sidamis


 
AccueilFAQS'enregistrerGaleriePortailRechercherMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 sondage greve de la faim/sidaventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mayaa
Invité



MessageSujet: sondage greve de la faim/sidaventure   Jeu 28 Sep - 21:43

Je présente mes excuses à tous pour la disparition de la trame sidaventures vos reactions, betty avait mis un post interessant sur les exonerations d'impots , j'ai voulu le dupliquer afin de le mettre dans la trame foire aux questions et bug au même moment et la trame a sauté.

Crying or Very sad

Betty si tu veux bien réécrire ton info qui me paraissait importante dans la trame foire aux questions merçi d'avance .

Pour le reste de la trame malheureusement , c'est perdu... No
sorry

Pour ceux qui veulent en débattre je relance le sujet...Etes vous pour ou contre cette greve de la faim , pour ce qui est revendiqué et quels sont vos arguments ?
(merci d'avance a ceux qui avaient déja posté de bien vouloir refaire un ptit topo).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Ven 29 Sep - 9:27

Bon je commence..je suis contre pour une raison toute simple...il n'y a pas eu concertation et je n'aime pas trop que l'on m'assimile a des projets sans me demander mon avis...Les séros ont déjà une réputation sulfureuse , merci de ne pas en rajouter par des actions isolées et parfois un peu violentes en écrit...Voilà... Maintenant chacun en son nom propre fait ce qu'il veut marre
Revenir en haut Aller en bas
mousse

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : toulouse
célib. ou en couple ? : 60
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Ven 29 Sep - 11:22

tout le monde est libre de faire ce qu'il veut...
mais je pense qu'avant de faire sa grève de la faim, il aurait pu nous concerter car ce n'est pas en faisant un acte isolé qu'il arrivera
et surtout pas en notre nom à tous, car moi personnellement je ne lui ai rien demandé
par contre et là c'est mon avis tout à fait personnel, je trouve de sa part indécent ce geste car pendant des années il a touché l'AAH, l'allocation logement et la femme de ménage gratuite et tout celà en travaillant et en gagnant très très bien sa vie et surtout avec un métier qui était très pénible et avec des horaires très contraignants

il me semble que lorsqu'on atteint les 80% d'invalidité c'est que l'on est considéré pratiquement comme inapte et que là c'est tout à fait normal qu'on aide les malades, toutes maladies confondues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Ven 29 Sep - 14:08

Au début j'estimais que la démarche était tout a fait louable maintenant aprés lecture des differents témoignage et du recul de ma part mon avis a changé en effet son acte est isolé il n'y a eut ni concertation, ni enquéte, ni sondage...... la question qui pourrait se poser maintenant qu'elle est la réelle motivation ????
Revenir en haut Aller en bas
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 8:36

Certes je n’ai pas en main tout l’historique de cette grève de la faim mais je reste persuadé que l’action est intéressante. Tout a déjà été fait par les grandes associations que sont act-up ou aides, il y a eu parfois des résultats et parfois pas du tout. Quant à demander 80% de reconnaissance travailleur handicapé, bien sur que j’y suis favorable, mais avec une grande rigueur dans l’étude des dossiers. Si cette action n’est pas louable pour diverses raisons , comme je l’ai dit, elle a le mérite d’être. Et c’est vrai, que j’ai parfois espoir moi-même, que les autorités politiques et sociales se penchent sur les particularités de notre maladie.
Revenir en haut Aller en bas
luca

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 55
Localisation : Morbihan
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 12:01

L'aspect "martyr" de la cause me dérange et est sujet à caution en l'occurence.
En général, chacun peut faire valoir ses droits par les voies légales même si ce ne sont que des minimas sociaux. Toutes les catégories de personnes sont logées à la même enseigne pourquoi les séropos feraient-ils exception à la règle.
Dura lex sed lex (La loi est dure mais c'est la loi)


Dernière édition par le Sam 30 Sep - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lesnoop
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 12:03

j'espère que nous sommes dans un pays ou les lois ne restent en rien figées
Revenir en haut Aller en bas
luca

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 55
Localisation : Morbihan
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célib
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 12:10

Le système social français vaut ce qu'il vaut, y'a mieux mais c'est plus cher (en impôts). Il y a bien pire aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 12:17

Je suis contre la revendication qui me parait délirante d'accorder 80% à tous les séropos mais pour l’idée d’attirer le regard du gouvernement sur la situation de certains.

Tous les séropos n'ont pas la légitimité , les handicaps de vie et de santé qui justifieraient ces 80% systématiques (et c'est tant mieux.)
Pourquoi serions nous traités différemment que les autres malades et aurions nous des statuts particuliers?

La situation nécessite pour chaque malade un examen au cas par cas et aucune généralité n'est possible en termes de maladie, que ce soit pour le vih ou pour le reste : c'est pourquoi cette lutte est vouée à l'échec et que l'exagération des demandes ne génère aucun feed back.
Peu réfléchi, mal pensé et surtout pas concerté..
Cela dit je trouve l'acte plutôt courageux et je pense qu'il est vrai que la situation de certains séropos qui doivent vivre avec une misère mensuelle est scandaleuse . Il y a de quoi se révolter mais pas n’importe comment et en ciblant bien ses chevaux de bataille ce qui ne me parait pas être le cas.

De plus la méthode (qqpart suicidaire si réelle) ne me plait pas, je ne crois pas qu'on ait besoin de martyr supplémentaire et les actions de groupe sont plus porteuses que les actes isolés.

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 49
Localisation : deauville
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : mariée
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 14:36

TitiDoudou a écrit:
qu'elle est la réelle motivation ????
That is the question !!! clin doeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betty

avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 50
Localisation : Gard
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire................
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 18:36

mayaa a écrit:
Je présente mes excuses à tous pour la disparition de la trame sidaventures vos reactions, betty avait mis un post interessant sur les exonerations d'impots , j'ai voulu le dupliquer afin de le mettre dans la trame foire aux questions et bug au même moment et la trame a sauté.

Crying or Very sad

Betty si tu veux bien réécrire ton info qui me paraissait importante dans la trame foire aux questions merçi d'avance .

.

FAQ???c'est pas que les problemes techniques liés aux sites???plutôt dans sid@info, non????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 30 Sep - 19:34

qu'importe lol tu peut le mettre dans sida info si tu veux bisous
Revenir en haut Aller en bas
musico

avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : orleans
célib. ou en couple ? : 50
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Sam 7 Oct - 13:52

Le passage aujourd’hui au 50ème jour d’action de C. Cavalli dans sa protestation pose bien des questions, celle du sens, de sa préparation, du relais vers les médias et de sa pertinence.

Trouvé sur le net ces quelques pages qui donnent des éléments d’analyses très objectifs et parfois contradictoires. Allez y faire un tour c’est vraiment intéressant.

http://www.vivresansnucleaire.org/article.php3?id_article=4

http://www.irnc.org/NonViolence/Lexique/4.Strategie/Items/9.htm

Citation
La grève de la faim illimitée n'a pas comme objectif, comme c'est le cas pour une grève de la faim limitée, de protester contre une injustice et de sensibiliser l'opinion publique. Ceux qui l'entreprennent se disent déterminés à la poursuivre jusqu'à ce qu'ils aient obtenu satisfaction, c'est-à-dire jusqu'à ce que l'injustice qu'ils dénoncent soit supprimée. Les grévistes de la faim veulent dramatiser la situation en déclarant l'état d'urgence.
Une grève de la faim illimitée est une action très fortement personnalisée. Les noms des grévistes, leurs visages et leurs personnalités sont un élément essentiel du processus d'interpellation et de conscientisation de l'opinion publique. Les grévistes se font les porte-parole à la fois de ceux qui subissent l'injustice et de ceux qui luttent contre elle. Il importe donc qu'ils soient reconnus par les uns et par les autres. Si ce n'était pas le cas, l'action risquerait d'être d'emblée vouée à l'échec.
La décision d'entreprendre une grève de la faim illimitée est particulièrement grave. Elle ne peut être prise raisonnablement que si l'analyse approfondie de la situation fait apparaître que les conditions nécessaires à sa réussite sont remplies. Tout d'abord, il importe absolument que l'objectif choisi puisse être effectivement atteint dans les délais inhérents au mode d'action choisi, lesquels peuvent être estimés entre 30 et 45 jours. Si une grève de la faim illimitée était entreprise pour un objectif hors de portée, elle ne serait qu'un geste de protestation désespérée et désespérante. Deux issues seulement seraient alors possibles : ou bien les grévistes mettent un terme à leur entreprise avant que n'arrive l'irréparable et doivent reconnaître leur échec, ou bien ils deviennent les victimes de leur obstination, peut-être admirable mais certainement déraisonnable.
La grêve de la faim ne peut atteindre son objectif que dans la mesure où elle se popularise…
Il ne suffit pas de cesser de s’alimenter pour convaincre qu’une cause soit juste…
Il faut que la cause soit juste et que celui qui l’entreprend soit qualifié pour le faire.La grêve de la faim ne peut pas se réduire à un simple chantage à la mort.
Pour lancer un message sans équivoque dans un contexte de jeûne politique, il est préférable de ne jeûner qu’à l’eau…Notons que si on absorbe des liquides nutritifs (bouillons, jus) ce n’est plus un jeûne mais une diète….
A mon sens les conditions ne sont pas réunies pour faire de cette action une réussite. Nonobstant le courage que l’on peut prêter à l’action, la préparation, les objectifs désignés, la légitimité, la confidentialité, le mode opératoire et le silence des médias en corrélation, ne donnent pas le sentiment que les buts avoués peuvent être atteint.
Je pense aussi aux grandes grèves de la faim menées par les Irlandais, Bobby Sands, les prisonniers turcs, Ghandi et autres qui me restent en mémoire. Je mesure le décallage entre ses actions et celle entreprise aujourd’hui. Non, décidément, je ne suis pas convaincu .
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betty

avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 50
Localisation : Gard
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire................
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: quelle clarté!!!   Dim 8 Oct - 10:33

tout est dit et si claire après lecture!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Mer 18 Oct - 10:05

Kris a cessé sa greve de la faim et j'ai lu ce matin son post sur Sidaventures evec lequel je suis complètement d'accord je cite :
17/10/06

J'ai Arrêté ma grève de la faim, mais pas la lutte contre cette discrimination de notre propre gouvernement

Emploi, une nouvelle zone de non droit pour les rescapés sursitaires du Sida?

Nous nous sommes beaucoup interrogés sur les programmes inter associatifs et des pouvoirs publics concernant l’emploi. Notre responsabilité d’association de PVVIH est de laisser le libre choix au malade lui même. Si ce dernier désire avoir une occupation, salariée ou bénévole, ou encore choisir le monde de l’emploi dans le secteur public ou privé, ou surtout garder ses reconnaissances de malade du sida et les prestations jusqu’ici y attachées et ne se concentrer que sur ses soins et sa qualité de vie, nous nous voulons solidaires de son choix.

Mais au préalable, nous devons mettre en place des gardes fous pour nous permettre quand cela nous est imposé par l’évolution de la maladie, non seulement de passer à loisir et souplesse d’un statut à l’autre, neutralisant totalement les ressources de l’année de référence quand besoin . Mais aussi pouvoir choisir l’emploi librement, forcément comme l’équipe pluridisciplinaire entend nous l’imposer. Cette souplesse, introduite par la notion « d’incapacité fluctuante » pour les malades du sida ne semble pas mentionnée dans les nouveaux textes.

Certains d’entre nous ne souhaitent plus exercer d’activité. Même s’ils s’interrogent sur cette capacité, ils refusent ce choix. Ils mettent en avant l’équilibre de santé précaire qu’ils ont su maintenir avec le concours de leurs médecins et sont effrayés à l’idée même qu’un changement brutal de vie, imposé par la loi, vienne bousculer leur long parcours de soins.

D’autres d’entre nous sont épuisés d’être chez eux, isolés, ne pensant qu’au sida et à son retentissement médical, psychologique et social. S’ils souhaitent avoir une occupation, ils reconnaissent volontiers leur totale incapacité dans le court terme à tenir un emploi. Parfois une seule consultation hospitalière par semaine représente en soi un « effort considérable, voir insurmontable ».

Vu la donne actuelle, si nous sommes inscrits à l’ANPE ou travaillons, nous sommes considérés comme recherchant un emploi ou immergés dans l’emploi, donc « employables « et ne relevons plus de l’AAH, mais de l’ASSEDICS puis du RMI si nous n’avons pas, peu, ou plus travaillé depuis longtemps.

On se trouve pénalisé de tous les côtés, deux mois travaillés même à plein temps n’ouvrent pas de droits aux prestations ASSEDICS ni à la sécurité sociale en terme d’indemnités journalières. Pour percevoir l’AAH il ne faut pas avoir travaillé pendant les 12 mois qui précèdent la demande.

Si nous travaillons donc deux mois, après trois mois de carence, nous resterons au RMI pendant 12 mois avant de pouvoir prétendre, éventuellement, à une reconduction du statut de malade handicapé ayant droit à la carte d’invalidité et à l’AAH. Soit un an après l’interruption de la période travaillée, plus deux mois pour percevoir réellement la prestation. Soit au mieux 14 mois pour, en cas d’accord MDPH, puis CAF, pour parfois ne percevoir, en définitive qu’une différentielle d’AAH, qui pourrait techniquement être même inférieure au seuil du RMI. (Règles de neutralisations= revenu provenant du travail ne peut être neutralisé totalement par la CAF, un abattement est retenu dans la base de calcul des prestations. A noter que les règles de cumul sont extrêmement complexes et perdent les agents instructeurs de la CAF, ce qui a comme effet de geler votre dossier).



L’AAH est au dessous du seuil européen de pauvreté.



Tenter un retour à l’emploi à 50 ans avec des soins constants et particulièrement contraignants, avec en plus une interruption de travail de 15 ans, tout cela, dans l’absolu et en l’état des textes, est simplement infaisable et ingérable Certains concours ouverts aux handicapés dans la fonction publique sont toujours interdits aux malades en ALD.

La loi de 2005 vise les personnes handicapées, certes, mais nous, malades du sida ne sommes qu’indirectement touchés par ces réformes. Nous ne sommes pas handicapés par un accident de la vie civile ou de naissance, nous le sommes à cause d’un virus qui nous bouffe, des traitements qui nous rongent, des effets secondaires qui nous épuisent et qui demeurent bien souvent méconnus des spécialistes qui nous suivent. On meurt du sida, on meurt aussi d’autres pathologies connexes ou induites. Nous attendons avec impatiente ce fameux guide barème des handicaps et incapacités qui devrait remplacer le décret de 93. Mais il semble bien que le nouveau guide barème soit publié en annexe 2-4 d’un décret paru en 2004, qui reste introuvable.

Nous, malades rescapé(e)s et sursitaires exigeons que tous nos droits soient maintenus et reconduits. Nous exigeons que le montant de l’AAH soit relevé au seuil du SMIC et prenne en compte le coût de la vie quotidienne et le coût de nos vies.



Nous refusons d’être des exclus assistés par des prétendues personnes ou groupes de personnes séronégatives qui « nous veulent du bien » ou par d’autres séropositifs guidés par la facilité de la poudre d’or.


source sidaventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 49
Localisation : deauville
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : mariée
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Jeu 19 Oct - 10:52

maya a écrit:
Kris a cessé sa greve de la faim et j'ai lu ce matin son post sur Sidaventures evec lequel je suis complètement d'accord je cite :
17/10/06



Nous, malades rescapé(e)s et sursitaires exigeons que tous nos droits soient maintenus et reconduits. Nous exigeons que le montant de l’AAH soit relevé au seuil du SMIC et prenne en compte le coût de la vie quotidienne et le coût de nos vies.



Nous refusons d’être des exclus assistés par des prétendues personnes ou groupes de personnes séronégatives qui « nous veulent du bien » ou par d’autres séropositifs guidés par la facilité de la poudre d’or.


source sidaventures.

Quand c'est écrit par quelqu'un d'autre que lui, c'est tout de suite plus clair ! On voit la différence dans les propos...Ceci dit, je regrette quand ce n'est pas de son crû. Ca reflète si bien sa personnalité ! peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Jeu 19 Oct - 11:20

C'est pas faux coco, il est évident que ce n'est pas sa patte mais est ce que c'est important sur le fonds?
Peu importe que ce ne soit pas son écriture, s'il a su s'entourer de personnes qui savent rédiger, c'est tant mieux!
Je ne crois pas que ce soit l'essentiel à retenir de ce post.

Le parcours du combattant qui est dépeint sur les méandres administratifs vis à vis desquels les seropos se trouvent confrontés pour obtenir l'aah, jongler entre pouvoir et ne plus pouvoir travailler est rigoureusement exact. Notre santé est souvent en dent de scie et rien n'est adapté pour nous permettre d'y faire face, on doit rester un an sans travailler pour obtenir l'aah et attendre 2 ans pour l'obtenir , vivre du rmi durant ce laps de temps et en dehors des privilégiés qui peuvent compter sur un conjoint ou une "fortune" personnelle pour y faire face, les autres galèrent quiconque l'aura vécu ne pourra qu'adhérer dans ce sens..
Il y a beaucoup de seropos qui sont à la rue en stand by administratif, faute de familles ou de personnes qui peuvent les heberger , c'est une réalité il n'est plus la question de prose. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mario07



Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 52
Localisation : 07 ardeche
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : pas
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Jeu 19 Oct - 17:54

Il n'y a rien de nouveau dans ces propos, c'est une realitée qui dure depuis plus de dix ans au moins, je touche l'aah depuis une decennie et à l'époque il en était de mème, j'étais à l'époque sans domicile fixe, domicilié au bureau d'aide social et la mairie ou j'étais inscrit, pas de droit aux assedic, non j'ai pu beneficier du rmi en attendant que mon dossier aah soit passé en commission ,il a fallu attendre plus de six mois mais quand c'est tombé,le premier versement fut assez consequent puisque c'est rétroactif à la date d'inscription. Après c'est exact qu'il a fallu jongler avec les périodes de travail ou il était possible de cumuler salaire et aah pendant les trois premiers mois ,ensuite l'aah est suspendu le temps de retomber dans les baremes sociaux qui ont toujours été en dessous du seuil de pauvreté.avec le recul aujourd'hui je trouve et m'aperçois qu'il est de plus en plus difficile de jongler avec le social et sa santé en dents de scie, à moins de trouver un équilibre avec un emploi à mi temps et encore pas sure?
pour ceux qui sont vraiments demunis, sans famille et pour qui la maladie est plus virulente et qui ne peuvent exercer un emploi ne serai ce qu'à mi temps resteront dans le maintien d'une misere certaine.
D'avoir vécu ce scenario avant l'arrivée du rmi,et meme une fois en vigueur je n'avais pas l'age requis pour y prétendre,à l'époque fallait avoir 26 ans revolue et j'en avais à peine 22, m'a rendu plus résistant et demerdard, j'ai pu me relever,me reconstruire et continuer mon bout de chemin jusqu'ici. C' est sure que si cela arrive à la quarantaine ou plus les chances de se relever sont bien plus minimes et les horizons bien bouchés. arf
N'étant pas tous égaux devant la maladie et dans la société il sera bien difficile de trouver un juste milieu général afin que chacun y trouve son compte, je ne suis ni politicien, ni homme de loi study mais je suis sure que tant que le gouvernement n'aura pas admis qu'il faille gérer cette maladie au cas par cas et non pas par une généralitée la situation restera identique à celle d'aujourd'hui comme à celle d'y a dix ans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Jeu 19 Oct - 18:17

Il y a tellement de complications dans tout ça !
Une chose est certaine : notre état de santé est fluctuant et ne rentre pas dans les cases administratives.
Les délais d'obtention sont ridiculement longs et ne tiennent pas compte du fait que c'est TOUS LES JOURS QU ON MANGE !!! ( et ceci est valable pour toutes les demandes d'aide sociale, qu'on soit ou non séropo ).
De plus, la complexité de certains dossiers décourage bon nombre de personnes : nous ne sortons pas de l'ENA!

Pour en revenir à la grève de la faim de Kris24 : la demande du 80% d'invalidité pour tous les séropos me semblait dénuée de tout fondement. Néanmoins, après réflexion, je me demande si ce n'est pas la seule solution si on souhaite éviter les situations abracadabrantesques qui surviennent en cas de baisse de forme.

En cette période pré-électorale, si Mère Politique pouvait se pencher sur notre cas..... help idea
Revenir en haut Aller en bas
walabi13

avatar

Masculin
Nombre de messages : 197
Age : 56
Localisation : marseille
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : elle est mon essentiel
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Mar 24 Oct - 11:01

suis d'accord avec vous tous sur le fond, les seros sont quasiment ingérable dans le systéme social actuel.
mais ce qui me dérange VRAIMENT dans tout ça c'est le profil du "porte parole".
pas credible du tout à mes yeux, une actualité chassant l'autre, il fallait bien qu'il fasse une "bonne action" apres s'être fait épinglé sur doctissimo!
si nous voulons être crédible il faut que les gens qui nous representent le soit Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betty

avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 50
Localisation : Gard
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire................
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: pour combien de temps??   Mar 24 Oct - 14:22

Ce post n'est pas pour vous démoraliser mais surtout pour que l'on agisse avant qu'il ne soit trop tard.
Il y a deux ans de cela j'ai fait week end familiale avec association de ma ville, un adjoint du maire y était et nous avons discuté de ma maladie et de mon statut de travailleur handicapé. Il m'a dit "fais gaffe, si tu refuse un boulot emanant de Cap emploi, ils peuvent te couper l'aah, c'est une projet de loi qui va passer!!!)"
l'autre jour un ami m'appelle'(un qui fais parti d'une association de lutte) et m'a dit ceci " ils vont vraiment être très regardant pour els dossiers cotorep des séropositifs et ceux ci seront accordés au compte-goutte et remplacé par le rmi???" Alors appremment c'est ps trop le top dans certaines régions déjà(ici les dossiers passent tous très bien!!) mais les prévisions ne sont pas très florissante!Cependant, ceci aussi dépendra de notre nouveau gouvernement.
Me demande si je dois pas d'ores et déjà prévoir le rmi!!mdr(car en 2007 j'ai le renouvellemnt!pffffff et mes bilans sont excellent!!
Je vois mon docteur hiv ce vendredi, j'ai un tas de questions à lui poser!!mdr je vous donnerais son avis.
J'ai d'ores et déjà écrit il y a plus d'une semine sur le dite de Ségolène pour lui demander en gros son programme en ce qui concernait les séropositifs et leur statut social!!j'ai parcouru et reparcouru ses forums, de long en large, ils ont mm pas mis mon post??????????? donc suis tétue et vais recommencer en faisant semblant de croire que mon post s'est perdu dans les méandres du net!!!!
En ce moment suis très ocupé par mon "statut social" perso, j'essaie d'arriver au bout de ce P.....de permis !!et avec l'association de réinsertion, nous préparons toutes sortes de manifestations donc très peu dispoç mais dès que je peux, je pense organiser avec l'aide de mon ami d'Actif santé" des réunions d'informations" ciblées sur les traitements, bien sur, les apports complémentaires puis aussi sur tout le côté social.
Vos avis, revendications et autres sont les bienvenus evidemment!!vos questionnements mm ceux qui vous paraissent anodins ou "idiots" sont aussi les bienvenus!!
paralléllement, j'aimerais me pencher sur le probléme des traitements chez les enfants car apparemment les enfants sont très peu pris en charge, constat réalisé surout grâce à la colonie de ma fille en aôut./ Il est vrai nous ne parlons que des adultes séropositifs mais n'oublions pas qu'il existe malheuresuement encore beaucoup d'enfants de 8 à..............ans malades.
Voilà, ne déprimez pas sur l'eventuelle suppression de l'aah, de toute façon tout va être gelé jusqu'aux nouvelles élections donc.;mais peutêtre déjà alerter ceux qui font les campagnes ne serait pas négligeable.
Allez courage, on les aura, on les aura................;;ptdr:clin: flower flower Evil or Very Mad Evil or Very Mad
flower 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walabi13

avatar

Masculin
Nombre de messages : 197
Age : 56
Localisation : marseille
sexualité : hetero
célib. ou en couple ? : elle est mon essentiel
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Mar 24 Oct - 15:47

doit-on en arriver a souhaiter de mauvais bilans pour continuer a toucher l'AAH???????
et moi qui me bat pour essayer de faire monter mes t4 doit être tarré MDR Crying or Very sad
je te refile le miens si tu veut l'est pas au top en ce moment .
(mais je bosse 10h par jour!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturne

avatar

Masculin
Nombre de messages : 504
Age : 58
Localisation : Région Parisienne
célib. ou en couple ? : en couple
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: question   Mar 24 Oct - 16:44

je ne suis pas au fait sur tous ces sujets mais vos conversations me font poser une question :

sidamis a un satut d'association ? si oui pourquoi ne pas écrire en lettre ouverte aux politiques et le mettre sur des forum ou blog adequats ? apres tout notre petite communauté représente quelque chose...

mais bon je dis ca comme ca je ne veux pas surtout pas transformer notre site en revendication professionnelle qu on me comprenne bien... bon c est une question quoi....mais la saison est bonne pour sensibiliser le politique non ?

saturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betty

avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 50
Localisation : Gard
sexualité : hétéro
célib. ou en couple ? : célibataire................
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Association   Mer 25 Oct - 9:22

Une Association est si vite monté!!!rien de plus facile d'ou les multiples "magouilles" que certaines arrivent à faire!!!!Celle-ci doit être à but non lucratif et tout le monde peut en créer une!!!C'est à travailler!!mais il en existe tant!!!
Cela fait un moment que je veux en créer une voir mm deux car je voulais aussi faire une Association de "quartier"!!!
cependant, il faut du temps aussi.
Walabi, tu bosses trop!!!!normal que tes bilans soient "bas"!!!!10 heures mais t'es fou???j'ai tojours dit "travailler, OK, il le faut mais pas au détriment de ta santé" et cela je le dis mm aux personnes "biens portantes" car après lorsque tu seras bien malade, tu te retrouveras chez toi allité donc pas mieux non????
Enfin après, il est sur que certains n'ont guère le choix, je le sais. Mais lever un peu le pied ne fais pas de mal..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1268
Age : 54
Localisation : paris
sexualité : vivante
célib. ou en couple ? : ...
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   Lun 30 Oct - 10:56

Sidamis n'a pas de statut associatif, c'est juste un petit forum...Comme dit Betty monter une assoce necessite une minimum de connaissances , de temps etc ...

_________________
Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. C.Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sondage greve de la faim/sidaventure   

Revenir en haut Aller en bas
 
sondage greve de la faim/sidaventure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Montignac (24) : Grève de la faim de la directrice
» Mutations : un professeur des écoles en grève de la faim (Auvergne).
» 25 septembre (Nanterre) : Une enseignante en grève de la faim contre la réforme
» AVOIR FAIM LA NUIT.
» Faim qui passe...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sidamis :: Sida-actu-
Sauter vers: