sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 dépression the end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mayaa
Invité



MessageSujet: dépression the end   Ven 16 Déc - 9:20

Je ne me réveille plus triste et sans énergie aucune pour affronter ma journée...La lumière est revenue sans que je sache pourquoi et comment.
Il ne s'est rien passé dans ma vie qui justifie une différence. Cela dit après 6 mois de noir j'apprécie le sunny .
Le subutex est toujours au programme des réjouissances mais j'ai baissé le dosage de moitié.
Mon psy me dit de ne pas chercher à comprendre, d'avancer...Voila bien une phrase que je déteste : ne cherche pas à comprendre!
Je suis du genre à tout vouloir expliquer, je crois que tout a un sens et une raison d 'être. On sait à peu près d'ou vient une dépression surtout quand elle est du genre chronique, mais pourquoi elle disparait ça c autre chose... 🎅
Revenir en haut Aller en bas
mario07



Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 52
Localisation : 07 ardeche
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : pas
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: dépression the end   Ven 16 Déc - 10:49

kikoo maya ne cherche pas a comprendre prend profites ava,ce a ton rytme et tu verras que le comment du purquoi arrive tout seul, y a pas tout qui s'explique dans la vie, des fois faut faire confiance et ecouter son corp et son instinct sans savoir pourquoi, sub , metha et autre substitution, ne sont que le dessert dont nous devrions etre privé pendant des annees , le temps de recuperer notre physique et psy chique que nous avions avant de commencer la les drogues, dix ans de defonce , c'est dix ans d' abstinence ou de substitution, je le comprend , mais l'accepte pas forcement, chacun son rythme, ce sont de longues blessures a cicatriser, ce qui nous empeche pas d"avoir la peche l'espoir et l'amour en nous a prendre ou a partager, bonne continuation, a tres bientot bises sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munny

avatar

Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 52
Localisation : Aveyron
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : celib.
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: dépression the end   Ven 16 Déc - 11:19

Salut maya,
ça me fait très plaisir qu'après tout ses mois de souffrance, finalement tu vis des moments de bien-être. Un humble conseil ne te complique pas l'existence en voulant chercher des réponses, mais prends plaisir a vivre ce sunny qui est en toi en ce moment. Pourquoi vouloir se compliquer l'existence quand finalement on est bien avec soi-meme. Chaque chose a son temps, "jouis" de ce moment de bien-être a n'en plus vouloir sunny
Bizz

_________________
Demain, c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grenadine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 59
Localisation : ile de france
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : seule
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: dépression the end   Ven 16 Déc - 22:29

Coucou Maya ;
ce que je pense a déjà été dit plus haut... Je rajoute juste que je suis super contente pour toi.
Gros bisoux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: dépression the end   Sam 17 Déc - 2:40

Ca fait plaisir à lire Maya.
J'en profite pour dire que j'apprécie ton travail, l'esprit du site
Ce que tu écris et fait pour ce lieu d'échange.
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayaa
Invité



MessageSujet: Re: dépression the end   Lun 19 Déc - 10:35

Merci a tous, c bon de vous savoir autour.
Revenir en haut Aller en bas
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: dépression the end   Sam 25 Nov - 15:54

Le répit fut de courte durée, la dépression est revenue en force.
Je n'ai plus envie de rien sauf que cette souffrance cesse.
Il y a honte à parler de sa dépression quand d'autres souffrent dans leur chair, indécence à avoir envie de mourir quand d'autre se battent pour vivre.
Mais c'est ainsi, le "jeu "est bien mal réparti…
La panoplie médicamenteuse ne soulage plus, les matins sont larmes, les jours sans fin, il n'y a plus d' étincelle dans cette vie, plus d’envie, plus de désir, plus de rien.
On s’isole, consciemment, on se coupe de tout et de tous.
L’envie de disparaître tenaille.
Difficile d'expliquer.
Suis je la seule à souffrir de dépression?.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry



Masculin
Nombre de messages : 350
Age : 51
Localisation : Clichy
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : Divorcé
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: dépression the end   Sam 25 Nov - 18:00

Bonjour Maya,

Non tu n'es pas la seule, la séropositivité est trés trés lourde à supporter pour nous tous qui sommes en sursis de la vie.
C'est difficile à gérer, mais je suis sur que tu vas rebondir car tu es une battante, continuer à nous prodiguer tes conseils, continuer à nous informer des progrés de la science pour que continue de vivre en toi et en nous cette petite lueur d'espoir qui nous fait tenir.
Sans espoir, la vie n'est rien, tu n'as de cesse de remonter le moral à tous le monde, je suis qu'un jour, la solution sera trouvée et que nous serons toutes et tous encore là pour le voir, tu sais que nous sommes là Maya, c'est le but de ce site, relever l'autre quand le moral commence à flancher.
Bon courage à toi ma petite abeille, continue de nous informer dans la ruche sidamis comme tu le fais si bien.
Amicalement
Thierry smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dépression the end   Dim 26 Nov - 13:39

Même si de nombreux séropos connaissent des périodes de dépression, je ne crois que ta souffrance se limite à cet état sérologique Maya. A mon avis le vih n'a été qu'un élément supplémentaire. Un de plus. Un de trop ?
Tu connais, hélas, par coeur le processus , tu as parcouru tant de fois ce chemin.... Ce doit être terrible d'être à ce point lucide sur sa douleur, de gratter et regratter sur tout ce qui fait mal.
Je n'ai connu que de brefs moments de dépression, plutôt de la déprime d'ailleurs, une sorte d'asthénie mélancolique et masochiste à la fois, aussi je ne peux qu'imaginer les périodes que tu traverses.
Tu as souvent sombré petite abeille, mais tu as toujours surnagé.
Une fois de plus tu y arriveras.
Insubmersible....
Revenir en haut Aller en bas
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: depression   Dim 26 Nov - 17:35

Non , tu as raison Valou , ce n’est pas lié qu’ à ma sérologie puisque je faisais ma 1ère TS à 15 ans avant donc de me savoir séropo : j’ai une pathologie , un trouble de la personnalité dit « borderline » , qui m’expose plus que d’autres aux dépressions .
La séropositivité a juste en effet aggravé mes troubles psychiques .
Il n’est pas anodin que j’ai cherché l’apaisement dans les produits très jeune.
Lucide ? Jusqu’où peut on être lucide sur soi-même: je sais être manipulée par mes névroses, voir en ce moment à travers le prisme de la dépression ...
Ces épisodes dépressifs s’avèrent prendre de plus en plus de place avec le temps et les difficultés de vie, ça devient donc de plus en plus difficile à affronter puisque les créneaux d’apaisement sont rares et brefs ces dernières années.
Il arrive que le poids des souffrances soit plus lourd que celui des ressources qui permettent d'y faire face.
sos

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
izeline

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 65
Localisation : caen
sexualité : femme
célib. ou en couple ? : 53
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: depression the end !!   Dim 26 Nov - 19:58

Eh ! oui Maya cela arrive " que le poids des souffrances soit plus lourd que celui des ressources qui permettent d'y faire face".

Cela arrive que notre energie soit épuisée, que l'on se sente bien en dessous du niveau de la mer. Et puis arrive, le plus souvent, que quand on a touché le fond, ben tout simplement on remonte, sans trop savoir pour qui pour quoi.

En attendant ce petit matin où le soleil veut bien nous faire un clin d'oeil, je crois qu'il faut s'efforcer de s'aimer mieux. se faire de petits plaisir, se choyer....et surtout se REPOSER pour se refaire une belle petite energie toute neuve. Cela ne change pas le fond mais ça aide bien quand même.

Je ne te connais pas Maya mais je te lis règulierement et que je crois que tu as plein de bonnes raison de t'aimer, car tu es quelqu'un de bien.

Et puis :
"Votre joie et votre tritesse démasquée, et votre rire fuse du même puits que vos lames remplissaient.
Quand vous ètes joyeux, regardez au fond de votre coeur et vous remarquerez que c'est seulement ce qui vous a déjà donné de la tristesse qui vous cause de la joie.
Quand vous ètes tristes regardez à nouveau en votre coeur et en vérité vous verrez que vous pleurez sur ce qui fût votre plaisir"
K GIBRAN

Repose toi bien et gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dépression the end   

Revenir en haut Aller en bas
 
dépression the end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Millepertuis contre la dépression
» Anxiété ou dépression?... Ou les 2 ?
» Les églises d`orient sous la pression de l`islam radical
» L'Ennui ou la dépression spirituelle (l'acédie)...
» Je fais une dépression et ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-santé-
Sauter vers: