sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 sidanews de la semaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mayaa
Invité



MessageSujet: sidanews de la semaine   Ven 21 Juil - 18:30

19/07/2006 UN SOI-DISANT REMÈDE CONTRE LE SIDA POUR FRAUDER LES INTERNAUTES
http://www.branchez-vous.com
L'alerte de Sophos précise que les messages frauduleux, qui semblent avoir été expédiés d'une adresse de courriel Yahoo, annoncent la découverte d'une racine végétale possédant la propriété d'éliminer le VIH de l'organisme des patients séropositifs.Les missives frauduleuses décrivent longuement les circonstances qui entourent la découverte de ce soi-disant remède miracle, et demandent une assistance financière afin de développer et commercialiser ce produit.Les fraudeurs font également miroiter la possibilité de faire des profits en participant à la distribution de ce produit inexistant, ce qui amène probablement Sophos à classer cette arnaque comme une variante de la tristement célèbre fraude nigériane.Bien entendu, il s'agit tout simplement d'un prétexte pour soutirer des données confidentielles qui pourraient ensuite être exploitées pour «voler de l'argent dans les comptes bancaires et commettre des usurpations d'identité», avertit Sophos. Pour s'immuniser contre les risques de fraudes et d'infections par des logiciels malveillants, il suffit de s'armer de logiciels de sécurité de base et d'ignorer les courriels non sollicités.
http://www.branchez-vous.com/actu/06-07/10-255309.html


19/07/2006 «TANT DE FAÇONS D'AIMER... UNE SEULE DE SE PROTÉGER»
http://citegay.fr
Cette année encore, le SNEG lance une campagne de prévention estivale sur la valorisation du préservatif. Issue de l'enquête Sex Drive, elle rappelle la nécessité de prendre ses dispositions avant chaque opportunité de rencontres.Diffusée en affiches à 1 000 exemplaires et en cartes postales à 60 000 exemplaires dans 650 établissements en France, le slogan de la campagne est : « Tant de façons d'aimer. une seule de se protéger ».Au verso de la carte postale, figure le texte suivant : « Cet été, tu fais des rencontres, « plans sex » ou « plans love ». Dans tous les cas, rappelle-toi que chaque rapport non protégé est un risque. Avant chaque rencontre, prends des engagements vis-à-vis du « safer sex » et respecte-les quoi qu'il arrive. Ne sors jamais sans préservatifs et gel. Protège-toi quelle que soit la force de ton désir ou l'attitude de tes partenaires ».
http://citegay.fr/actualites.htm

19/07/2006 VIH : ACT UP INTERPELLE DOUSTE-BLAZY
http://v2.e-llico.com
Des militants d’Act Up-Paris ont distribué à l’occasion de l’ouverture des Journées de la Coopération internationale et du Développement, le 17 juillet, des tracts appelant à un développement de la taxe sur les billets d’avion (programme UNITAID) perçue depuis le 1er juillet 2006 qui doit servir à acheter des médicaments pour soigner les malades du sida, de la tuberculose et du paludisme dans des pays pauvres. L’association a notamment interpellé le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, pour qu’il s’engage "fermement en faveur d'un recours systématique d'UNITAID aux médicaments génériques et, chaque fois que cela sera nécessaire, aux licences obligatoires."
http://v2.e-llico.com/rubrique.htm?rubrique=telex&articleID=13616


17/07/2006 L'AUGMENTATION DES CAS DE SIDA CHEZ LES SENIORS SEMBLE SE CONFIRMER
http://www.senioractu.com
De récentes données médicales révélées par le ministère argentin de la Santé indiquent qu'en plus de dix ans, de 1982 à 2005, le nombre de personnes de 50 ans et plus atteintes par le sida n'a cessé d'augmenter. [...]Selon les experts du ministère de la Santé, alors que cette pathologie a été découverte il y a 25 ans et qu'elle ne concernait jusqu'à maintenant que les jeunes et les adultes, les seniors peuvent désormais être considérés -eux aussi- comme étant une population à risque. .../... Il faut bien se rendre à l'évidence : en ce début de 21ème siècle, la vie sexuelle et amoureuse des personnes de 50 ans et plus a évolué. L'arrivée de médicaments efficaces contre la dysfonction érectile (Viagra, Levitra ou Cialis) prolonge l'activité sexuelle des couples. D'autre part, il n'est plus rare de constater que les quinquagénaires (ou plus) n'hésitent plus à se séparer... pour refaire leur vie avec une nouvelle âme soeur. Le problème est que les seniors ne se sentent pas du tout concernés par le sida, ni par les maladies sexuellement transmissibles d'ailleurs. Seuls 39% d'entre eux utilisent systématiquement le préservatif.
http://www.senioractu.com/L-augmentation
-des-cas-de-sida-chez-les-seniors-semble-se-confirmer_a5893.html

15/07/2006 SIDA : QUESTIONS D'ÉTHIQUE SUR DES ESSAIS CLINIQUES, PAR PAUL BENKIMOUN
http://www.lemonde.fr
S'agissant de maladies aussi graves que le sida, est-il moralement acceptable de faire des essais cliniques sur un traitement en le comparant à un placebo ? La question revient dans l'actualité avec l'essai mis en place en Afrique australe pour évaluer l'efficacité et la sécurité d'emploi d'un gel microbicide (Le Monde du 19 juin). Dix mille femmes vont prendre part à cette étude. Après information, elles seront réparties de manière aléatoire en deux groupes, dont l'un recevra un gel vaginal appelé Pro 2000 contenant une substance chimique active sur le VIH, et l'autre un gel placebo.Les reproches émanant du courrier au Monde peuvent être ainsi résumés : on se sert de ces femmes comme de cobayes dans des conditions qui ne seraient pas acceptées dans les pays développés ; les organisateurs de l'essai ne favoriseront pas l'utilisation de préservatifs car ils ont intérêt à ce qu'un maximum de femmes sous placebo soient contaminées ; les femmes contaminées auront-elles accès aux traitements anti-VIH ?Le questionnement est légitime. Les reproches sont injustes. Dans les pays en développement, plus de la moitié des personnes séropositives sont des femmes. Plus de 13 millions de femmes sont porteuses du VIH en Afrique subsaharienne. Mettre au point un outil de prévention qu'elle puissent maîtriser, ce qui n'est pas le cas du préservatif, est donc primordial.L'essai clinique avec le Pro 2000 va-t-il à l'encontre des principes éthiques définis à partir du code de Nuremberg ? Aucunement. Son protocole a été approuvé par les comités d'éthique et les autorités de régulation des pays participants, de même que par un comité d'éthique britannique et la Food and Drug Administration américaine. Des comptes sont régulièrement rendus à deux structures de supervision indépendantes, qui ont autorité pour interrompre l'essai.S'il existait un produit de référence permettant d'inactiver le VIH, tester le Pro 2000 contre un placebo serait scandaleux. Ce n'est pas le cas. Les seuls outils de prévention disponibles sont les préservatifs, masculin ou féminin, dispensés avec une formation répétée sur leur emploi.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-795731,0.html

14/07/2006 LE SUBUTEX NE DEVRAIT PAS ÊTRE CLASSÉ COMME STUPÉFIANT
http://www.lemonde.fr
Le classement du Subutex, produit de substitution aux opiacés, comme stupéfiant paraissait acquis (Le Monde du 9 juin), mais le ministère de la santé a décidé de temporiser sur ce sujet délicat, en créant, le 6 juillet, un groupe de travail avec les intervenants en toxicomanie.Réclamé par le président de la Mission interministérielle sur la drogue et les toxicomanies (Mildt), Didier Jayle, mais repoussé par l'ensemble des acteurs de la réduction des risques, le classement du Subutex dépend en dernier ressort du ministre de la santé. Après avoir engagé une première concertation, l'entourage du ministre de la santé Xavier Bertrand fait savoir qu'il est désormais "assez réticent" à cette mesure.Autorisée depuis 1996, prescrite à 85 000 ex-usagers d'héroïne par des médecins de ville et délivrée en pharmacie, la buprénorphine (commercialisée sous le nom de Subutex) est un dérivé morphinique classé substance vénéneuse.La proposition de l'inscrire au tableau des stupéfiants a été faite au début de l'année, au motif qu'elle permettrait de mieux lutter contre le mésusage et le trafic de rue de ce médicament (20 % à 25 % du Subutex est sniffé ou injecté par les usagers et 4 % à 5 % trafiqué).Après des mois de controverse, Didier Jayle semblait avoir emporté l'adhésion du ministre de la santé. "On va vers cette décision de classement, avait affirmé, le 6 juin, Xavier Bertrand, avec deux préalables : qu'un décret simplifiant les conditions de délivrance soit adopté et que les acteurs de la réduction des risques soient consultés."C'est lors de cette première phase de consultation que l'hypothèse du classement du Subutex s'est éloignée. Rappelant que la réduction des risques a remporté des succès (en dix ans, les morts par overdose ont été divisés par cinq), les intervenants en toxicomanie ont réaffirmé leur hostilité à cette mesure. Selon eux, elle fragiliserait le dispositif de soins sans régler pour autant la question du trafic.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-795541,0.html

13/07/2006 USA : UN CACHET PAR JOUR POUR TRAITER LES PATIENTS ATTEINTS DU VIH/SIDA
http://fr.news.yahoo.com
Un nouveau traitement, présentant une trithérapie déjà connue sous la forme d'un seul cachet par jour, sera disponible à partir de la semaine prochaine aux Etats-Unis, a-t-on appris jeudi après de l'autorité de la santé publique (Food and drug administration, FDA).Le médicament, baptisé Atripla et combinant les anti-rétroviraux efavirenz (commercialisé sous le nom de Sustiva), emtricitabine (Emtriva) et ténofovir disoproxil (Viread), a été approuvé cette semaine par la FDA à l'issue d'une procédure accélérée.L'Atripla, premier traitement de ce genre à travers le monde, est né de la collaboration étroite et inhabituelle entre les deux groupes pharmaceutiques dépositaires des brevets des molécules concernées, Bristol-Myers Squibb (Sustriva) et Gilead Sciences (Emtriva, Viread).La FDA avait approuvé le Sustiva en 1998, le Viread en 2001 et l'Emtriva en 2003. Depuis, une étude menée sur 244 adultes séropositifs pendant plus de 10 mois a montré que la combinaison des trois médicaments permettait dans 80% des cas une forte diminution de leur charge virale et une augmentation importante du nombre des cellules T4, qui permettent de lutter contre l'infection.Plus d'un million de personnes vivent avec le virus du VIH/Sida aux Etats-Unis, où 40.000 nouveaux cas sont déclarés chaque année.Le feu vert de la FDA permettra aussi aux Etats-Unis de proposer l'Atripla dans les quinze pays concernés par le plan d'urgence du président George W. Bush contre le Sida: Botswana, Côte d'Ivoire, Ethiopie, Guyane, Haïti, Kenya, Mozambique, Namibie, Nigeria, Rwanda, Afrique du Sud, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Vietnam.
http://fr.news.yahoo.com/13072006/202/usa-un-cachet-par-jour-pour-traiter-les-patients-atteints.html

13/07/2006 PRÉVENTION : AIDES BAT LA CAMPAGNE
http://v2.e-llico.com
Comme chaque été, l’association Aides se mobilise pour faire de la prévention auprès des gays. Cette année, une importante action est conduite sur les plages et une campagne d’information lancée. "Cet été, protégez-vous", tel est le message que délivre Aides par le biais d’une campagne, réalisée par l’agence TBWA/Paris qui joue le décalage en nous incitant à nous "protéger des mauvais coups de l’été". Cette campagne (voir document ci-contre) entend surtout mobiliser les jeunes. Parallèlement à cette campagne qui sera traditionnellement déclinée en affiches, en cartes postales, Aides lance des spots incitant à la responsabilité vis-à-vis des partenaires qui seront diffusés sur les télés et sur le web. Par ailleurs, les partenariats avec les fabricants de préservatifs noués par l’association devraient permettre de diffuser près de 500 000 capotes cet été. Parallèlement Aides relance sa campagne d’information et de prévention sur les plages. Cette année, les militants de Aides seront présents du 12 juillet au 20 août sur neuf plages du Languedoc Roussillon dont il est sans doute inutile de vous rappeler qu’elles sont très fréquentées par les gays. Ces derniers pourront trouver lors des points d’accueil des préservatifs mais ils pourront aussi, s’ils le souhaitent, parler prévention et sexualité.
http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=13552


12/07/2006 L'HÉPATITE BIENTÔT MIEUX TRAITÉE
http://www.lemonde.fr
Comme l'apparition des trithérapies pour le VIH, de nouvelles molécules permettraient d'améliorer les soins de ces maladies. Le traitement des hépatites virales chroniques est en passe d'être bouleversé par l'arrivée de nouvelles molécules, comme l'a été, il y a dix ans, celui du sida avec l'introduction des trithérapies. Le sujet a occupé une bonne part du 12e Symposium international sur les hépatites virales et les maladies du foie, qui s'est tenu à Paris du 1er au 5 juillet. Les hépatites dues aux virus B (VHB) et C (VHC) touchent respectivement de l'ordre de 300 000 et 370 000 personnes adultes en France, selon une estimation récente de l'Institut de veille sanitaire (InVS).
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=952476

12/07/2006 LUTTE CONTRE LE VIH : AIDES OUVRE UNE BOUTIQUE EN LIGNE
http://v2.e-llico.com/
Aides a créé une boutique en ligne afin de proposer un large choix d'objet (surtout des vêtements) aux personnes souhaitant soutenir la lutte contre le sida à AIDES. Très fragilisée par le manque de financements et un net désengagement de l’Etat (quoique celui-ci en dise), la lutte contre le sida en France doit trouver des moyens de consolider ses actions. C’est le cas pour la plupart des associations de lutte contre le sida y compris Aides, la plus importante dans ce secteur. Aides a donc choisi, outre ses campagnes traditionnelles d’appels aux dons une manière originale de trouver des financements complémentaires en ouvrant une boutique en ligne. Cette boutique est en ligne depuis quelques jours et propose des vêtements et accessoires. Elle comprend une section Filles et une section Garçons. Les tee-shirts sont plutôt beaux, pas chers. Petit plus des artistes, comme Tom de Pékin, ont accepté de réaliser des motifs pour des séries de tee-shirts qui seront mises en vente exclusivement sur le site de la boutique de Aides.
http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actus&articleID=13544
Revenir en haut Aller en bas
betty

avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 50
Localisation : Gard
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire................
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: sidanews de la semaine   Sam 22 Juil - 16:37

Au sujet de la ligne de vêtements suis perplexe!!!!j'en connais qui voulait vendre ruban rouge en perles de rocaille!!mdr mais cela est-il fait à but non lucratifs?????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sidanews de la semaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pardonner 70 fois 7 fois (Mardi 3ème semaine du Carême)
» Planifiez vous vos repas pour la semaine ?
» Grammaire semaine 5 (les déterminants)
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !
» prière pour sauver les AMES DU PURGATOIRE en cette semaine s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: revues de presse-
Sauter vers: