sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Prévention du sida à Paris : les homo sont-ils prioritaires?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mayaa
Invité



MessageSujet: Prévention du sida à Paris : les homo sont-ils prioritaires?   Jeu 27 Avr - 18:52

"Mardi dernier, nous avions appris par voie de presse la reconnaissance d’une « plate- forme interassociative sur la prévention » à la mairie de Paris avec pour objectif « d’être un espace de réflexion et d’élaboration d’un consensus associatif sur la prévention du VIH/ sida, des IST et des hépatites » (1).
Prévention du sida à Paris : les homosexuels sont-ils prioritaires ?

Si la réunion a effectivement eu lieu dans une salle de la mairie de Paris, la mairie de Paris n’y était pour rien et a répondu clairement qu’elle n’adhère pas au choix fait par les animateurs de cette plate-forme d’orienter « les premières actions... en priorité vers les populations gays ».

C’est par l’intermédiaire d’Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, qu’une salle de la mairie a été réservée. Mais elle aurait agie au nom du CRIPS (2), dont elle est la présidente, et non pas dans le cadre de ses fonctions municipales.

Pourquoi les acteurs de cette « plateforme » ont-ils insisté sur le lieu de leur réunion (le citant dans leur communiqué de presse), si la Mairie n’avait aucun rôle dans son officialisation ?

Comment Anne Hidalgo, qui déclarait « les migrants sont les premières victimes du VIH » (3) peut-elle soutenir une initiative qui déclare publiquement que les gays sont prioritaires, devant les autres populations concernées par le VIH ?

Pourquoi les instances de la mairie chargées de la prévention du sida n’ont-elles pas été informées de la tenue de cette réunion ?

Il est urgent de fédérer et développer les actions de prévention pour répondre aux besoins de toutes les personnes qui n’ont pas les moyens matériels ou sociaux pour se protéger.

Si la Mairie de Paris a immédiatement répondu à nos interrogations, les animateurs de la plateforme semblent, pour l’instant, refuser le débat.

En effet, Hervé Baudoin, coordinateur de la plateforme et responsable des actions de prévention en direction des gays à Sida Info Service, a décliné notre invitation à venir s’expliquer : « Le moment venu, nous concrétiserons cet élargissement [aux populations non-prioritaires (sic)] dans le développement de la plate-forme. C’est pourquoi nous ne donnerons pas suite dans l’immédiat à votre demande d’émission de radio et reviendront vers vous en temps voulu. »

En 2004, une découverte de séropositivité sur 3 (32%) concerne une personne issue de l’immigration, et en Ile-de-France, c’est même une découverte sur deux. Ces pourcentages sont stables entre 2003 et 2004.

Jusqu’à quand faudra-t-il attendre pour que les messieurs qui animent la plateforme reconnaissent que le temps est venu pour se préoccuper de la santé de toutes les populations, pour en finir avec le sectarisme et la discrimination dans la lutte contre le sida ?

(2) Le CRIPS est le Centre régional pour l’information et la prévention du sida, financé par le Conseil régional d’Ile-de-France. Sur l’histoire de l’engagement du CRIPS sur la question des immigrés dans la lutte contre le sida, lire Le CRIPS et les malades immigrés : de la tergiversation à la déclaration de l’état d’urgence (1990-1998)."

(3) Lire et écouter Anne Hidalgo : « les personnes migrantes sont les premières victimes du VIH ». Le CRIPS justifie de sa participation à la plateforme, en insistant sur le fait que l’association mène d’autres projets avec des associations de « migrants », et nie tout sectarisme ou discrimination.

ecouter l'emission : http://www.survivreausida.net/a6992

SOURCE / SURVIVRE AU SIDA
Revenir en haut Aller en bas
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: Prévention du sida à Paris : les homo sont-ils prioritaires?   Ven 28 Avr - 19:06

Cet article me semble bien étrange, je lis régulièrement les news du CRIPS, je parcours chaque semaine les diverses manifestations proposées et dire que la plateforme joue de sectarisme et de descrimination en matière de lutte contre le sida me semble injustifiée. Qu'il y est eu cafouillage au niveau organisationnel, c'est fort probable, mais n'allons pas encore polémiquer sur ce qui n'existe pas. Le crips fait un travail formidable et nulle catégorie n'est favorisée. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
 
Prévention du sida à Paris : les homo sont-ils prioritaires?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Refuser les HS et laisser un service de 3h à un TZR ?
» dites merci au champignon de paris
» Quand sont prévus les résultats???
» Les Archives de Paris sont en Ligne.
» L’abbé Guy Pagès gêne l’évêché de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: