sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Transplantation hépatique chez les patients infectés par le

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Transplantation hépatique chez les patients infectés par le   Ven 18 Juil - 15:25

Transplantation hépatique chez les patients infectés par le VIHTransplantation hépatique chez les patients infectés par le VIH


Rédigé le 17 juillet 2008


La transplantation hépatique (TH), traitement de la cirrhose décompensée obéit à des indications strictes. Jusqu’à présent, les patients infectés par le VIH étaient exclus par principe de la transplantation mais les progrès dans la prise en charge permettent de remettre en cause cet algorithme.


Une étude publiée dans la revue "Médecine et Maladies Infectieuses" décrit les aspects cliniques, biologiques et immunovirologiques d’une cohorte de transplantés hépatiques infectés par le VIH de l’hôpital Paul Brousse de Villejuif en France.


JPG - 36.2 ko


De décembre 1999 à février 2008, 82 patients ont été transplantés. L’inscription sur la liste d’attente en vue d’une transplantation hépatique imposait :
- une charge virale VIH inférieure à 50 copies par ml ;
- un taux de lymphocytes CD4 supérieur à 150 par ml ;
- l’absence d’antécédent d’infection opportuniste.


Tous les patients ont reçu un traitement immunosuppresseur selon les recommendations en vigueur dans le cadre de la transplantation hépatique. Le traitement antirétroviral et la prophylaxie des infections opportunistes ont été réalisés conformément à un protocole local.


Au moment de la transplantation, l’âge moyen des patients était de 44 ans (29-63). Les causes ayant conduit à cette indication de transplantation hépatique étaient : 2 hépatites fulminantes, 3 hyperplasies nodulaires régénératives, 1 hémochromatose, 14 cirrhoses virales B et 63 cirrhoses virales C.


Après intervention, la survie à 2 ans était de 78 % et à 5 ans de 73 %. Quatre infections opportunistes ont été diagnostiquées, dont 2 candidoses œsophagiennes et 2 primo-infections à cytomégalovirus. La charge virale n’a jamais été détectable.


Après transplantation hépatique, la rechute de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) était constatée systématiquement si la PCR en amont était positive, imposant un traitement anti-VHC chez 23 des 63 patients coinfectés (36 %). Une insuffisance rénale a été notée 26 fois (31,3 %) et un diabète 6 fois (7,3 %).


Les auteurs de cette étude concluent que la transplantation hépatique est réalisable chez les patients infectés par le VIH, moyennant un respect des critères de sélection stricts, une discipline des patients et une prise en charge multidisciplinaire.


Dans la presse scientifique : Transplantation hépatique chez le patient infecté par le VIH : expérience chez 82 patients E. Teicher, J. Duclos Vallée, P. Vaghefi, F. Chiappini, C. Duval, B. Wyplosz, D. Samuel and et al Médecine et Maladies Infectieuses Volume 38, Supplement 2, June 2008, Page S110 9es Journées Nationales d’Infectiologie





Source:http://femmesida.veille.inist.fr/spip.php?article648

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Transplantation hépatique chez les patients infectés par le
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réponse au lithium chez les patients bipolaires.
» Diététicienne à domicile
» Les bénéfices de la VNI au long cours chez les patients BPCO
» Moins de comorbidités chez les patients SEP
» Crise chez mes beaux parents :-(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-santé-
Sauter vers: