drogue, certains antidepresseur, les ARV ...) Je conseille vivement à chacun de parler à son medecin si des troubles de libido persitant surviennes.

J'ai connu la peur d'une fin proche quand j'ai été dépisté. C'est pas une raison pour ne pas avoir le droit d'espérer en une vie 'proche' de la normale.

J'ai aussi lu sur un forum anglais que des femmes était ménoposées parfois à partir de 34 ans.
J'aimerais avoir des témoignages si c'est arrivé à quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sayda

avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 53
Localisation : grenoble
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : celib
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   Ven 11 Juil - 12:57

bonjour emmanuel
à 43 ans je suis ménopausée, ma maman l'a été à 52 ans voilà! est ce à cause du vih? je ne sais pas,de plus les hormones pour nous progestérones sont parait il contre indiquées pour les femmes seropositives, je n'en sais pas plus mais ça me gonfle! sans parler des kilos pris, des sueurs nocturnes et troubles de l'humeur.
bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasimir



Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 51
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: La pastèque aussi bonne que le viagra   Sam 12 Juil - 15:15

vaisseaux, le même effet donné
par le Viagra. La différence entre le viagra et l’arginine
amené par la pastèque est la localisation de l’effet.
Les effets de la pastèque sont plus répartis sur
l’ensemble du corps. La bonne nouvelle de la pastèque est le
peu d’effets secondaires, la mauvaise nouvelle est qu’il faut en
manger beaucoup au risque de prendre une indigestion.






http://www.sur-la-toile.com/article-5709-La-pasteque,-aussi-bonne-que-le-Viagra-.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Testostérone et VIH   

Revenir en haut Aller en bas
 
Testostérone et VIH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La testostérone stimule aussi l'honnêteté
» SEP et Testostérone.
» Niveau de testostérone pour les hommes
» Question aux klinefelter sous complément/traitement Testostérone
» résultats pds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-santé-
Sauter vers: