sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Une percée dans la lutte contre le sida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stef73

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 44
Localisation : albertville
sexualité : gay
célib. ou en couple ? : célibataire
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Une percée dans la lutte contre le sida   Mer 23 Aoû - 14:33

Une percée dans la lutte contre le sida

mardi 22 août 2006

Des scientifiques élucident le mystère par lequel le VIH déjoue le système immunitaire

Pauline Gravel Édition du mardi 22 août 2006

Comme pour laisser une note d’espoir à la Conférence internationale sur le sida qui s’est terminée vendredi dernier, la revue Nature publiait hier deux articles relatant une découverte majeure laissant entrevoir une nouvelle thérapie prometteuse pour vaincre le sida.

Trois équipes de scientifiques, dont une oeuvrant à Montréal, ont élucidé le mécanisme par lequel le VIH arrive à déjouer le système immunitaire devenu impuissant à combattre le pernicieux virus qui continue alors à prospérer dans l’organisme. Ces chercheurs américains et québécois ont du coup mis au jour une nouvelle cible à viser pour rétablir la force de frappe du système immunitaire contre le VIH. Cette nouvelle stratégie pourrait même s’avérer efficace pour vaincre d’autres maladies chroniques, telles que le cancer, la tuberculose et l’hépatite C.

« Il s’agit d’une des plus belles découvertes que l’on a effectuées au cours de mes 18 dernières années de recherche », a lancé au bout du fil le professeur Rafick Sékaly de l’Université de Montréal qui est l’auteur de l’un de ces deux articles publié hier dans Nature Medicine.

Quand des virus pénètrent dans l’organisme, le système immunitaire s’emballe et produit un bataillon de cellules tueuses, appelées T CD8, qui reconnaissent spécifiquement ces intrus et les éliminent. Une fois les virus éradiqués, un signal exhorte au système immunitaire d’arrêter la bataille, explique Rafick Sékaly. Il s’agit d’une protéine, dénommée Programmed Death-1 (PD-1) qui bourgeonne à la surface des cellules tueuses T CD8 et des cellules CD4, les chefs d’orchestre du système immunitaire, et qui lorsqu’elle rencontre une molécule qui lui est complémentaire freine la chasse au virus. Véritable régulateur naturel du système immunitaire, la protéine PD-1 empêche ainsi les cellules du système immunitaire de poursuivre leur offensive contre le corps humain.

Certains virus toutefois, comme le VIH, persistent dans l’organisme. L’expression de la protéine PD-1qui s’est enclenchée comme normalement dans toute infection virale se poursuit et s’amplifie. L’accumulation de cette molécule réduit peu à peu l’activité des cellules T CD8 et de leur chef d’orchestre (les cellules CD4) qui abandonnent tout bonnement la bataille et freine la mobilisation du système immunitaire.

En élucidant la fonction de la protéine PD-1, les scientifiques ont ainsi compris pourquoi les sidéens, pourtant bien pourvus en cellules tueuses T CD-8 spécifiques au virus, n’arrivaient pas à contrôler la prolifération des virus, voire à les enrayer. « Les cellules T n’arrivent tout simplement pas à faire leur travail en raison de la protéine PD-1 qu’elles expriment et qui les empêche de remplir leur fonction, explique M. Sékaly. Or en bloquant cette protéine, on espère renverser la situation. »

Les équipes du Pr Sékaly, du Dr Bruce Walker, à l’université Harvard, et du Dr Richard Koup, du Laboratoire d’immunologie aux National Institutes of Health, sont arrivées, chacune dans son laboratoire respectif, aux mêmes résultats. Lorsqu’on a bloqué l’interaction entre la molécule PD-1 et sa partenaire, les cellules T ont retrouvé leur activité normale et ont recommencé à se multiplier. Compte tenu de ces résultats spectaculaires, les chercheurs espèrent éprouver prochainement chez l’humain un anticorps qui empêcherait la fameuse protéine PD-1 de se lier à sa partenaire et ainsi de paralyser les cellules du système immunitaire.

Il y a toutefois un certain danger à cette thérapie, a souligné le Dr Walker dans différents médias. Une fois le frein levé, le système immunitaire pourrait s’emballer et provoquer une maladie auto-immune. Lors d’une récente étude menée en Angleterre, six volontaires ayant reçu un médicament expérimental qui stimule le système immunitaire ont abouti aux soins intensifs parce que leur système immunitaire avait perdu le contrôle. L’expérience visant à tester l’anticorps spécifique à la protéine PD-1 devra donc être conduite avec précaution.

Mais le professeur Sékaly se fait rassurant. Il souligne les résultats positifs obtenus par l’équipe de Rafi Ahmed de l’université Emory, qui affirmait au début de l’année dans la revue Nature que l’injection d’un anticorps neutralisant la protéine PD-1 chez des souris atteintes d’une infection chronique permettait aux cellules T de recouvrer leur fonction et donc de contrôler la charge virale, c’est-à-dire de prévenir la prolifération des virus, sans que se manifeste aucun signe de toxicité.

De plus, la compagnie Medarex Inc. de Princeton au New Jersey vient de recevoir le feu vert de la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) pour tester chez des humains atteints du cancer un anticorps visant la protéine PD-1. « Cet anticorps devrait redonner vie aux cellules T et ainsi permettre au système immunitaire de reprendre la bataille contre les cellules cancéreuses, précise Rafick Sékaly. Si cette étude ne fait apparaître aucun effet secondaire, on pourra alors l’administrer à des humains atteints du sida. »

Fréquence VIH

Un réseau d’affirmation

source : action traitement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une percée dans la lutte contre le sida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les nouvelles affiches pour lutter contre le sida sont à vomir !
» Associations de lutte contre l'illettrisme
» lutte contre le gaspillage
» Un buffle lutte contre le braconnage en Afrique du Sud
» Plan de lutte contre les rongeurs HACCP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-infos :: Sida-savoir vih-
Sauter vers: