sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 la fatigabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mayaa
Invité



MessageSujet: la fatigabilité   Mar 19 Sep - 22:33

Voici 2 mois j'etais folle de joie d'avoir trouvé un job après un an d'arret du à un big zona mais j'ai assez vite dechanté.
Je rentrais chaque soir epuisée et passsais mon we à dormir.
Les premiers temps je me disais" il faut te remettre dans le bain question de temps" mais c'est de pire en pire.
Ce job est très stressant , le soir je suis obligée de prendre des relaxants musculaires tellement j'ai mal aux machoires à force de tension permanente.
Je ne sais plus gérer le stress, la pression.
Bref ce job est pour une personne en bonne santé physique et psychologique et je dois admettre que ce n'est plus mon cas.
Reconnaitre ses limites est sacrément difficile, je vis ça comme un échec.
J'ai donc donné ma dém. et vais me mettre en quete d'un mitemps plus adapté à mes capacités ou tout au moins d'un job plus cool.
J'imagine que mon vécu doit être courant, mais accepter la diminution évidente de ses capacités file un choc. No
Sans parler de la perspective de me remettre de nouveau en quete d'emploi et de vivre du rmi puisque je n'ai pas travaillé suffisamment longtemps pour toucher le chomage.

Avez vous vecu des experiences similaires ? ou vos limites se font entendre ?ou la fatigabilité liée à votre état vous empeche de faire ce que vous voulez?

bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
francky

avatar

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 55
Localisation : trappes,Yvelines
célib. ou en couple ? : 44
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Mer 20 Sep - 2:02

Tout d'abord Maya,désolé que tu es du donner ta dem!!!
c vrai que nos vecu et nos virus nous fatiguent grave
J'ai du arreter egalement a cause de ma fatigabilité,malgré un sommeil
tres court( de 2 a 4 heures par nuit!)
toujours fatigué et pas moyen de dormir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brutus

avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Age : 47
Localisation : Montréal
sexualité : gay
célib. ou en couple ? : célibataire
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Mer 20 Sep - 8:27

Tu es pas seule Maya ...
Moi apres avoir été tres mal en point il y a 2 ans je me suis consacré a un job comme travailleur autonome ,et alors là le stress énorme celui de ne pas savoir si les contrats entreront suffisamment...
Mais je me disais toujours : Pas grave si ca marche pas je me trouve un boulot "normal" et pui adieu le stress de pas savoir...

Mais il y a quelques semaines je me suis mis a avoir énorméments d'heures de travail à faire pas le temps de respirer ...et apres trois semaines intensives je me suis retrouver exténué.
J'ai pris quelques jours plus cool pour me refaire des forces avant de reprendre même si je savais que j'avais encore beaucoup de pain sur la planche.
Sauf que maintenant je sais que si je devais me retrouver un job régulier je ne pourrais pas prendre des journées comme ca pour recharger les batteries ....
Le choc !! grave prise de consience et je ne sais plus quoi en penser je sais que je peu plus me fier a la porte de sortie sur laquelle je comptais ...

Mais bon je gardes espoir et me dis qu'il faut pas baisser les bras enfin pas aussi facilement on en a vu d'autres ....

Courrage Maya bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: la fatigabilité   Mer 20 Sep - 9:04

Maya, ce n'est guère un constat d'échec, c'est une réalité, nous ne sommes pas comme les autres travailleurs c'est trés dur pour nous. Outre le fait de se lever, de bouger pour prendre les transports en communs ( en idf souvent debout ....) ça ratatine, ca épuise, nous sommes parfois moins compétitifs ( trouble de la mémoire, de compréhension, d'attention ). Ca fait 14 ans que je bosse dont + de 10 avec le hiv ( sous tri ), et si c'est correct d'une vue extérieure ça l'est moins de l'intérieur ( fatigue à l'exés, de plus en plus de problème de compréhension, déprime liée à la fatigue; bobo de ci et de là ). En aucun cas tu dois vivre cela comme un échec mais comme une réalité, simplement la nôtre. Et il n'y a pas une once d'appitoiement dans ce que je dis non plus, c'est aussi mon constat, mon quotidien. bisous
Revenir en haut Aller en bas
lila

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 54
Localisation : finistère
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : en couple
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Mer 20 Sep - 15:30

salut maya, moi aussi j'ai connu la fatigue extrème et le stress et les larmes en rentant le soir
j'étais instit depuis 17 ans j'adorais ce que je faisais mais j'étais plus au top j'ai ramé 5 ans 5 ans de trop où je comptais les jours puis la dernière année je comptais les heures de la journée tous les soirs je me disais" yes t'as tenu un de plus" je rentrais et je dormais
Je dormai en classe entre midi et deux, roulée en boule sur une couverture, je pleurais pour un rien et je sentais bien que j'assurais plus!!!
j'ai dû m'arrêter cela m'a fait pleurer une semaine puis je me suis dit allez on va faire autre chose !!!!!! un an et demi de longue maladie puis j'ai réussi à obtenir un poste au cned je corrige des copies depuis mon domicile je suis consciente que je suis très chanceuse , hélas c'est un poste pour " ans et j'entame ma 3 eme année ensuite....... Crying or Very sad il faut admettre que nous sommes fatiguables , nous sommes aussi compétents mais plus fragiles c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry



Masculin
Nombre de messages : 350
Age : 51
Localisation : Clichy
sexualité : Hétéro
célib. ou en couple ? : Divorcé
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Mer 20 Sep - 20:38

Bonsoir Maya,

Tu sais, moi je suis responsable du service produits et accessoires pour un trés grand groupe automobile, j'exerce cette fonction depuis septembre 2000.

A l'annonce de ma séropositivité récente, en février de cette année, je me suis dit que de toute facon j'étais indestructible.

Puis une adénopathie cervicale est apparue, mes examens sanguins sont trés moyens mais je ne suis pas encore sous traitement, pour les médecins, je suis ce qu'ils appellent un malade asymptomatique, pourtant la fatigue est bien présente, j'ai une fonction trés stressante, avec des clients trés exigeants, j'essaye de faire bonne figure mais je termine mes journée complétement nase, je passe mes soirées et mes week end a dormir, je ne sais pas combien de temps encore je tiendrais et je serais peut etre contraint de faire comme toi.

Quoi qu'il en soit la petite abeille, tu as toujours boosté tout le monde sur ce site, alors tu vas remettre les mains en haut du guidon et foncer vers de nouvelles aventures, je suis sur et certain que tu vas repartir de plus belle, oublie pas le resto, j'en fais koi du costard ?Courage.Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frank89



Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 54
Localisation : Auxerre
sexualité : homo
célib. ou en couple ? : célibataire
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: la fatigabilité   Dim 24 Sep - 0:28

Thierry, tu devrais prévenir les difficultés pour ne pas avoir à en pâtir. Personne n'est indestructible, et nous devenons plus fragiles. Pour ma part j'ai également un travail très stressant et libéral. J'ai choisi de quitter Paris en 1994 pour m'installer en province : ça m'a libéré du temps (en temps de trajet notamment) pour en consacrer à mon entretien physique. Il faut plus que jamais considérer son corps comme une machine : elle doit voir suffisamment d'énergie et ne pas surchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayaa
Invité



MessageSujet: Re: la fatigabilité   Dim 24 Sep - 16:06

Merci pour vos encouragements et réponses.

Le hic est que la fatigabilité n'est pas reconnue comme un réel handicap, comme thierry je ne suis pas sous traitement et suis sensée pouvoir travailler comme tout le monde, or ce n'est plus le cas, j'ai tenu un rythme normal de travail durant 20 ans malgré le vih et le vhc, je n'ai pas à me plaindre de ce coté la.
Mais je me demande : que faire maintenant?
Un travail a mi temps ne me permettra pas de payer un loyer et de subvenir a des besoins normaux , je ne suis pas "suffisament malade "pour prétendre à l'aah...situation batarde!
Prendre soin de soi oui mais encore faut il pouvoir. On n'a pas tous le choix de partir en province , ni la possibilité d'adapter son rythme professionnel, c'est tout le dilemme de cette fatigabilité : elle n'est pas "visible" ni quantifiable médicalement , à priori j'ai l'air en pleine forme et je le suis somme toute , simplement beaucoup moins longtemps qu'avant.

ps : je n'oublie pas le resto thierry, ne t'inquiète pas, je me réjouis de vous voir tous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
frank89



Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 54
Localisation : Auxerre
sexualité : homo
célib. ou en couple ? : célibataire
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: la fatigabilité   Dim 24 Sep - 21:57

Je ne pense pas que la fatigabilité soit un état irréversible. Je me souviens avoir été très fatigué, progressivement, jusque dans les années 98-99 environ, avec un taux de T4 inféieur à 100. Les trithérapies m’ont littéralement boosté, malgré les effets secondaires : j’ai senti comme une énergie vitale revenir et ai retrouvé ma forme « d’avant ». Je ne suis pas médecin, mais ayant été très fatigué à l’époque où les traitements n’étaient pas encore efficients, puis revenu à une situation optimale après, on peut peut-être s’interroger sur le lien de cause à effet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Dim 24 Sep - 22:02

La fatiguabilité est une réalité.
Aujourd'hui je considère que je vis normalement, depuis 13 ans, je ne me suis pas arrêté de bosser ( j'ai même bossé plus en préparant le concours de l'agrège) mais je me souviens d'un temps où j'avais bien plus la pêche.
La fatigue est venu surtout avec les traitements. Hors de question avec les médicaments de se coucher tous les soirs à 2 heures du mat comme je le faisais avant, les fêtes etc... Et les balades en montagnes, les marches de 6 heures sont devenues plus dures
Maintenant, je suis souvent obligé de m'allonger après le boulot pour récupérer. Je continue mais j'aimerais parfois dire pouce.
Mon médecin, lui me trouve toujours en pleine forme... s'il le dit.
Je sais que dans l'E.N et dans les administrations, il y a moyen d'adapter son poste de travail et la durée par des temps partiels thérapeutique, mais ailleurs ? Il y a peu de dispositif.
Pour moi, j'ai fini par m'habituer et finalement mon boulot, j'y arrive et je compose avec la fatigue et les contraintes.

Mais un des domaines ou il y a à faire pour les séropositiffs, c'est celui du travail: dans les administration et même ailleurs, offrir un poste adapté aux personnes, à leur force de travail, leur capacité de production mais aussi leur limites.
Je souscrirais volontier à une proposition allant dans ce sens.
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grenadine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 59
Localisation : ile de france
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : seule
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Dim 24 Sep - 22:12

Un poste adapté aux personnes... Tout à fait d'accord Musico, mais c'est un problème qui dépasse largement la séropositivité ; les diabétiques, les personnes en situation de handicap, etc etc... sont dans le même cas.
Globalement, si la société et le milieu du travail était un peu moins standardisés et un peu plus humains, çà irait beaucoup mieux... Malheureusement, tout est calculé en terme de rentabilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mario07



Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 52
Localisation : 07 ardeche
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : pas
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Lun 25 Sep - 13:02

2005etait l'année du handicap et du favoriser l'emploi aux handicapés, je m'aperçois du contraire,meme au niveau des formations,plus moyen de trouver des financements, j'ai aussi cette impression d'(avoir été mis de coter, pas dans la norme,pas assez rentable, trop de problemes administratif pour pour favoriser les contrats avec les handicapés et les aides qui vont avec,peu se mouille dans cette aventure du coté des patrons, esperons que cela change et que l'on puisse trouver un emploi adapté à son état de santée
j'avoue bien qu'en etant à son compte ,c'est plus facile à gerer ses temps de repos ou de coup de barre,mais le probleme de la rentabilitée rentre en compte aussi,si l'activitée suffit juste à payer les lourdes charges sociales ça va pas non plus
avant je travaillais en saison, et je payais mes charges en fonctions, aujourd'hui on peut toujours travailler en saisonnier mais à condition de payer ses charges à l'année,là ça va plus ,faire son chiffre annuel en six mois c'est pas à la porter de tous et au final c'est encore plus épuisant,dure dure de trouver le juste milieu pour tout simplement vivre décement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: la fatigabilité   Lun 25 Sep - 18:48

Musico, l'admistration comme toute autre entreprise se veut de plus en plus performante et compétitive, il serait un leurre de penser que les fonctionnaires séropositifs ou handicapés sont mieux lottis dans les entreprises "d'état" . Je suis reconnu travailleur handicapé comme je l'indiquais dans un autre post, et pourtant je dois me montrer peut être plus compétitif que d'autres si je veux être à minima reconnu par ma direction, pas de pause le midi, parfois des horaires de dingues, une pression forte, un médecin du travail absent. Je crois qu'il est fini le temps de l'administration paradis ou alors je ne connais pas ? Very Happy
D'ailleurs beaucoup d'administration préfère payer une amende que de respecter le quota d'employé handicapé en son sein. Crying or Very sad


Dernière édition par le Lun 25 Sep - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Lun 25 Sep - 20:36

Je sais, Lesnoop que l'administration est en quête de rentabilité mais je pensais que les dispositifs d'aide et d'aménagement du travail pour les personnes connaissant des problèmes de santé étaient toujours opérationnels.
( je suis d'accord avec toi Grenadine: les dispositifs d'aides devraient servir à toute personne connaissant des difficultés de santé - diabétique...)
Moi, je me souviens d'avoir pu benificier de bonification pour les mutations.
Je pense que je pourrais demander à ne plus avoir d'heures sup en faisant valoir ma séropositivité, et peut être d'autres aménagements...
Je ne dis pas que ce serait facile car les médecins du travail par exemple ne sont pas très disponibles.
De toutes façon, je ne veux pas pour le moment utiliser les dispositifs d'aides. Je ne dis pas que je n'en aurais pas besoin plus tard.
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francky

avatar

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 55
Localisation : trappes,Yvelines
célib. ou en couple ? : 44
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: la fatigabilité   Lun 25 Sep - 20:44

coucou,

c'est marrant on parlait de fatigabilité et on arrive a la rentabilité dans les administrations!!!!
En fait je crois que la fatigue est cyclique....plus en hiver qu'en été par exemple, et puis...On a plus 20 ans Maya!!!!meme si on se ditque ça le fait!!!
Et puispour les co-inf,comme nous,c'est fatalement plus hard!!Quand Mister C est actif,bonjour les coups de pompes!!!!!!!!
alors quand tu as VIH,VHB,VHC!!!!ça fait du monde,des conflits et de la réplique dans nos petits corps!!!!!
biz

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: la fatigabilité   Lun 25 Sep - 21:09

Arffff c'est tout moi ça le fonctionnaire militant !!!! Very Happy

Quoiqu'il en soit je reste persuadé que nous sommes des travailleurs bien plus sensibles à la fatique que les autres.
Hélas la fatigue récurrente n'est pas vraiment prise au sérieux par le corps médical dans nos cas. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la fatigabilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
la fatigabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les traitements nous mettent dans tous nos états.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-santé-
Sauter vers: