sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lesnoop
Invité



MessageSujet: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   Sam 20 Mai - 18:52

" Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles"
Quelle est l'histoire la plus loufoque que vous avez vécue ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   Sam 20 Mai - 21:57

Puisque personne n’ose alors je me lance. C était au mois d’août 1997, un lundi soir précisément. Toujours avec mon acolyte de l’époque Delphine, nous décidâmes après avoir bu quelques bières ( une bonne dizaine chacun ) de nous rendre à la Soirée Disco du Queen. Il devait être minuit quand nous commençâmes à nous looker. Je me rappellerais toujours, elle s’était juste vêtu d’ un ensemble petit bateau orange et s’était chaussée d’espadrilles à talons compensés. Certes il faisait chaud, mais je lui indiquais que c’était très léger. Têtue de toute façon, elle ne changeait rien à sa tenue, elle se contenta juste de se coiffer d’un immense chignon, ce qui faisait certainement d’elle, la fille la plus grande de paris, 2mètres20 sans exagérer. Elle jouait la carte de la provocation, soit, elle ne serait pas seule sur ce coup là. La bière aidant, je choisissais aussi de donner dans l’extravagance. Je trouvais un vieux short en jean taille 38, genre je suis tout écrasé dedans, ( imaginez un grand gaillard d’un mètre 84 dans le tenue de Kylie Minogue ) et décidais de mettre en haut un gilet homme Nina Ricci ou y était imprimé deux horribles perroquets bariolés. Je portais aux pieds des espèces de bottes montantes avec des grandes chaussettes blanches ( super en plein été ). Ridicules parisiens noctambules de l’époque, nous appelâmes un taxi; qui, lorsqu’il nous pris en charge ne put retenir un fou rire, Delphine venait de coincer sa crinière lors de la fermeture des portes. Telles des starlettes de série B, Sandrine qui officiait à l’entrée du Queen, nous accueillait par mille baisers et mille ridicules flatteries « vous êtes superbes comme d’habitude mes choux ». Nous bûmes encore quelques nombreux cocktails et nous nous déhanchâmes sur la piste de danse jusqu’au petit matin. Vint le moment fatidique ou il fallait quitter les lieux. Delphine tenait à peine debout, son maquillage avait fondu, lui donnant un aspect gothique, plus vampire que vampe d’ailleurs. Quant à moi je n’étais guère bien plus frais. Le soleil brillait déjà beaucoup sur les champs élysées et il nous fallait retrouver nos pénates. Mais quel fut pas notre désespoir lorsque l’on s’aperçut que nos poches étaient vides et que Delphine s’était fais vider le sac à main ( elle avait aussi mon argent et mes papiers ). D’une il nous fallait porter plainte et de deux traverser Paris à pied pour rentrer jusqu’aux halles. L’accueil au commissariat de police fut des plus sympathiques je dois avouer, les policiers bien que le sourire aux lèvres furent très courtois. Quand à notre traversée de Paris, elle suscita de nombreux regard. Nous eûmes même droit aux applaudissement de touristes anglais. Mais dans notre quartier, on se sentait vraiment très ridicules, En effet Delphine en était la pharmacienne et moi connu pour porter aide au personnes âgées. On a bien croisé quelques voisins, mais étrangement aucun d’eux ne semblent nous avoir vu.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
walabi13

avatar

Masculin
Nombre de messages : 197
Age : 56
Localisation : marseille
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : elle est mon essentiel
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   Sam 20 Mai - 22:36

.


Dernière édition par le Dim 25 Fév - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   Sam 20 Mai - 23:54

Mort de rire, moi qui suis un dingue des costumes du moyen age et des soirées thématiques, je réflechirais si un jour on me propose le collant blanc, vu que je suis pas mal aussi côté "sotte rigole". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   Dim 21 Mai - 10:00

8) J'ai aussi vécu un genre de délire dans le style de lesnoop ..lors du carnaval antillais à paris dans les années 80/90....là aussi le rhum aidant ..nous nous sommes retrouvés dépouillés ..au deux sens ..argent et alcool...et avon du faire vincennes ...clignancourt à pieds...3/4 grands gaillards antillais en mini jupe et porte jarretelles et les filles en mickey, daisy et dingo...en plein mois de juillet on a fait vraiment rire tous les arrondissements traversés car en plus on a pas arrêté de se disputer mettant la faute sur le dos du voisin ....enfin arrivée...presque triomphale dans l'un des quartiers les plus chics de Paris " Rue Myrrah" ...où habitait l'un des collègues....et après un ou deux cafés.. bye sans nous changer nous avons continué sur clignancourt notre destination ...Mon Dieu quelle équipe de dingues .....je les aime tellement fort ... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ridicule ne tue pas, sauf les imbéciles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercredi 1er Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» Célébrité: Jean Cocteau (1956)
» Quand tous vos 3° sont pour la peine de mort... Désarroi et questions!
» [2009] "Permitidme tutearos, imbéciles" : Arturo Perez Reverte s'en prend à l'éducation en Espagne
» Fatwas imbéciles (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: